événements
Affiche Au bonheur des mômes 2016

Au Bonheur des Mômes, billetterie ouverte

par

Ce sont près de 30.000 places de spectacles et pour participation aux ateliers proposés dans le cadre du festival “Au Bonheur des Mômes” qui sont mises en vente…

Au Bonheur des Mômes, billetterie ouverte

 

Affiche Au bonheur des mômes 2016Vitrine de la nouvelle scène internationale, la 25ème édition du rendez-vous européen de spectacles jeune public fera à nouveau référence cet été, avec 86 compagnies internationales pour 345 représentations couvrant toute la palette des arts vivants… entre théâtre, mime, marionnettes, danse et autres performances circassiennes, “Au Bonheur des Mômes” cultivera plus que jamais audace, curiosité et ouverture d’esprit autour d’une programmation aussi ludique qu’exigeante.

29.900 places en vente depuis ce matin, 9h…

Ce sont, en tout, plus de 29.900 places de spectacles et pour accès à la trentaine d’ateliers qui sont mises à la vente, et ce jusqu’à la fin de l’événement, directement auprès de l’Office de tourisme de la station haut-savoyarde ou sur le site web du festival (www.aubonheurdesmomes.com), depuis ce lundi 04 juillet 2016, 9h.

Cette année encore, plus de 90.000 festivaliers sont attendus, soit 45 fois la population du Grand-Bornand !, le temps du festival avec, pour fil rouge et principal mot d’ordre le slogan suivant, scandé à l’unisson à l’occasion de la grande manif’ rigolote qui viendra clore les festivités le vendredi 26 août à 19h30 : “On veut du bonheur !”. Cette édition-anniversaire sera notamment l’occasion de croiser, jusque dans les alpages servant d’écrin à la station du Grand-Bornand, l’inégalable Léo Bassi, provocateur de génie et icône de la pop culture, le non moins remuant (mais capricieux…) Bébé Charli, le quatuor de mimes japonais chouchous de Jean-Paul Gaultier de la compagnie “To R Mansion” et les artistes catalans d’Insectotropics et leur performance scénique et visuelle revisitant l’histoire du Petit Chaperon Rouge, entre autres découvertes…


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *