Evénements sportifs et résultats
Joff Pollet-Villard - © David Malacrida - LR

Le B&E Invitational aux Arcs… toujours plus fort

par

Les 11 et 12mars 2016, la station des Arcs accueillait la 3ème édition du B&E Invitational, un rendez-vous unique en son genre et incontestablement le plus attendu de la fin de saison dans l’univers du freeski…

Le B&E Invitational aux Arcs… toujours plus fort

 

Joona Kangas - © David Malacrida - LR

Joona Kangas – © David Malacrida – LR

Unique de par les modules sur lesquels les skieurs invités évoluent, le niveau et la popularité des riders rassemblés, mais aussi de par son format de notation (les skieurs se jugeant entre eux). Sur l’invitation de 2 des figures les plus influentes de  leur génération, le suédois Henrik Harlaut et le canadien Phil Casabon, 24 skieurs ont bougé les lignes de leur sport le temps de 2 jours d’expression libre. Parmi les invités de marque, la légende de la discipline, le français Candide Thovex, a fait un passage fort remarqué après une saison très active en production vidéo. Ce qui reflète bien le crédit que l’évènement a gagné en 3 saisons d’existence. Henrik Harlaut et Candide Thovex ont ridé fort et décroché, à eux deux, les 5 prix du contest.

Joff Pollet-Villard - © David Malacrida - LR

Joff Pollet-Villard – © David Malacrida – LR

A concept unique, événement unique

Ils représentent la relève du freeski contemporain… Le canadien Phil Casabon et le suédois Henrik Harlaut forment un duo inséparable dans l’univers du ski freestyle. La créativité et la fraicheur de leur style ont définitivement renouvelé le genre. Leurs vidéos sont suivies et plébiscitées par des centaines de milliers de skieurs passionnés de par le monde, et leur état d’esprit, dans la vie comme sur les skis, influence les nouvelles générations. En 2014, tous deux ont lancé un nouveau concept de rendez-vous : un rassemblement des meilleurs freeskieurs de la planète (toutes disciplines “free” confondues) autour de modules uniques en leur genre, fortement inspirés du skate, leur permettant d’exprimer leur créativité et leur style au-delà de toutes les contraintes imposées par la compétition. Il en résulte un ski libéré, sans pression et hautement inventif.

“Au côté unique du rendez-vous, la prestation des skieurs est jugée par les skieurs eux-mêmes, selon des critères de style…”

Et parce que la musique fait partie intégrante de la vie de ces skieurs, le line-up du B&E Invitational place la barre tout aussi haut, en donnant la part belle à des artistes mondialement reconnus comme Walshy Fire de Major Lazer et Dillon Cooper, un jeune rappeur de Brooklyn dont la notoriété a explosé grâce aux réseaux sociaux. C’est un plateau à nul autre pareil qui s’est réuni aux Arcs sur ces 2 jours de jam session à l’appel d’Henrik et de Phil… Car outre l’originalité du park, une autre singularité de l’événement est qu’il rassemble les meilleurs skieurs de tous les horizons du freeski : du slopestyle (Henrik Harlaut, Joona Kangas) au halfpipe (Joffrey Pollet-Villard, Torin Yater-Wallace), en passant par le street (Clayton Villa, Tom Wallisch, Will Wesson), le big air (Vincent Gagnier) et même le backcountry (Léo Taillefer, Candide Thovex, Jacob Wester).

Lifestyle-concert - © David Malacrida - LR

Lifestyle-concert – © David Malacrida – LR

Aussi, si certains sont familiers des circuits de compétitions, d’autres vivent de leur sport uniquement à travers la vidéo. De fait, il est rare de les croiser tous ensemble au même endroit et tous ont une manière différente de s’exprimer sur la neige. Pour ajouter au côté unique du rendez-vous, la prestation des skieurs est jugée par les skieurs eux-mêmes, selon des critères de style, de degré de difficulté des figures exécutées et de choix de ligne dans le parcours. C’est dans une ambiance explosive que la session s’est donc déroulée… Dès le début du parcours, les skieurs ont envoyé des figures impressionnantes. L’ancienne génération avait vraiment à cœur d’encourager, féliciter et transmettre à la nouvelle…

Henrik Harlaut en action - © David Malacrida - LR

Henrik Harlaut en action – © David Malacrida – LR

Henrik Harlaut, surmotivé, a remporté 3 des 5 prix de la journée : le Blue Tomato Best Style (récompensant le style), le Les Arcs Best Overall (récompensant le skieur qui a le mieux exploité le park pendant les 2 jours) et l’Armada Best Trick (récompensant la meilleure figure : dub rodeo 1260 safety). Candide Thovex, quant à lui, montré à la nouvelle garde qu’on pouvait toujours compter sur lui… II a reçu le Beatcan Best Line, récompensant le choix de la meilleure ligne (il a notamment effectué un transfert de trajectoire phénoménal, le seul de la journée et très inspiré du skate, couronné d’un double back sur le bas du park). Il a également obtenu le E-Adrenaline Public Choice Winner, décerné par les internautes (540 participants, 160 votes) suivant le live de chez eux. Au terme de l’après-midi, Candide s’est dit “très ému” d’avoir reçu ces deux prix. Mention spéciale pour l’américain Torin Yater-Wallace qui a rentré un double flat 12 safety spectaculaire et pour le néo-zélandais Jackson Wells qui a réalisé un double cork 9 en sortant du bowl sur le bas.

Ce qui a construit la réputation du B&E Invitational depuis 3 éditions et gagné le respect des “influenceurs” de la discipline, c’est l’originalité et l’unicité de la zone sur laquelle les participants sont invités à évoluer. Cette année, les modules étaient au-delà de tout ce que les skieurs auraient pu imaginer avec des kickers (sauts), des stair sets (escaliers), des rails (rampes), des courbes, un mini halfpipe ou encore un tunnel… Encore plus créative que les éditions précédentes, cette structure a nécessité 3 semaines de travail ininterrompu par 12 shapers, 5 machines et 60.000 m3 de neige, donnant aux riders d’infinies options de lignes pour exprimer l’ampleur de leur talent à skis.

Implanté sur le front de neige d’Arc 1800, ce véritable “skatepark des neiges” était résolument plus aérien et créatif, allant même jusqu’à inventer des modules issus de l’univers du skate, n’ayant jamais été proposes aux skieurs, à l’instar de ce “cradle”, une demi sphère de neige posée à la verticale. Et ce, pour le plus grand bonheur des riders invités, des vacanciers réunis en masse autour du park, des spectateurs derrière 8 chaines de TV internationales rediffusant le live et des 50.000 internautes qui ont suivi la course partout dans le monde.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *