actualités
Pour un Sourire d'Enfant

4 jeunes Rhônalpins partent au Cambodge pour l’ONG PSE – Pour un Sourire d’Enfant

par

4 jeunes bénévoles de la région Rhône-Alpes dont un chambérien partent au Cambodge pour animer les Camps d’Eté de l’ONG PSE – Pour un Sourire d’Enfant…

4 jeunes Rhônalpins partent au Cambodge pour l’ONG PSE – Pour un Sourire d’Enfant

 

Pour un Sourire d'EnfantLancée en 1996 au Cambodge, l’ONG française PSE (Pour un Sourire d’Enfant) a pour mission de sortir de la misère les enfants les plus pauvres du pays en les formant à un métier grâce notamment à ses trois écoles professionnelles.

Chaque année au mois d’août depuis près de 15 ans, l’ONG organise au Cambodge ses “Camps d’Eté”, dans l’esprit des centres de vacances, pour accueillir près de 10.000 enfants cambodgiens, les plus défavorisés. Foot, volley, théâtre, chant, travaux manuels, visites culturelles… un programme ludique a été mis sur pieds. Son objectif : éviter que la période des vacances ne ramène ces enfants à une situation précaire.

Cette action de grande envergure ne pourrait se concrétiser sans la mobilisation des quelques 180 bénévoles français, espagnols et anglais (dont 4 originaires de la région Rhône-Alpes : Chambéry, Divonne-les-Bains, Lyon et Saint-Etienne) âgés entre 19 et 25 ans ayant choisi de se rendre sur place afin d’encadrer les enfants pendant tout le mois d’août.

Toute l’année : éduquer et former à un métier les enfants cambodgiens “laissés pour compte”

Après 25 années de guerre et un terrible génocide mené par les Khmers Rouges, le Cambodge garde encore de nombreuses traces… Et comme souvent, les principales victimes sont les enfants, non scolarisés, essayant de survivre à l’aide de petits métiers difficiles et dangereux, sans nourriture suffisante, sans soin, sans école, sans avenir…

Pour sortir définitivement de la misère les plus pauvres, Pour un Sourire d’Enfant (PSE) scolarise chaque année 6.500 enfants et jeunes dont 1.500 en formation professionnelle dans l’une des 3 écoles de l’association : Hôtellerie et Tourisme, Gestion et Vente, Technologie. Au quotidien, PSE leur apporte également nourriture, soins médicaux et psychologiques, protection, hébergement et aide aux familles.

Pendant la période des vacances : éviter que ces enfants démunis ne retournent dans la rue

Pour un Sourire d'Enfant 1Chaque année, au mois d’août, les enseignants cambodgiens prennent leurs vacances et les écoles du pays ferment leurs portes. Pour éviter qu’un grand nombre d’élèves ne retourne dans la rue travailler en ramassant les ordures ou en effectuant d’autres travaux pénibles, PSE a lancé en 1999 ses Camps d’Eté.

C’est Marisa Caprile, bénévole à PSE Midi-Pyrénées et Présidente de l’antenne Espagnole qui a pris en charge cette mission avec pour objectif de sélectionner les jeunes européens et de trouver des financements.

Après 1 an de préparation minutieuse, Marisa, accompagnée de son mari, Fernando Alonso, vice-président d’Airbus, et de ses 3 enfants, se charge de l’encadrement des Camps d’Eté sur place, au Cambodge.

Cet été, plus de 180 jeunes dont la moitié de français, la moitié d’espagnols et quelques anglais âgés entre 19 et 25 ans ont été sélectionnés, majoritairement des étudiants mais également de jeunes professionnels ou des instituteurs. Chacun paye son billet d’avion en faisant notamment des petits boulots pendant l’année. Ils partent la dernière semaine de juillet pour suivre une formation d’animation sur place et faire la connaissance de leur binôme cambodgien qui servira d’interprète. Au total, près de 200 moniteurs cambodgiens accompagneront les bénévoles européens.

Ces camps se déroulent sur 14 sites PSE répartis à Phnom-Penh, Sihanoukville et Siem Reap, dont un site réservé aux enfants handicapés et un aux adolescents. Pendant 4 semaines, ils apportent à 10.000 enfants un temps privilégié fait de jeux, de sport, de théâtre, de chant, de travaux manuels… et surtout de rires et d’amitiés !

Pour candidater en tant que bénévole pour l’été 2016 : http://www.pse.ong/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=15&Itemid=26&lang=fr

A propos de l’association Pour un Sourire d’Enfant (PSE) “De la misère… à un métier !”

Patrice Leconte est le "grand parrain" de PSE - © Océan films

Patrice Leconte est le “grand parrain” de PSE – © Océan films

Lancée au Cambodge en 1996 à l’initiative de Christian et Marie-France des Pallières, Pour un Sourire d’Enfant (PSE) est une ONG française qui promeut l’éducation des enfants les plus défavorisés, principalement à Phnom-Penh, Sihanoukville et Siem Reap. Elle a pour objectif de les sortir de la misère en les formant à un métier. Au quotidien, PSE leur apporte nourriture, soins, protection/hébergement, éducation, scolarisation mais surtout une formation professionnelle solide. Actuellement, l’association scolarise 6.500 enfants et jeunes dont 1 500 en formation professionnelle. Plus de 4.000 “anciens” diplômés sont déjà dans la vie active avec des métiers qualifiés et, pour la plupart, ont fondé la famille et le foyer qui leur a tant manqué.

Elle compte plus de 300 bénévoles en France, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, en Suisse, aux États-Unis, à Hong-Kong et emploie plus de 650 salariés khmers au Cambodge. L’association est financée par des donateurs mais surtout par plus de 8.000 parrains qui permettent à PSE de s’engager dans la durée auprès des enfants. Depuis sa création, les frais généraux et de collecte ont toujours été inférieurs à 8%.

Lauréate du Prix des Droits de l’Homme de la République Française en 2000 et du 1er prix Humanitarian Heroe of the Year 2014, l’association est reconnue Association de Bienfaisance. Le réalisateur Patrice Leconte est le “grand parrain” de PSE.

Site Internet : http://www.pse.ong/ – Facebook : www.facebook.com/psefrance


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *