Gastronomie
René et Maxime Meilleur - La Bouitte - © Jacques Gavard

3 Etoiles au Michelin pour René et Maxime Meilleur

par

La sélection du guide Michelin s’enrichit cette année avec une 3ème étoile pour le restaurant des chefs savoyards René et Maxime Meilleur à Saint-Martin-de-Belleville…

3 Etoiles au Michelin

pour René et Maxime Meilleur

 

René et Maxime Meilleur - La Bouitte - © Jacques Gavard

René et Maxime Meilleur – La Bouitte – © Jacques Gavard

Les Meilleur n’ont jamais aussi bien porté leur nom… Le Guide Michelin vient de leur attribuer une 3ème étoile !

Une consécration qui leur permet de devenir les ambassadeurs gastronomiques de la Savoie.
La Bouitte, à Saint-Martin-de-Belleville, devient ainsi le plus haut restaurant “3 étoiles” en France (1.500 m).

René et Maxime Meilleur, c’est le parcours singulier d’un père et d’un fils, autodidactes passionnés. A l’écart des modes, ils ont créé un nouvel art de cuisiner et de recevoir.

René Meilleur

Fils d’ébéniste et de paysan, René acquiert en 1976 (à 26 ans) un champ de pommes de terre à Saint-Martin-de-Belleville. Avec son épouse Marie-Louise, il y crée de ses mains “La Bouitte”, “petite maison” en patois. C’est un coin de paradis préservé dans le massif de la Vanoise, aux portes du plus grand domaine du monde : Les 3 vallées. René et Marie-Louise servent à leurs débuts fondues et cuisine de terroir. Que de chemin parcouru depuis ! Avec créativité et bon sens, ils anticipent, créent les nouvelles tendances. En 1985, un dîner mémorable chez Paul Bocuse, provoque le déclic. René et Marie-Louise réalisent leur rêve. Passionnés de gastronomie, ils prennent le virage de la haute cuisine.

Maxime Meilleur

L’arrivée en 1996 de leur fils Maxime, donne une nouvelle impulsion. Ancien biathlète en équipe de France juniors, il puise ses forces dans les valeurs du sport : rigueur, endurance et dépassement de soi. Progressivement, il pousse l’équipe vers une quête d’absolu.

C’est la première fois dans l’histoire de la gastronomie française, qu’un binôme père-fils obtient de concert la 1ère, la 2ème puis la 3ème étoile Michelin…

Une famille de bâtisseurs

Sa grande sœur, Sophie, se joint à l’aventure dès 2000, pour créer progressivement 16 chambres et suites, pétries de charme. Toute la famille (conjoints inclus) va déployer une énergie à déplacer des montagnes, pour construire ce chalet pierre après pierre, année après année, et en faire un repaire unique d’expériences culinaires et œnologiques.

Une montagne d’émotions

René et Maxime composent une cuisine dédiée à la nature. La Bouitte, c’est un équilibre rare entre simplicité et élégance, entre précision et prise de risque. “La Maison et nos plats nous ressemblent : une cuisine taquine, tout en finesse, qui réveille le patrimoine culinaire savoyard en lui rendant un hommage des plus fidèles“.

L’ascension des étoiles au Guide Michelin

D’une même voix, René et Maxime Meilleur reconnaissent que la 1ère étoile, décrochée en 2003, a été dure à obtenir car la Vallée n’était pas encore une région gastronomique comme aujourd’hui. “La 1ère étoile, c’était le départ d’une belle aventure pour un cuisinier et tout le village, un formidable coup de projecteur sur notre Maison. Mais il a fallu attendre 2008 et la 2ème étoile pour franchir une nouvelle étape et offrir une cuisine qui nous ressemblait vraiment“.

La 3ème étoile, c’est un aboutissement. C’est la première fois dans l’histoire de la gastronomie française, qu’un binôme père-fils obtient de concert la 1ère, la 2ème puis la 3ème étoile Michelin. Comme l’explique Maxime “Avec mon père, c’est comme si on avait atteint le sommet de la montagne, avec devant nous un panorama grandiose. C’est une nouvelle vie qui commence. Avec l’envie d’aller encore plus loin, de délivrer une cuisine enracinée dans notre patrimoine alpin, et de faire découvrir des produits d’exception souvent méconnus“.

Unis comme les dix doigts des deux mains, René et Maxime Meilleur fêteront en 2016 les 40 ans de la Bouitte, et cette année les 40 ans de Maxime. En décrochant la plus belle étoile de leur vie, 2015 s’annonce pour eux et pour leurs proches un millésime exceptionnel.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *