nature et environnement
Rencontre entre un hydroguide un pécheur au Plan d'amont - © EDF

Bonne saison pour les hydroguides d’EDF

par

Un bilan été 2015 positif pour les hydroguides d’EDF dans les Vallées de la Maurienne, du Grésivaudan et du Fier…

Bonne saison pour les hydroguides d’EDF

 

Rencontre entre un hydroguide un pécheur au Plan d'amont - © EDF UP Alpes

Rencontre entre un hydroguide un pécheur au Plan d’amont – © EDF UP Alpes

Vous les avez peut‐être croisés, les hydroguides, véritables ambassadeurs et fers de lance de la campagne sûreté d’EDF, ont dressé leur bilan pour la saison 2015. Présents aux abords des cours d’eau du 29 juin au 28 août, ils n’ont cessé de sensibiliser les touristes, pêcheurs, adeptes de sports d’eau vive… aux précautions à prendre pour assurer leur sécurité à proximité des cours d’eau.

Cette année, plus de 20.300 personnes ont ainsi été sensibilisées par les 28 hydroguides dans les Vallées de la Maurienne, du Grésivaudan, du Fier, d’Abondance, de la Tarentaise, du Beaufortain et de l’Arve. “Dans l’ensemble, nous avons constaté un bon accueil de la part des touristes ainsi que des locaux. Les gens étaient intéressés, et nous demandaient régulièrement des informations supplémentaires. Beaucoup d’entre eux avaient lu les panneaux mais étaient satisfaits du complément apporté par les hydroguides“, témoignent Magali, Claire et Arthur, hydroguides en Haute‐Savoie. “Sous un soleil quasi permanent, nous avons pu aller à la rencontre des usagers et délivrer notre message de prévention. Notre message est très apprécié des usagers, surtout des touristes qui ne connaissent pas les lieux et donc les risques“, témoignent également Benjamin, Aurore et Lucas, hydroguides sur le secteur de Passy, qui résument leur mission à l’occasion de leur bilan de la saison 2015.

© EDF UP Alpes

© EDF UP Alpes

Au‐delà de leur mission de prévention, les hydroguides ont également relayé des informations observées sur le terrain sous la forme d’un bilan (fréquentation des sites, état des panneaux de prévention,…). Ce bilan a permis d’apprécier plus particulièrement le nombre d’interventions des hydroguides auprès de personnes qui étaient dans une situation potentiellement dangereuse.

En 2 mois, dans les Vallées de la Maurienne, du Grésivaudan et du Fier, les hydroguides ont ainsi alerté plus de 200 personnes se trouvant dans une situation potentiellement à risque. Pour la même période, dans les Vallées d’Abondance, de la Tarentaise, du Beaufortain et de l’Arve, les hydroguides ont ainsi alerté plus de 146 devoirs d’alerte se trouvant dans une situation pouvant compromettre leur sécurité !


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *