Pays de Savoie

Avant-Pays Savoyard

par

Coupé de la Savoie par la barrière naturelle de la chaîne de l’Épine, l’Avant-Pays Savoyard a longtemps défendu les frontières… contre la France ! Encore aujourd’hui, le territoire est parsemé de châteaux et de villes ponts…

Des villes ponts

Pont de Beauvoisin ville-Pont sur le Guiers © Jean Dufresne

Pont de Beauvoisin ville-Pont sur le Guiers © Jean Dufresne

Les cols de l’épine et du chat peu franchissables par des transports de marchandises facilitèrent les constructions des villes ponts : Saint-Genix-sur-Guiers et Aoste, Pont-de-Beauvoisin, les Echelles, Entre-deux-Guiers.

Pont de Beauvoisin

Pont-de-Beauvoisin est la capitale du meuble. Dès le Moyen-Age, le bois descendait des belles forêts voisines et de Chartreuse, la force motrice de l’eau alimentait les scieries. A la Renaissance, lors des guerres d’Italie menées par François 1er, les menuisiers en meubles ou “bûchiers” italiens accentuèrent le savoir-faire. L’ébénisterie se développa et atteint ses lettres de noblesse jusqu’au début du XXème siècle. Les foires aux meubles perdurent, exposant la production des artisans locaux.

L’église des Carmes et la passerelle Saint-Félix, sont des monuments classés à Pont-de-Beauvoisin.

Une curiosité, sous la passerelle se trouve une fontaine à la réputation de guérir les maux de tête. Cette ville est séparée en deux départements l’Isère et la Savoie par sa rivière le Guiers.


Saint-Genix-sur-Guiers

Saint-Genix-sur-Guiers aurait pu s’appeler Saint-Genix-sur-Rhône car cette ville fut un important port sur le Rhône. Pourtant, la ville ne fut pas construite sur la rive du fleuve en raison des risques d’inondations, mais sur une petite éminence en retrait, le Guiers jouant le rôle de chenal.

Pendant le Moyen-Age, l’activité portuaire fut très importante en lien avec le port de Brégnier-Cordon. Cette activité qui constitua la principale source économique de la ville et des environs s’exercera jusqu’à l’arrivée du chemin de fer.

Les premières plantations de mûriers qui alimentaient les soyeux de Lyon étaient à Saint-Genix-sur-Guiers. Culture qui a été remplacée par le tabac, il reste à voir quelques vestiges de séchoirs à tabac.


Les Echelles

Bourg des Echelles et rivière Guiers © Jean Dufresne

Bourg des Échelles et rivière Guiers © Jean Dufresne

Les Échelles possèdent deux monuments classés historiques : l’ancienne commanderie du XVIème siècle, devenue mairie et les arcades.


Les châteaux

Cependant, par ces villes ponts situées le long du Guiers, de la contrebande fleurissaient : l’Avant-Pays Savoyard se couvrit alors au moyen-âge de châteaux, de fortifications : les Échelles, Pont-de-Beauvoisin, Saint-Genix-sur-Guiers ou Aiguebelette, ainsi que le dispositif des sires de Montbel qui contrôlait les passages du col de l’Épine avec les châteaux de Dullin, Rochefort, Nances et Montbel.

Plusieurs de ces forteresses ont disparues pendant les guerres de religion, d’autres sont devenues des fermes, des bastides.

La Chartreuse de Pierre-Châtel : Une forteresse devenue privée

Elle est posée en sentinelle sur un piton rocheux dominant le défilé de Pierre Chatel. A sa création, les romains construisirent une forteresse, transformée en château au XIème siècle. Par donation des comtes de Savoie, le château devint l’une des filiales de la Grande Chartreuse. En 1791, elle redevint place militaire puis prison d’état. Après la révolution, elle redevint garnison et maintenant demeure privée.

La grange de l’Épine (XIIème)

Novalaise
Une trace du passage des moines cisterciens de l’abbaye de Tamié : c’est une belle demeure du XIIème et restaurée en 1714.

Le château de Montbel

Ayn
Les seigneurs d’Entremont et de Montbel furent les plus puissants de la région du Guiers. Aujourd’hui, de cette domination il ne reste plus que le château de Rochefort (XVème siècle) et les ruines de la forteresse de Montbel qui se dresse sur le mont Tournier.

Ruines du Château de Montbel - Entremonts © Jean Dufresne

Ruines du Château de Montbel – Entremonts © Jean Dufresne

Le château de Montfleury (XIIIème)

Le Château de Montfleury © 123 Savoie

Le Château de Montfleury © 123 Savoie

Avressieux
Cette bâtisse seigneuriale du XIIIème siècle est en cours de restauration depuis 40 ans par son propriétaire, un collectionneur. Elle contient du mobilier de château et savoyard des XVIème et XVIIème siècle (100 pièces), de l’art populaire et des outils (1.000 pièces) ainsi que des objets d’archéologie militaire de 2.000 ans avant JC jusqu’au XIXème siècle (1.500 pièces) et d’archéologie subaquatique (500 pièces), de la céramique de toutes les civilisations, ou encore des vélocipèdes de 1820 à 1960.

Château de Vaulserre

Saint-Albin-de-Vaulserre
“Maison de décors et de couleurs faite pour séduire”, c’est une ancienne maison forte remaniée au XVIIIème siècle. Ce château est l’une des plus belles combinaisons d’architecture, décors et paysages du Dauphiné.

Le château de Chambost (XVIIIème)

Lépin
Ce château privé du XVIIIème siècle a été fondé par le comte Perrin de Lépin. Il abrite un très beau et rare vitrail aux armes de France et de Savoie.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *