concerts & spectacles

Le Peuple de la nuit

A 19h, Bonlieu Scène nationale – Petite salle
Visages d’ombre, sans cesse menacés, peuple des camps de concentration, les voici qui refusent de plier l’échine. Trois actrices, sous la direction de Franck Berthier, rendent la parole à celles qu’on tentait de réduire à néant. Un texte fort, porté haut par de jeunes femmes, dans une belle énergie de vie ; une mise en scène qui suggère, parce qu’on ne peut montrer l’horreur. Loin des reconstitutions, l’écho d’un regard contemporain, qui ouvre sur de multiples lectures. Face à la barbarie, la dignité reste une arme, avec comme mot d’ordre : “Survivre, notre ultime sabotage”.
Texte Aïda Asgharzadeh, mise en scène et scénographie Franck Berthier
, avec Aïda Asgharzadeh, Magali Genoud, Amélie Manet
– Payant


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !