actualités

Barrage des Houches : Vidange et travaux

par

Pour une vidange et des travaux de raccordement de la nouvelle conduite forcée, le Barrage des Houches sera vidé pour quelques mois…

Barrage des Houches : Vidange et travaux

 

Barrage EDF des Houches – © P. Tournaire

Le 28 août 2017, la centrale hydroélectrique de Passy sera mise à l’arrêt et la vidange de la retenue des Houches sera lancée. La retenue des Houches sera vide pour une durée de 5 à 7 mois afin de permettre la réalisation de la dernière phase des travaux de remplacement de la conduite forcée de l’usine hydroélectrique de Passy.

EDF saisira cette occasion pour réaliser des travaux sur le barrage des Houches.

 

Arrêt de la centrale de Passy et vidange du barrage des Houches

Depuis 2012, EDF a entrepris le remplacement de la conduite forcée, installée à flanc de montagne, par une nouvelle galerie entièrement souterraine. D’un diamètre de 2,4 m, identique à la conduite actuelle, la nouvelle galerie empruntera un puits blindé vertical de 230 m puis une galerie en pente douce de 380 m de long, jusqu’à la centrale de production. Le raccordement de ce nouvel ouvrage souterrain à la galerie existante en amont et à la centrale de production en aval nécessitera l’arrêt de l’aménagement de Passy et la vidange de la retenue des Houches. Cette dernière phase des travaux de remplacement de la conduite forcée est programmée sur une durée de 5 à 7 mois. La vidange complète de la retenue des Houches durera 3 jours et la retenue des Houches restera vide durant toute la durée des travaux. Les débits de l’Arve ne seront plus influencés par l’aménagement hydroélectrique de Passy. La mise à l’arrêt des installations sera l’occasion pour EDF de réaliser des travaux sur le barrage.

Dans le cadre de cet arrêt de chute, exceptionnel par sa durée, EDF en profitera pour réaliser, en partenariat avec le Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arve et de ses Affluents (SM3A) et l’Agence de l’Eau, un suivi de l’évolution morphologique du cours d’eau. Le contenu de ce suivi, élaboré en concertation avec les services de l’Etat, est très complet et comprend des levés topographiques, des mesures de terrain, des observations visuelles, etc. Toutes les données acquises permettront d’améliorer les connaissances et la compréhension collective du fonctionnement de la rivière, conformément aux objectifs inscrits dans le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de l’Arve*.

L’aménagement de Passy

Située dans la vallée de l’Arve, au pied du Mont-Blanc, la centrale hydroélectrique de Passy est la plus puissante exploitée par EDF en Haute-Savoie. L’eau en provenance de l’Arve est retenue au barrage des Houches, construit à 976 m d’altitude. Elle emprunte ensuite une galerie d’amenée de près de 6 km. Cette galerie reçoit des apports complémentaires en provenance de la Diosaz, dérivée en amont de Servoz, puis franchit l’Arve grâce à un siphon aérien. L’eau est ensuite acheminée vers la centrale de Passy par une conduite forcée de 877 m de long pour être turbinée par 4 groupes de production d’électricité.

D’une puissance totale de 109 MW, l’aménagement hydroélectrique de Passy produit chaque année l’équivalent de la consommation de 157 000 habitants, soit 3 fois la ville d’Annecy.

* EDF est membre de la Commission Locale de l’Eau (CLE) et du Bureau de la CLE du SAGE de l’Arve


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *