nature et environnement

Le bruit des bulles au fond des lacs

par

L’institut des sciences de la terre de l’Université Savoie Mont Blanc développe des recherches pour mesurer le bruit des bulles au fond des lacs…

Le bruit des bulles au fond des lacs

 

© Rob Sohn, WHOI

Il vous est certainement arrivé d’entendre le bruit de bulles lors d’une plongée dans un lac ou dans la mer. Les bulles constituent en effet des sources remarquables d’énergie acoustique, surtout lors de leur formation ou de leur éclatement à la surface.

L’Institut des Sciences de la Terre (ISTerre – UGA / CNRS-INSU / IRD / IFSTTAR / USMB) développe des recherches dans le but de suivre le dégazage à la surface de la Terre. Dans le cadre d’une coopération avec l’institut d’océanographie WHOI (Massachussetts, USA), Jacques Grangeon, ingénieur à ISTerre, a développé un équipement électronique original appelé bubblephone permettant de mesurer en continu le bruit des bulles. Cet équipement sera incorporé dans un sismomètre fond de mer (OBS) puis déposé au fond du lac Yellowstone cet été 2017, dans le cadre du projet HD-Ylake.

© Rob Sohn, WHOI

Ce projet vise à comprendre comment l’activité sismique, l’activité volcanique et le climat affectent l’état du système hydrothermal du lac Yellowstone. Ce lac, d’une superficie de 341 km², est situé au cœur du volcan Yellowstone dans l’Ouest des États-Unis. Les travaux menés par ISTerre visent à suivre l’évolution temporelle du dégazage au fond du lac en mesurant en continu le bruit des bulles. Les gaz, composés principalement de dioxyde de carbone et de dioxyde de soufre, s’échappent du réservoir magmatique pour rejoindre la surface à travers le lac. Le suivi du dégazage magmatique permettra de surveiller l’activité du système hydrothermal et du volcan Yellowstone.

Ce bubblephone pourrait aussi à terme être utilisé pour détecter les bulles de méthane dans les lacs nordiques ou les océans, de manière à évaluer le dégazage de méthane produit par le réchauffement climatique.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *