santé

“Bien nourrir son cerveau”… à Brides-les-Bains

par

Avec 2 % du poids du corps, le cerveau consomme 20 % de l’énergie utilisée par l’organisme. Il consomme chaque jour 140 g de glucose…

“Bien nourrir son cerveau”… à Brides-les-Bains

 

Le docteur Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille et consultant scientifique des Thermes de Brides-les-Bains, animera le vendredi 6 juillet à 14h30 une conférence gratuite et grand public. Elle a pour thème : “bien nourrir son cerveau”. Rendez-vous à la salle de conférences de l’Espace Nutrition des Thermes de Brides-les-Bains.

Cette conférence a donc deux objectifs:
– alerter les curistes sur les déséquilibres généraux de l’alimentation et leur influence sur le cerveau,
– enrichir les connaissances des diététiciens pour affiner leurs conseils lors de leur entretien individuel auprès des curistes.

Le cerveau est gourmand !

Avec 2 % du poids du corps, il consomme 20 % de l’énergie utilisée par l’organisme. Il consomme chaque jour 140 g de glucose. Et en l’absence de glucides, c’est rapidement la panne sèche ! Mais c’est aussi un utilisateur effréné d’acides gras puisqu’il est l’organe le plus gras du corps après le tissu adipeux. Mais dans ce domaine il exige de la qualité : du cholestérol, des acides gras oméga 3… Pour transporter l’oxygène au niveau des neurones il lui faut des globules rouges et donc du fer. Mais son fonctionnement nécessite aussi de la vitamine B12 exclusivement animale, ce qui justifie amplement notre omnivorisme. Sans oublier la vitamine B9 dont la carence aboutit à la “folie”.

Les études montrant le rôle d’une bonne nutrition dans la lutte contre le déclin cognitif lié à l’âge, sont innombrables. Elles mettent en avant l’importance d’une « alimentation anti-inflammatoire », riche en antioxydants et en acides gras spécifiques. Celle-ci jouerait également un rôle dans la dépression. La santé intestinale, en grande partie sous la dépendance de facteurs nutritionnels, influe, elle aussi, sur celle du cerveau.

A Brides-les-Bains, l’équipe de diététiciens reçoit en entretien individuel de nombreux curistes qui souffrent de dépression, de burn-out, de problèmes de concentration… sans compter les multiples régimes amaigrissants déséquilibrés qui ont des répercussions non négligeables sur le fonctionnement cérébral.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.