santé

Le 17 novembre, vous saurez tout sur le diabète !

par

En Savoie plus de 10.000 personnes sont atteintes par le diabète. A l’occasion de la journée mondiale du diabète, l’hôpital de Chambéry organise une journée d’information…

Le 17 novembre, vous saurez tout sur le diabète

– 17 novembre 2017 au Centre Hospitalier Métropole Savoie –

Depuis sa création en 1991, la journée mondiale du diabète est organisée chaque 14 novembre avec, comme objectif : mieux faire connaître le diabète, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 422 millions de personnes souffrent de diabète dans le monde et 3,7 millions de décès sont dus au diabète et à un taux élevé de glucose dans le sang.

La maladie augmente dans le monde entier. En Afrique, le diabète et les maladies cardiovasculaires tuent plus que le VIH /Sida. En France, 3 millions de personnes sont traitées pour le diabète, dont plus de 10.000 personnes en Savoie. Cette hausse de la maladie s’explique en partie par l’augmentation de l’obésité et de la sédentarité. Tous les types de diabète peuvent entraîner des complications et augmenter le risque de décès prématuré. Une alimentation saine, une activité physique régulière, le maintien d’un poids normal et l’arrêt du tabac sont des moyens efficaces pour éviter ces complications.

A l’occasion de cette journée, le Centre Hospitalier Métropole Savoie vous propose des rencontrer des professionnels du service de diabétologie-endocrinologie le 17 novembre, de 14h à 16h30.
– Rendez-vous dans le hall principal de l’hôpital (site de Chambéry). Un dépistage glycémique sera proposé par un infirmier du service. En collaboration avec l’association des diabétiques de Savoie.
– La Fédération française des diabétiques organise, à l’occasion du 14 novembre et pour un an, les états généraux du diabète. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le stand !

Le service de diabétologie-endocrinologie en mode FreeStyle !

Depuis l’été dernier, les diabétologues du CHMS prescrivent le nouveau dispositif FreeStyle libre à leur patient. Avec ce nouveau procédé, plus besoin de se piquer le bout du doigt plusieurs fois par jour. Il suffit de passer un lecteur au-dessus d’un capteur qui enregistre en continu la mesure de glucose interstitiel (sous la peau). De la taille d’une pièce de 2 euros, le capteur est collé à l’arrière du bras pour une durée de 14 jours. A chaque scan, il est possible de voir le taux de glucose, une flèche de tendance qui indique la variation de ce taux ainsi que l’historique des huit dernières heures pour visualiser comment les repas, l’activité́ et l’insuline l’affectent et ce, jour et nuit.

Pour le Dr Anne Mayer, diabétologue, les avantages de ce dispositif sont nombreux : “D’abord, ça améliore l’auto surveillance. Prenez par exemple un garagiste qui devait auparavant se laver les mains plusieurs fois par jour avant de se piquer le doigt, bien souvent il se contrôlait mal… Avec les courbes historiques, les patients comprennent aussi mieux leur maladie et peuvent plus facilement prévenir les hyper ou les hypoglycémies. Dorénavant, nos consultations sont plus longues mais plus riches, car on peut revoir ensemble et commenter jusqu’à trois mois de données“.

Remboursé depuis le 1er juin 2017, le free style libre n’est prescrit que par les diabétologues, et uniquement à des patients nécessitant plus de deux injections d’insuline par jour. Chaque semaine, le service de diabétologie anime une demi-journée de formation à l’utilisation de l’appareil, pour des groupes de huit patients.

Le service en quelques chiffres

– 2 activités : l’endocrinologie et la diabétologie.
– 22 lits d’hospitalisation complète.
– 10 lits d’hospitalisation de semaine.
– 3 places en hospitalisation de jour pluridisciplinaire.
– 6 médecins endocrinologues.
– 1 médecin généraliste.
– 2 diététiciennes.
– 1 enseignante en activité physique adaptée.
– 2 podologues.
– 1 psychologue.
– 5 644 consultations médicales et 1 679 hospitalisations en 2016.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *