.
.
  • Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Envoyer vers Myspace !
    .
    Rhône-Alpes :
    » Vie économique
    Rhône-Alpes
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 30/06/2011
    .

    Dossier Région Rhône-Alpes s’installe à Lyon-Confluence

    Siège de la Région Rhône-Alpes

    Nouveau Siège de la Région Rhône-Alpes - @ Studio Erick Saillet

    Siège de la Région Rhône-Alpes
    ©Studio Erick Saillet
     
    Siège de la Région Rhône-Alpes 2
    © Studio Erick Saillet
     
    Inauguration du 30 juin 2011 par Jean-Jack Queyranne
    Inauguration du 30 juin 2011 par Jean-Jack Queyranne, Président de
    la Région Rhône-Alpes, en présence des 1 400 agents du Conseil
    régional le matin et de 1 000 élus de Rhône-Alpes le soir
    © Guillaume Couve - Région Rhône-Alpes
     
    Installée depuis 1974, à Charbonnières-les-Bains, la Région Rhône-Alpes s’est progressivement développée. L’attribution de nouvelles compétences et l’augmentation des effectifs de la Région, ont fait apparaître la nécessité d’un nouveau siège adapté aux besoins de l’institution. La décision de déménager a été votée en avril 2005.
     
    Regrouper sur un même site, l’exécutif, le délibératif et les services favorisera ainsi une organisation du travail mieux adaptée, et rendra également l’institution plus lisible et plus compréhensible. L’intention de Rhône-Alpes, en s’implantant dans le quartier de Lyon-Confluence, est de s’inscrire dans une dynamique de modernité de ce quartier de l’agglomération lyonnaise. Installé en coeur de ville, ce nouveau siège favorisera une relation nouvelle entre l’institution et les citoyens, fondée sur la proximité, l’ouverture et l’accessibilité.
     
    Imaginé par l’architecte Christian de Portzamparc, dans une perspective de transparence et d’ouverture sur la cité, le nouveau siège de la Région Rhône-Alpes avait été présenté lors de l’exposition "La Région se construit à La Confluence" en mars 2007 à Lyon. L’exposition avait alors permis aux visiteurs de découvrir le projet à travers une interview de Christian de Portzamparc et une visite virtuelle du futur bâtiment. De la pose de la première pierre en juillet 2008 à l’emménagement des premiers agents, 3 années se sont écoulées. Le chantier aura mobilisé 195 entreprises et jusqu’à 400 personnes (1,2 million d’heures travaillées), apportant un soutien important au secteur du BTP en Rhône-Alpes dans un contexte de crise, ainsi que l’a souligné le rapport 2010 de la Chambre régionale des comptes. La conception de l’Hôtel de Région avait fait l’objet d’un concours d’architecture européen remporté par l’Atelier Christian de Portzamparc et ratifié par le Conseil régional le 12 octobre 2006. Le programme portait sur la réalisation de 40 000 m2 de Surface Hors Oeuvre Net (SHON). Il comprenait, outre les bureaux, la création d’une Assemblée susceptible d’accueillir les élus régionaux et
    le public, des salles de réunion, des espaces d’exposition et de réception. Le choix du jury s’est porté sur le projet de Christian de Portzamparc pour son élégance, la fonctionnalité de ses espaces de travail et sa volonté de valoriser l’image de la Région.
     

    A l’extérieur, son aspect compact est compensé par le jeu des volumes avec des façades en terre cuite, de couleur claire, et de grandes baies vitrées qui dévoilent aux passants les espaces intérieurs. A l’intérieur, c’est le coeur d’un quartier que l’on découvre, avec avenues, placettes et jardins. Les lieux de la démocratie régionale sont visibles par transparence, invitant chaque Rhônalpin à découvrir et à participer à la vie de l’institution. Adoptant la morphologie du tissu urbain, l’édifice est bordé au nord par l’esplanade François Mitterrand, à l’ouest par le cours Charlemagne, à l’est par la rue Smith prolongée (en cours de réalisation) et au sud par la rue Montrochet prolongée (en cours de réalisation). Se déployant sur 11 niveaux, dont 2 en sous-sol, l’édifice se compose de trois corps de bâtiments en forme de L qui s’organisent autour d’une Grande Allée de 2 800 m2 et d’un Jardin d’Hiver de 900 m2. Pour l’architecte - urbaniste Christian de Portzamparc, "cette composition démultiplie et diversifie les espaces, les corps de bureaux formant une chaîne continue, un unique bâtiment flexible qui serpente. Avec cette forme, c’est tout un paysage intérieur qui apparaît depuis le parvis et le cours Charlemagne et qui s’ouvre aux lumières et aux vues vers la ville, dans un jeu de pleins et de vides habités : un forum visible, une « place » du politique, une grande maison commune et accessible".

