villes

Albertville, ville organisatrice des J.O. d’hiver de 1992, se situe à l’entrée du Val-d’Arly, du Beaufortain, de la Tarentaise et du Massif des Bauges…

Panorama d'Albertville depuis Conflans © 123 Savoie

Panorama d’Albertville depuis Conflans © 123 Savoie

Albertville, cité olympique

Albertville, ville organisatrice des Jeux Olympiques d’hiver de 1992, se situe dans la Combe de Savoie, à l’entrée du Val-d’Arly, du Beaufortain, de la Tarentaise, du Massif des Bauges et à proximité de l’entrée de la Maurienne.
C’est l’une des deux sous-préfecture du département de la Savoie (l’autre étant Saint-Jean-de-Maurienne). Son altitude est de 345 mètres.

Albertville Albertville Albertville

Cliquez-ici pour voir la galerie complète sur notre photo-blog.


Histoire

La ville a été créée en 1836, du nom du roi Charles-Albert.
Aux portes de la Tarentaise elle réunit aujourd’hui les communes de Conflans et de l’Hôpital.


A voir dans Albertville

La Place de l’Europe

La Place de l’Europe, avec vue sur la cité médiévale de Conflans, est le centre culturel de la ville où se trouvent : un théâtre moderne à l’italienne, une médiathèque, un espace multimédia et cinématographique.
Non loin de cette place, plusieurs trompe-l’œil colorés interpellent le regard. Quelques petits porches peuvent permettre des passages d’une rue à l’autre pour éviter de contourner la ville.

Place de l'Europe

 

Cité médiévale de Conflans

Lire notre article : la cité médiévale de Conflans
Aux portes de la ville, le vieux village de Conflans a conservé intacts ses maisons anciennes, son enceinte, son château restauré du XVIème siècle et sa silhouette caractéristique de vieille cité médiévale. De la terrasse de la grande roche, appréciez la jolie vue sur le confluent de l’Arly et de l’Isère.

Conflans Conflans Conflans

 


A voir à proximité

Centrale de la Bâthie

Nouvelle roue Pelton pour le groupe de production de la Bâthie © EDF - UP Alpes/AndritzLire notre article : la centrale de la Bâthie
A la Bâthie, à cinq kilomètres d’Albertville, une des plus puissantes usines hydro-électriques de France peut être visitée, dont la puissance provient des barrages de Roselend, Saint-Guérin et la Gittaz.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *