.
.
  • Maurienne Vanoise St-Pierre-de-Belleville
    Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Envoyer vers Myspace !
    .
    » Ville
    St-Pierre-de-Belleville
    » Annuaire
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 08/09/2008
    .
    Histoire de cloches de haute volée...
    Sergio Palumbo, André Armand et Marilyne Falquet, 123 Savoie
    La cloche existe dès la haute antiquité, les chinois en fabriquaient au deuxième millénaire avant notre ère. Egyptiens, Phéniciens ont fourni de nombreuses clochettes. La Macédoine, la Grèce, l'Italie l'utiliseront pour divers usages. Les premiers chrétiens en firent un symbole d'appel, de ralliement messianique : le Signum. Selon une tradition, l'évêque St Paulin introduisit l'usage des cloches dans l'église. Coulées à la fin du VIIème siècle, elles étaient de petites tailles, fondues sur place à proximité des églises, monastères, par des saintiers, fondeurs itinérants. Nous vous entraînons à St-Pierre-de-Belleville, du côté d'Epierre (Basse Maurienne)
    Le Carillon de St-Pierre-de-Belleville
    La cloche a toujours rythmé la vie des communes et des paroisses. Elle continue, au fil des siècles, d'annoncer les évènements joyeux et douloureux de l'existence des hommes. Au clocher, avec ses abats sons, ou reléguée dans des musées, ou laissée à l'abandon, avec une corde plus ou moins effilochée, la cloche fait partie du patrimoine campanaire. "C'est un instrument musical cultuel et culturel" !

    Cloche St-Pierre-de-BellevilleLa commune de St-Pierre-de-Belleville, possède une particularité, celle d'avoir "la cloche la plus vieille de France, en fer, du XIIIème siècle" ainsi qu'un carillon de 12 cloches posé en 2001. Il a été réalisé par la Fonderie Paccard, d'Annecy, ajouté d'une ancienne cloche de 1828 en provenance de l'ancienne église du hameau de Belleville. C'est le deuxième carillon de Savoie, après celui de Chambéry. La cloche est vraiment l'emblème de cette commune.
    Chaque jour que Dieu fait, l'angélus sonne, à 19h. Autour du carillon, situé à trois pas de la mairie, dans un décor champêtre, les jeunes s'y retrouvent le soir, même pour des rendez-vous galants. "Pour sauvegarder aujourd'hui les cloches, sans esprit de clocher, il faut avoir du battant !"

    Originaire de St-Pierre-de-Belleville, Joëlle Chourgnoz, fait partie de cette génération ! Maire de sa commune depuis 1989, c'est elle, avec son équipe municipale, qui fera le montage du dossier de la réalisation du carillon. Avec passion, elle revient sur cette belle aventure et avoue en toute sincérité n'avoir jamais eu de problèmes pour les cloches et aucune remarque de la population, car ici, "tout tourne autour des cloches"
    St-Pierre-de-Belleville : Carillon
    St-Pierre-de-Belleville : Carillon
    St-Pierre-de-Belleville : Carillon
    Joëlle Chourgnioz, Maire de St-Pierre-de-Belleville
    Plaque du Carillon
    St-Pierre-de-Belleville : Carillon

    Histoire de l'ancienne cloche au carillon



    La cloche du XIIIème siècle, haute de 42 cm et d'un diamètre de 36 centimètres est de forme oblongue en fer et fonte. Elle a deux anses dont l'une a été rapportée. Sur la lèvre de la cloche, au dessus d'un filet, figure une petite croix ancrée, flanquée d'une lettre majuscule grecque "RHO". Celle-ci est combinée avec la croix formant le chrisme du monogramme du Christ. A l'origine, la cloche se trouvait dans une petite chapelle dit "du Temple". En souvenir des templiers, qui occupèrent ces lieux entre 1260 et 1313, dans le val des corbeaux, "in valle corvorum", dit "la Corbière". Cette cloche a été coulée avec le fer des Hurtières. Elle sera déposée ensuite dans un coin de l'église paroissiale et fut ramenée à la mairie en 1959.

    En septembre 2000, St-Pierre-de-Belleville n'a plus d'église. Le chef lieu était un hameau complètement désaffecté, les sépultures se faisaient dans un bâtiment près du cimetière, construit par l'ancienne municipalité. Les enterrements se dérouleront ensuite dans l'église de St-Alban-des-Hurtières. En 1980, Joëlle Chourgnoz, lance un référendum à propos de la rénovation de l'église, qui parait très éloignée. Les cloches de l'ancien clocher étaient utilisées à la corde, pour annoncer les sépultures grâce aux sonneurs Messieurs Lanfrey et Frestre. Le maire ajoute avec une pointe d'humour "il y avait un décalage au moment de la sépulture pour sonner le glas !" Elle rencontre le fils Paccard, de la fonderie annecienne et envisage une programmation à distance des cloches de l'ancienne église. A cause de l'éloignement et de problèmes techniques, un conseiller municipal suggère la création d'un carillon. En 2001, le marché est passé avec la fonderie Paccard, d'Annecy sur une base de 12 cloches. Toutefois précise Joëlle : "Je voulais une cloche pour sonner le glas et le tocsin, et avec un carillon cela n'était pas possible. L'idée lui vient d'ajouter une cloche de 1828, de l'ancien clocher, qui n'était pas la plus ancienne mais la mieux accordée des 4 !" Cette cloche pèse 225 kilogrammes en do dièse 4. C'est le maire ou l'employé communal qui la déclenche électriquement à partir d'un boîtier. Le 27 septembre 2001, se rendent 260 personnes à la fonderie Paccard à Sévrier pour la coulée des cloches du carillon. La grosse délégation comprend le Conseil Municipal, le Syndicat des Hurtières, des jeunes écoliers qui ont travaillé sur le dossier et des habitants.

    Lors de l'inauguration du carillon, le 20 septembre 2002, sur la place de St-Pierre-de-Belleville, dont les cloches sans noms, n'ont pas été ondoyées, le ruban a été coupé par le Conseil Général, le Préfet. Ce carillon sonne tous les jours de 8h à 20h. Pour les douze coups de midi, les passants bénéficient d'une ritournelle changée tous les mois, programmée par la maison Paccard, chaque année. Le dimanche est prévu un concert de 5 à 6 ritournelles. Parmi celles-ci, figurent des chants religieux, des chants traditionnels, des chants pour funérailles. Dans la "rubrique divers", figurent Le champ de la coupe du monde du foot, Frère Jacques, Le Furet, J'ai du bon tabac, Gentil coquelicot, La marche nuptiale. Pour la rentrée des classes, les écoliers bénéficient pour canaliser leur énergie de la chanson de France Gall, "Ce sacré Charlemagne". Pour les mariages et baptêmes républicains, Madame le Maire, joue du clavier et se transforme en sonneur ! Lors d'une fête de famille, un de ses cousins proches, qui était lui aussi musicien, a improvisé un petit concert pour la grande joie de l'assemblée. Intarissable sur les effets des cloches, auprès des nouveaux arrivants, Joëlle Chourgnoz, raconte son entretien avec une personne du Nord, pays des beffrois et des carillons. "Je me crois dans mon pays ! " Elle était chavirée en écoutant le notre. Finalement, St-Pierre-de-Belleville, pays des Hurtières, a acquis une notoriété et authenticité patrimoniales : "les cloches actuelles se mêlent avec les anciennes cloches dans une parfaite harmonie" Dans ce beau petit village, l'histoire a ses raisons, l'homme a ses passions !.....

    .
    .
    .
    .
  • .

  • .
    Bonneval-sur-Arc Bonneval-sur-Arc

    Situé en Haute Maurienne, à 1800 mètres d'altitude avec un domaine skiable montant à 3000 m, Bonneval-sur-Arc est le plus haut des villages de la Haute vallée de l'Arc, au pied du Col de l'Iseran......

    .
    .
  • .
    Aussois Aussois

    Station village et porte du Parc National de la Vanoise, Aussois est un authentique village savoyard qui vous invite à rencontrer les vraies richesses d'un petit coin des Alpes et qui se veut une introduction à une approche plus intime d'un village et de sa communauté......

    .
    .
  • .
    Tarifs 2014 du tunnel du Fréjus Tarifs 2014 du tunnel du Fréjus

    Conformément aux décisions des gouvernements français et italien en date du 20 novembre 2009, les tarifs du Tunnel du Fréjus changent pour tous les véhicules à compter du 1er janvier 2014......

    .
    .
  • .
    La Maison penchée La Maison penchée

    Casemate dynamitée par les troupes allemandes le 16 septembre 1944, jour de la libération de Modane, cette ruine très fréquentée attire un nombreux public du fait de la sensation de perte d'équilibre dès qu'on y pénètre.

    .
    .
  • .
    St-Jean-de-Maurienne St-Jean-de-Maurienne

    Capitale historique de la vallée, berceau de la Maison de Savoie, cathédrale (XIe-XVe), stalles gothiques (XVe), cloître gothique (XVe), crypte pré-romane, palais épiscopale.

    .
    .

  • .
    St-Sorlin-d'Arves St-Sorlin-d'Arves

    Village de caractère au coeur de la Haute Montagne, en Maurienne dans le Massif Arvan Villards et sur le Domaine des Sybelles, St-Sorlin-d’Arves est une station d’Hiver et d’Eté, au pied du Glacier de l’Etendard et du Col de la Croix de Fer, face aux Aiguilles d’Arves......

    .
    .
  • .
    Le Grand Filon Le Grand Filon

    Selon la légende, Durandal, l'épée que Charlemagne remit à Roland, fut forgée avec le fer des Hurtières en Maurienne... Le Grand Filon, site minier des Hurtières, à St-Georges-des-Hurtières, présente l'histoire et la vie à travers les siècles, dans les mines...

    .
    .
  • .
    St-Jean-de-Maurienne Capitale mondiale des cyclogrimpeurs® St-Jean-de-Maurienne Capitale mondiale des cyclogrimpeurs®

    La ville de St-Jean-de-Maurienne a inauguré mercredi 15 mai 2013 au soir, sa nouvelle marque "Capitale mondiale des cyclogrimpeurs®" devant un public nombreux. L’équipe cycliste FDJ, marraine de l’événement était également présente, représentée entre autres par Thibaut Pinot, 10ème au classement général du Tour de France 2012.......

    .
    .
  • .
    Le Corbier Le Corbier

    Station d'hiver et d'été au coeur du domaine des Sybelles...

    .
    .
  • .
    Aussois et ses barrages Aussois et ses barrages

    Le barrage de Plan d'Aval, commencé en 1945 et terminé en 1951, est situé sur le lit du torrent de Saint-Benoît. Edifié à l'aval d'une cuvette appelée "Plan d'Aval", il est constitué par deux barrages......

    .
    .
  • .
    Eglise d'Aussois Eglise d'Aussois

    L'église d'Aussois, vocable Notre-Dame de l'Assomption, date pour l'essentiel de 1648. C'est-à-dire qu'elle a été reconstruite dans le grand souffle de la Contre-Réforme qui a donné tant de chefs d'œuvres aux hautes vallées de Maurienne et de Tarentaise......

    .
    .

  • .
    Chapelle Notre-Dame des Neiges Chapelle Notre-Dame des Neiges

    Située à Avrieux en Haute Maurienne, la chapelle de Notre-Dame des Neiges a été érigée en 1606, par Pierre Bertrand, notaire à Avrieux. Installée à proximité de l'église, elle marquait le passage d'un couloir d'avalanches.......

    .
    .
  • .
    L'Equipe de France Dames de VTT Trial en Maurienne L'Equipe de France Dames de VTT Trial en Maurienne

    La Maurienne, le plus grand domaine cyclable du monde®, en sa qualité de Fournisseur officiel de la Fédération Française de Cyclisme, s'apprête à accueillir l'Equipe de France Dames de VTT Trial à St-François-Longchamp......

    .
    .
  • .
    Les pompiers d'Aussois Les pompiers d'Aussois

    L'histoire des pompiers d'Aussois débute le 6 mai 1860, quand le Duché de Savoie et le Comté de Nice furent rattachés à la France, Aujourd'hui encore, la compagnie des pompiers d'Aussois défile à l'occasion de dates importantes ou religieuses comme le 15 août ou encore pour les cérémonies officielles......

    .
    .
  • .
    Bella la Tarentaise, tête d'affiche du SIA 2014 Bella la Tarentaise, tête d'affiche du SIA 2014

    Bella la Tarentaise, tête d’affiche du prochain Salon International de l’Agriculture qui se tiendra à Paris en 2014, sera la chef de file d’une délégation d’acteurs du territoire Savoie Mont-Blanc, mobilisés pour l’occasion........

    .
    .

  • A découvrir :
    Maurienne

    Bienvenue en Maurienne...

    .

    Col du Mont-Cenis

    A 2083 mètres d'altitude, le col du Mont Cenis est le col le plus bas de la Maurienne. Il raccorde Lanslebourg à Suse en Italie...

    .

    Les crétins de Savoie

    En décembre 1845, le roi Charles-Albert gouverne les Etats Sardes de la Savoie à Nice, en passant par la Vallée d'Aoste et le Valais. Sur ce vaste territoire, une infirmité préoccupe pourtant le pouvoir : les 7084 crétins recensés dans les quatre coins du royaume....

    .

    St-Jean-d'Arves

    St-Jean-d'Arves est une station familiale, située au pied d'un vaste domaine skiable, qui satisfera le vacancier en quête de traditions et de tranquilité...

    .

    Cols de Maurienne

    Le vélo a trouvé sa terre d'élection en Maurienne. En effet, cette belle région de montagne compte de nombreux atouts : 9 grands cols alpins français (dont le Galibier, la Madeleine, le Glandon, la Croix de Fer...), 1.600 km de route et 56.000 m de dénivelé positif. Partez à la découverte des cols du Pays de Maurienne.........

    .

    Lac blanc de Termignon

    Pour un dimanche fraîcheur, tranquille, la balade au lac blanc est idéale. Promenade sans difficulté même avec de jeunes enfants...

    .

    .

  • Bessans

    Situé à 1750 m d'altitude, Bessans est un village traditionnel, typique de la Haute-Maurienne, en bordure du Parc national de la Vanoise et de l'Italie. Quelque soit la saison, ce village authentique et familial....

    .
    .
  • Aiguebelle, Porte de la Maurienne

    Située à l’entrée de la vallée de la Maurienne, voie de communication par excellence, Aiguebelle a vu passer de nombreux et illustres visiteurs... sur la route du Piémont et de l’Italie.......

    .
    .
  • Cascade de la Reculaz

    Au dessus de Bonneval-sur-Arc, la cascade de la Reculaz a une chute d'eau de 20 mètres environ qui tombe dans une gorge escarpée entre deux falaises...

    .
    .
.
.