    Petit aperçu du propriétaire

    La Grande Allée : luminosité et ouverture sur la ville
     
    La Grande Allée
    La Grande Allée - © Studio Erick Saillet
     
    Très lumineux grâce à sa verrière, l’espace intérieur est organisé comme un lieu public, à partir d’une Grande Allée, bordée d’une place terrasse, d’un jardin et de salles de réunions. C’est un espace volontairement indéterminé entre l’extérieur et l’intérieur. Coeur vivant du bâtiment, cet espace public offre de multiples possibilités d’utilisation (déambulation, exposition, évènement…). Depuis la ville, l’Hôtel de Région apparaît ainsi comme un lieu ouvert, symbole d’une proximité nouvelle entre l’institution régionale et les citoyens rhônalpins. Cette Grande Allée est structurée par les étages de bureaux qui l’entourent, dans un mouvement de lignes inversées qui diffuse partout l’éclairage naturel et multiplie les points de vue. Elle abrite et met en scène l’Assemblée (hémicycle), le Plateau (espace d’exposition), l’Espace Rhône-Alpes, la Doc (espace de documentation), les Petites Salles (salles de commission) ou encore la Verrière (salons de réception). Le volume important de cet espace (2 800 m2) agit comme un régulateur d’ambiance, apportant à l’ensemble de l’édifice une réelle qualité de confort thermique :
    - en hiver, il limite les échanges directs avec l’extérieur pour les bureaux donnant sur les espaces intérieurs,
    - en été, il contribue naturellement à la circulation et au renouvellement de l’air grâce aux ouvrants des verrières.

    Avec ses plantations et ses bassins, cette Grande Allée participe à l’inertie thermique globale du bâtiment. Quant aux verrières, elles font l’objet d’une conception particulière pour tenir compte de l’ensoleillement selon les saisons. En hiver, lorsque le soleil est bas sur l’horizon, ses rayons sont captés pour réchauffer la Grande Allée. En été, ils sont réfléchis et diffusent un éclairage maîtrisé.

    « Des techniques architecturales dignes des ouvrages d’art »

    L’Assemblée : simplicité, sérénité et solennité

    Hémicycle Région Rhône-Alpes

    Hémicycle - © Studio Erick Saillet

    Située au niveau A (légèrement en contrebas de la voirie publique), l’accès à l’Assemblée se fait depuis la Grande Allée par une rampe en pente douce intégrant des paliers de reposqui facilite les déplacements des personnes à mobilité réduite ou à l’équilibre précaire. Destinée à accueillir l’assemblée plénière et la commission permanente, cette salle dispose d’une capacité d’accueil d’environ 600 personnes :
    - 29 places en tribune, sur 2 rangs,
    - 239 places pour les conseillers régionaux en partie basse,
    - 266 places pour le public en partie basse et au balcon,
    - 62 places pour les services régionaux et la presse, en partie basse également.
    La salle offre une visibilité parfaite en tout point grâce à la disposition elliptique des rangées de sièges. La régie technique est conçue de manière à favoriser les retransmissions télévisées et 3 cabines d’interprétariat sont installées au balcon. L’Assemblée, qui s’ouvre sur le foyer, peut également être affectée à d’autres usages (conférence, projection, etc.). Les deux façades vitrées de l’Assemblée et du foyer s’escamotent et dégagent, dans le prolongement de la Grande Allée, un vaste espace pouvant accueillir de grandes manifestations.
     
    Escaliers et ponts
    Escaliers et ponts - © Studio Erick Saillet
     
    Des techniques architecturales dignes des ouvrages d’art
    Perchés à plus de 20 m du sol, les "bâtiments ponts", situés au dessus de l’Assemblée (côté sud) et au dessus du hall d’entrée (côté nord), sont aménagés en bureaux au 5ème, 6ème et 7ème étage. Ces réalisations ont nécessité la création d’une structure de franchissement de grande portée (près de 20 m), sans point porteur intermédiaire. Dans ce contexte, la solution retenue est celle de la charpente métallique qui allie légèreté relative des matériaux, encombrement réduit des sections et rapidité de fabrication et de pose. Très performante, cette solution technique s’apparente à la construction d’un ouvrage d’art. Le 1er niveau de ces ouvrages (le plancher de reprise) est formé de grosses poutres caissons métalliques qui supportent les niveaux supérieurs. Leur structure est constituée de poutrelles métalliques qui supportent une dalle de béton coulée sur bac acier galvanisé : il s’agit d’un "plancher collaborant".
     
    Une organisation spatiale modulable
    Lieu public, l’Hôtel de Région est aussi un lieu de travail et de vie pour près de 1 400 agents. Soucieux d’éviter l’atmosphère impersonnelle et monotone qui caractérise habituellement les immeubles de bureaux, l’architecte a souhaité construire des corps de bâtiments à géométrie variable selon les étages. Cette variation d’épaisseur offre à chaque niveau des espaces modulables, ce qui permet une grande flexibilité d'utilisation, notamment pour l'agencement des salles de réunion. De ce fait, chaque direction bénéficie d’une organisation spatiale adaptée à ses besoins. Les liaisons sont assurées par 4 passerelles et par 3 noyaux de circulation verticale (montée centrale, Saône, Perrache) comprenant chacun un escalier et 4 cabines d’ascenseurs. Plusieurs monte-charges et ascenseurs de service desservent également les étages. Outre une conception souple qui joue sur les différences de niveaux et la modularité des plateaux, des zones de convivialité (tisanerie, espaces d’attente) ont été aménagées et des échappées visuelles vers la ville ont été imaginées, en jouant avec la taille des couloirs. Les ailes Rhône, Saône et Perrache du bâtiment sont relativement larges (17,3 m) et libèrent en leur centre des zones de services (salles de réunion, stockage, sanitaires, espace d’impression, boxes de discussion…).
     
    Le paysage intérieur
     
    Jardin d'hiver
    Jardin d'hiver - © Studio Erick Saillet
     

    Les aménagements paysagers intérieurs participent au confort des usagers. Plantations, arbres, arbustes, jeux d’eau, fontaines…, une importante réflexion a été menée sur la végétalisation des lieux. Les bassins de la Grande Allée sont aménagés en jardins aquatiques avec une collection de plantes immergées et dans les grandes jardinières en pleine terre, des Eucalyptus sont plantés. Au sol, des plantes tapissantes viennent compléter l’ensemble. Grâce à la façade de la rue Smith qui s’infléchit pour accentuer les arrivées de lumière, le Jardin d’Hiver est pensé comme un patio méditerranéen, avec des plantations de citrus sur des parterres de vivaces colorés. Le toit de l’Assemblée abrite un jardin suspendu, véritable promenade à laquelle on accède par le restaurant administratif. Cette toiture végétalisée contribue à renforcer l’isolation thermique de l’hémicycle. Discrète, cette présence végétale est localisée aux endroits les plus lumineux et fait écho à l’environnement très minéral de l’édifice.

    Le Siège de la Région en chiffres
    - Surface Hors Oeuvre Brut (SHOB) : 72 216 m2
    - Surface Hors Oeuvre Net (SHON) : 45 650 m2
    - Surface totale de la parcelle : 12 730 m2
    - Hauteur totale du bâtiment : 35 m
    - Longueur du bâtiment : 128 m
    - Largeur du bâtiment : 75 m
    - 11 niveaux dont 2 en sous-sols
    - 25 000 m2 de bureaux pour 1 400 agents
    - 2 800 m2 pour la Grande Allée
    - 900 m2 pour le Jardin d’Hiver
    - 700 m2 pour le Plateau
    - 12 salles de réunion et de commission sur les 2 premiers niveaux
    - 38 salles de réunion dans les étages
    - 435 places de parking

    - 72 places pour les vélos

    - 70 places pour les deux-roues motorisés
    - 1 100 m2 de panneaux photovoltaïques
    - 400 personnes sur le chantier en période de pointe
    - 1,2 million d’heures de travail
    - Coût de la construction : 147,1 M€ Hors Taxe (HT)*.
    - Le terrain a été acquis en 2007 pour un montant de 7,6 M€. Compte tenu des économies de loyer réalisées en mettant fin à la location de 7 sites (79 M€ économisés sur 20 ans) et des recettes escomptées de la vente du site actuel, l’opération se soldera par un coût net à charge de la Région estimé entre 25 et 30 M€.
     

    * Valeur mai 2011. Ce coût intègre l’indexation annuelle pour révision des prix des études et travaux, l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture, les évolutions imposées durant les travaux pour des raisons réglementaires ou fonctionnelles et les ajustements des honoraires d’étude et de suivi de travaux.

    Que deviendra l’actuel site de la Région à Charbonnières-les-Bains ?

    Il sera cédé. Sa vente nécessite une révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme (PLU) menée par le Grand Lyon, en concertation avec la Région et la Mairie de Charbonnières. Cette révision sera engagée à l’automne 2011.

    Christian de Portzamparc, architecte
     
    Christian de Portzamparc
    Christian de Portzamparc - © Nicolas Borel
     
    Né à Casablanca en 1944, Christian de Portzamparc est architecte et urbaniste; diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1969 ; il fonde sa première agence d’architecture en 1980. Aujourd’hui c’est une équipe soudée de 80 personnes construisant dans le monde entier, établi à Paris avec des "satellites" sur les chantiers et des bureaux à New-York et Rio de Janeiro. Il a entre autre réalisé : l’Hôpital de la Croix Rousse à Lyon, le Siège de Bouygues Immobilier à Issy-les-Moulineaux, le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve (Belgique), la Philharmonie de Luxembourg au Luxembourg, le Siège du journal Le Monde à Paris, l’Ambassade de France à Berlin (Allemagne), la Cité de la Musique Parc de la Villette à Paris, le Café Beaubourg à Paris ou encore le Château d’Eau à Marne-la-Vallée
     
    Christian de Portzamparc est le premier architecte français a avoir reçu la plus haute distinction en architecture, l’équivalent du Nobel : le "Pritzker Prize" en 1994. Il est Commandeur des Arts et des Lettres, Officier de l'Ordre du Mérite, Chevalier de l'Ordre de la
    Légion d'Honneur ; Grand Prix d’Architecture de la Ville de Paris 1990 ; Médaille d’Argent 1992 ; Grand Prix National d’Architecture 1998 ; et Membre d’honneur de l'American Institute of Architects (A.IA.) Le "Grand Prix de l’Urbanisme" lui a été décerné en 2004 par un jury international, saluant sa contribution à fabriquer et à penser la ville.
     
    Le Collège de France a crée la Chaire de Création Artistique en 2005, Christian de

    Portzamparc en a été le premier titulaire.


    .
    .
    .
    .
    Rhône-Alpes :
    .
  • .

  • .
    Pôle d'échanges multimodal de la gare de Chambéry Pôle d'échanges multimodal de la gare de Chambéry

    Imaginez... Une gare plus accessible avec une double entrée côté ville et côté Cassine. Une gare qui facilitera le passage d’un mode de déplacement à l’autre, une gare accueillante pour tous.......

    .
    .
  • .
    ATMB investira plus de 50 millions d'euros en 2014 ATMB investira plus de 50 millions d'euros en 2014

    La mission d'Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) est de faciliter les déplacements au cœur de la Haute-Savoie, entre la Suisse et l’Italie, tout en contribuant au développement durable des territoires. En 2014, ATMB investira plus de 50 millions d’€.......

    .
    .
  • .
    Les tribulations d'un Français en Chine Les tribulations d'un Français en Chine

    Plus internationale que jamais, l’entreprise rhônalpine Sigma vient faire du "tourisme" dans le parc de loisirs écologique de Shenzhen, fleuron de la "côte d’azur" chinoise. Un chantier en forme de challenge car la totalité du projet devait être réalisé en six mois, depuis la commande jusqu’à l’expédition du véhicule........

    .
    .
  • .
    Kwixo, le nouveau moyen de paiement Kwixo, le nouveau moyen de paiement

    Nouvelle formule de paiement à distance, Kwixo vous permet de transférer de l’argent à vos proches ou d’acheter sur internet en toute simplicité... Le Crédit Agricole des Savoie vous explique........

    .
    .
  • .
    Be incubated !, Base d'Incubation de Savoie Technolac Be incubated !, Base d'Incubation de Savoie Technolac

    Pôle d’innovation de référence internationale pour la filière des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, Savoie Technolac renouvelle son dispositif d’accompagnement à la création d’entreprises et lance sa nouvelle marque internationale : Be incubated !........

    .
    .

  • .
    Chambéry développe la biomasse Chambéry développe la biomasse

    Bernadette Laclais, maire de Chambéry, Christophe Thévenon, et Henry Sirera, avaient procédé à la pose de la première pierre de la chaufferie bois de la Croix-Rouge sur les Hauts de Chambéry au mois de septembre 2010. La mise en place des principaux éléments de la chaudière bois d'une puissance de 7 000 kW - le foyer, la chambre de combustion, etc..., a lieu ce mardi 4 janvier 2011......

    .
    .
  • .
    Deux Lycées chambériens inaugurés Deux Lycées chambériens inaugurés

    Jean-Jack Queyranne, Président du Conseil régional s’est rendu ce lundi 12 septembre 2012 à Chambéry où il a inauguré les travaux de restructuration des lycées Vaugelas et Monge, auxquels la Région a consacré 70 M€........

    .
    .
  • .
    La Savoie évaluée sur sa situation financière La Savoie évaluée sur sa situation financière

    Après avoir adopté le 3 février 2014 dernier un budget 2014 responsable et réaliste, le Département de la Savoie qui avait choisi il y a quelques mois de faire évaluer sa situation financière par une agence de notation, prend acte de la note attribuée par l’agence Fitch Ratings.......

    .
    .
  • .
    Une nouvelle gare à Chambéry Une nouvelle gare à Chambéry

    La création du pôle multimodal de la gare de Chambéry est un projet de grande envergure en matière d’intermodalité. Réalisé par Chambéry métropole dans le cadre de son Plan de déplacements urbains (PDU), il s'inscrit dans le projet plus global de reconquête de l’axe de la Leysse, de modernisation de la gare de Chambéry et de réorganisation des modes de transports.......

    .
    .
  • .
    Le Crédit Agricole des Savoie soutient l'industrie du décolletage Le Crédit Agricole des Savoie soutient l'industrie du décolletage

    Le Crédit Agricole des Savoie et Amundi Private Equity Funds (PEF), au travers de leur Fonds Arve Industries Capital, soutiennent l’industrie du décolletage depuis 3 ans et accompagnent aujourd’hui la création du nouveau groupe Kartesis dans la Vallée de l’Arve......

    .
    .
  • .
    Energie : Taninges passe à la puissance supérieure Energie : Taninges passe à la puissance supérieure

    ERDF Annecy Léman conforte sa politique volontariste d’investissements pour la modernisation des réseaux électriques avec un investissement de 35 millions d’€ en 2012 pour assurer le développement et le renouvellement des ouvrages assurant la desserte de l’ensemble de ses clients.......

    .
    .
  • .
    Nouveau Pôle Agroalimentaire au Crédit Agricole des Savoie Nouveau Pôle Agroalimentaire au Crédit Agricole des Savoie

    Le Crédit Agricole des Savoie vient d’inaugurer son nouveau Pôle Agroalimentaire au siège social à Annecy-le-Vieux, en présence d’une centaine d’acteurs et clients de la filière agroalimentaire......

    .
    .
  • .
    Le Crédit Agricole des Savoie, présent sur tous les territoires Le Crédit Agricole des Savoie, présent sur tous les territoires

    Le Crédit Agricole des Savoie est une banque coopérative engagée sur ses territoires pour, mais aussi avec, ses clients et sociétaires. Ce statut coopératif et les valeurs mutualistes qui l’animent font que tous ensemble nous vivons la banque autrement.......

    .
    .

  • A découvrir :
    Interpol, les polices du monde à Lyon

    Créé en 1923, Interpol est la plus importante organisation policière au monde. Une organisation qui depuis mai 1989, s'est installée à Lyon...

    .

    Le congrès national des sapeurs-pompiers à Chambéry en 2013

    C’est une première, et les Sapeurs-Pompiers savoyards veulent tout mettre en œuvre pour que ce Congrès national soit à la hauteur. Il s’agit de l’un des plus importants salons professionnels de France et Chambéry sera en octobre 2013 au cœur de l'évènement.......

    .

    Savoie Technolac a fêté 25 ans

    Vitrine économique du territoire régional, Savoie Technolac est le partenaire référent du développement des entreprises en Savoie, en particulier dans le domaine des Energies renouvelables. Depuis 25 ans, le technopôle développe l’innovation solaire, avec des acteurs majeurs du domaine des énergies renouvelables.........

    .

    Futurallia Rhône-Alpes 2014

    Pour la première fois en Rhône-Alpes, le forum d’affaires international Futurallia aura lieu du à Lyon Eurexpo. Ce forum au concept unique participera au rayonnement de la région et de son tissu économique. A l’occasion du coup d’envoi des inscriptions, l’évènement était officiellement présenté au cours d’une conférence de presse à la CCI de région Rhône-Alpes.......

    .

    Une distinction pour l'îlot des Halles de Chambéry

    La ville de Chambéry vient de recevoir le Prix Centre-Ville remis par la fédération Procos pour son opération des Halles. Ce prix met à l’honneur les meilleures politiques de dynamisation commerciale de centres villes........

    .

    Kario, histoire d'une distillerie

    Il y a bien longtemps, la distillerie de l'Etoile s'est implantée à Belley, pour élaborer des produits mis au point par les Frères de la Sainte-Famille autour d'une recette centenaire à base de noix verte appelée Kario......

    .

    .

  • La Cartwin double action

    Avec une seule carte bancaire, vous pouvez payer au comptant ou à crédit et assurer vos achats au quotidien......

    .
    .
  • Guichon Valves fête 90 ans

    Crée en 1921 par Francis Guichon, la société nait à Aix-les-Bains et fabrique des équipements pour la distillation d’alcool puis pour les thermes de la ville. Les 16 et 17 juin 2012 la société a fêté ses 90 ans.......

    .
    .
  • Marché des logements neufs en 2012 en Pays de Savoie et Pays de Gex

    Créée en 2008 au sein de la FPI (Fédération des Promoteurs Immobilier) Alpes, la section des Savoie regroupe une vingtaine d’adhérents, promoteurs - constructeurs qui interviennent en Savoie et en Haute-Savoie. Grâce à la mobilisation de tous ses adhérents, la FPI Alpes a mis en place depuis 2009 son observatoire du marché du logement neuf, élaboré par le CECIM-OBS, association loi 1901.........

    .
    .
  • Université d'Automne des Experts-Comptables

    Au mois de novembre 2013 dernier, plus de 300 experts-comptables de l’ensemble de la région Rhône-Alpes sont venus débattre autour d’ateliers et de tables-ronde dans le cadre prestigieux du Centre de Congrès d’Aix-les-Bains sur la thématique "l’expert-comptable, acteur du financement de ses clients"........

    .
    .
  • La Scop APSI devient la Scop NEA

    Créée en janvier 2003, la Scop APSI, installée à la Ravoire, n’a cessé de progresser en services, en effectif et en chiffre d’affaires pour atteindre, aujourd’hui, près de 140 salariés, dont 80 % en situation professionnelle de handicap........

    .
    .
  • vol_300x250_25ko.gif
.
.