sport

AlpsMan à Saint-Jorioz : Marcel Zamora, ambassadeur de choc !

par

L’AlpsMan Xtrem Triathlon fait rêver par son cadre d’exception et par les distances impressionnantes de ses 3 disciplines…

AlpsMan à Saint-Jorioz

Marcel Zamora, ambassadeur de choc !

– le 10 juin à Saint-Jorioz –

Marcel Zamora – © Trimax

L’espagnol, Marcel Zamora, figure emblématique du triathlon, est à nouveau ambassadeur de l’AlpsMan pour la 2ème année consécutive. Le plus français des espagnols apprécie les épreuves engagées et montagneuses, en témoigne son palmarès : quintuple vainqueur du triathlon d’Embrun, réputé comme étant le plus difficile au monde, et quintuple vainqueur de l’Ironman de Nice.

Invité d’honneur de l’édition 2016, il a été conquis par l’épreuve hors norme qu’est l’AlpsMan Xtrem Triathlon. Il revient donc pour cette nouvelle édition : “Évoluer dans un tel cadre lors d’une course est un privilège. J’ai énormément apprécié les parcours typés montagne et le site exceptionnel l’an passé. Et puis, j’ai vraiment accroché au concept et à cette ambiance unique à bord du bateau, une atmosphère que je n’avais encore jamais rencontré sur un triathlon. C’est pourquoi, j’ai à cœur de représenter une nouvelle fois l’épreuve aujourd’hui. Je suis convaincu que l’AlpsMan Xtrem Triathlon a tous les atouts pour s’imposer parmi les triathlons extrêmes dans les prochaines années !” confie le champion Espagnol.

Une épreuve unique en France

AlpsMan – @Trimax

L’AlpsMan Xtrem Triathlon fait rêver par son cadre d’exception et par les distances impressionnantes de ses 3 disciplines. 3,8km de natation dans le lac d’Annecy. 180km de vélo, véritable étape du Tour de France à travers le massif des Bauges.

42,195km de course à pied avec une arrivée spectaculaire au sommet du Semnoz. L’AlpsMan Xtrem Triathlon est loin d’être une épreuve ordinaire !

 

Exclusif en France : départ bateau au centre du lac d’Annecy !

Le départ de l’AlpsMan est insolite et a lieu en plein milieu du lac d’Annecy. Les athlètes embarquent sur un bateau à 4h30 du matin puis naviguent vers le point de départ. Puis le bateau s’immobilise, c’est l’heure de la mise à l’eau. Les accompagnateurs forment alors une haie d’honneur et applaudissent ceux qui s’apprêtent à vivre un voyage unique. 5h30, la corne du bateau retentit, c’est le début de la grande aventure AlpsMan…

Cette année, le tracé a été corrigé par rapport à l’édition 2016. En effet, les concurrents évolueront en ligne droite du point de départ jusqu’à la plage de Saint-Jorioz. Des bouées éclairantes, plus rapprochées, et un encadrement plus important seront mis en place pour un maximum de sécurité…Et de plaisir !

12 heures pour atteindre “Le Tournant”

Mais ce n’est pas la seule particularité de ce triathlon hors-norme. La course offre 2 arrivées différentes. Le final s’annonce palpitant puisque les coureurs auront 12 heures, soit jusqu’à 17h30, pour arriver au km25 de l’épreuve course à pied. Un point appelé “Le Tournant” qu’il faut passer avant la barrière horaire pour espérer monter au sommet du Semnoz en mode trail.

Un final en apothéose sur le toit d’Annecy face au Mont Blanc

Les triathlètes passant le point avant 17h30 auront la chance de se hisser sur le toit d’Annecy pour un finish exceptionnel au sommet du Semnoz, face au Mont-Blanc, à plus de 1600m d’altitude. Ils deviendront ainsi “Top FInisher”. Une consécration après de tels efforts… Les autres coureurs termineront l’épreuve sur la boucle initiale, autour de Saint-Jorioz, avec des passages en bord de lac et seront ainsi “Lake Finisher”.

En 2016, 34 athlètes, dont 3 femmes, ont marqué l’histoire en terminant Top Finisher sur 134 au départ. Combien seront-ils à entrer dans la légende lors de l’édition 2017 ?


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *