Vie Economique
Aiguille du Midi

Deux ascenseurs pour l’Aiguille du Midi

par

Avec une moyenne de 5.000 personnes par jour, l’ascenseur d’accès à la terrasse sommitale du site et au fameux “Pas dans le Vide”, va laisser la place à une nouvelle structure…

Deux ascenseurs pour l’Aiguille du Midi

 

Dans le cadre du vaste programme de rénovation du site de l’Aiguille du Midi, la Compagnie du Mont-Blanc a décidé de remplacer l’ascenseur d’accès à la terrasse sommitale du site et au fameux “Pas dans le Vide”. Les travaux d’envergure ont commencé le 15 septembre 2014 et se poursuivront jusqu’au printemps 2015 ; l’accès à la terrasse, située à 3.842 m d’altitude, sera donc fermé au public pendant toute cette période. Schindler a été retenu pour prendre les commandes de ce chantier d’exception.

Deux ascenseurs pour remplacer l’ancien

Maquette de la future cabine de l'Aiguille du Midi

Maquette de la future cabine de l’Aiguille du Midi

Avec une moyenne de 5.000 personnes par jour et plus de 500.000 à l’année, l’Aiguille du Midi est l’un des sites touristiques les plus visités de la région Rhône-Alpes. La récente ouverture du “Pas dans le Vide” en décembre 2013 a fait progresser la fréquentation du lieu de 30% en hiver. Au-delà des skieurs, ce sont désormais les touristes qui viennent, de plus en plus nombreux, admirer la beauté majestueuse des Alpes.

Il était indispensable de faire évoluer le transport des visiteurs vers le sommet et surtout de leur garantir une sécurité maximum. Datant de 1996, l’ascenseur actuel, d’une capacité de 16 personnes, va donc être démonté pour laisser la place à une nouvelle structure. Un duplex de deux ascenseurs indépendants recevant chacun 8 personnes, installé dans une nouvelle gaine, va permettre de réguler et fluidifier le trafic, tout en apportant un “plus” primordial en matière de sécurité : jamais d’interruption, même lorsque l’un des deux appareils est en maintenance.

Un chantier hors normes

Aiguille du Midi

Aiguille du Midi

Travailler en hiver et en extérieur à 3.842 m d’altitude : le challenge auquel vont répondre les techniciens de la Compagnie du Mont-Blanc et de Schindler est à la hauteur de la splendeur et des enjeux de ce site spectaculaire. Il concerne toutes les étapes de cet énorme chantier, qu’il s’agisse de la préparation médicale des techniciens, de l’adaptation des matériaux, ou de la conception technique spécifique de tous les éléments. “Ce changement d’ascenseur est plus qu’un chantier, c’est un véritable travail d’équipe entre professionnels, avec une vraie relation de confiance” indique François Reutter, Directeur du Pôle Bâtiments de grande hauteur de Schindler France.

La Compagnie du Mont-Blanc soutient activement toutes les recherches scientifiques environnementales qui ont cours au sommet de l’aiguille, notamment celles sur le Permafrost et le Mal Aigu des Montagnes. Les travaux qui viennent de démarrer constituent d’ailleurs aussi une opportunité de mettre en exergue ces recherches et de conforter notre rôle de transmetteur d’informations auprès des clients et visiteurs, pour mieux leur faire comprendre que l’environnement dans lequel ils évoluent, la haute montagne, est aussi dur que fragile. Chaque visiteur, travailleur ou alpiniste, doit s’adapter sans jamais s’imposer. Chaque technicien et / ou ouvrier en altitude à l’aiguille devant intervenir sur l’opération a été testé médicalement, ce qui est une première en France” précise Mathieu Dechavanne, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc.

Les travaux engagés sur l’Aiguille du Midi confortent l’expérience et les références de Schindler présent sur tous les plus “hauts” marchés d’Europe, dont la desserte du sommet du Petit Cervin à Zermatt, à 3.883 m d’altitude.


Calendrier des opérations

– Octobre – novembre 2014 : Opération d’élargissement de la gaine – Réalisation des gros œuvre béton.
– Début décembre 2014 : Préparation des ancrages en gaine.
– Janvier – février 2015 : Montage du premier duplex et mise à disposition pour chantier sommital.
– Mars – avril 2015 : Montage 2ème duplex et réception de chantier.
– Mai 2015 : Ouverture au public..

Les chiffres du chantier

– 2 entreprises concernées : l’une pour l’agrandissement de la gaine et Schindler (8 techniciens sur site).
– Élargissement de la gaine sur 70 cm.
– 65 m de hauteur de gaine.
– 8.000 points de forages pour le placement des charges détonantes soit l’équivalent d’un km de forage.
– 100 m3 de roche à déblayer à 3.842 m d’altitude.
– Travail des équipes 6 jours sur 7.

Les travaux sont effectués sur une nacelle spécialement conçue pour ce chantier en altitude tandis que l’exploitation du site est maintenue.


Groupe Schindler

Fondé en Suisse en 1874, le Groupe Schindler est un fournisseur leader d’ascenseurs, d’escaliers mécaniques et des services afférents. Les solutions de mobilité Schindler transportent 1 milliard de personnes chaque jour dans le monde. Ce sont 50.000 collaborateurs dans plus de 100 pays qui construisent le succès de l’entreprise.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *