nature et environnement

Cryosphère, cryosphère, est-ce que j’ai une gueule de cryosphère ?

L’Université Savoie Mont Blanc vous invite à la quatrième conférence des Amphis pour Tous 2014-2015 : “Cryosphère, cryosphère, est-ce que j’ai une gueule de cryosphère ?” par Philip Deline, maître de conférences au Centre Interdisciplinaire Scientifique de la Montagne (CISM) et chercheur au Laboratoire Environnements, Dynamiques et Territoires de la Montagne (EDYTEM)
– Mardi 20 janvier 2015 à 17h30 à l’Université Savoie Mont Blanc, 27 rue Marcoz à Chambéry
– Jeudi 22 janvier 2015 à 17h30 au CCSTI / La Turbine, place Chorus à Cran-Gevrier
 
La banquise se rétracte, les glaciers reculent, le pergélisol se réchauffe, la neige diminue… Si belle mais si fragile, que restera-t-il de la cryosphère dans les prochaines décennies ? Cet espace continental et océanique couvert de neige et de glace s’étend sur une partie importante de la Terre : alors que les glaciers couvrent environ 10 % des continents, le pergélisol occupe 25 % de la surface de l’hémisphère boréal quand la neige recouvre près de la moitié de celui-ci l’hiver. C’est dire la place de la cryosphère dans le géosystème terrestre et son importance pour les sociétés, y compris dans leur imaginaire. Or, elle est particulièrement sensible au changement climatique en cours.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !