tourisme

Le Canal de Savières

par

Long de quatre kilomètres, le canal sert de déversoir naturel aux eaux du Lac du Bourget vers le Rhône et inversement lorsque le fleuve est en crue…

Une histoire du Canal de Savières

Ce fut grâce au canal que de grands personnages tels que Jules César, le pape Innocent IV, Alexandre de Médicis, Charles Emmanuel Ier, le comte de Provence, futur roi Louis XVIII, Victor Amédée III, Napoléon III…, purent se rendre de Savoie en France.

De très nombreuses marchandises, venues d’Orient, étaient chargées au Bourget sur des barques qui passaient à Chanaz, remontaient le Rhône jusqu’à Seyssel où des chars les attendaient pour être transportées à Genève. Ces barques étaient chargées de sel, de draps, d’objets de mercerie et d’autres effets, et devaient s’acquitter d’un droit de péage à l’entrée du canal.

Bateaux sur le Canal de Savières © 123 Savoie

Bateaux sur le Canal de Savières © 123 Savoie

Lien millénaire entre le Lac du Bourget et le Rhône, le Canal de Savières coule de Portout à Chanaz au pied du mont Landard. Son nom apparaît dans un document de 995 “Aqua Savarra”, certainement tiré d’un nom d’un lieu ou d’une personne et il a facilité de nombreuses relations entre la Savoie et les régions Rhodaniennes, de Lyon à la Méditerranée :

-2000avant JC

Néolithique

Bois flottés du néolithique final dès 2000 ans avant JC.

-650avant JC

Epoque du bronze

Objets de l’époque du bronze final vers 650 avant JC.


début
de notre ère

Passages de légions romaines

Convois de légions romaines surveillés par la capitainerie de Châtillon au début de notre ère.

IVe>
Vesiècle

Poteries de Conjux et de l’important atelier de poteries de Portout au IVème et Vème siècle distribuées dans toute la Gaule du Sud Est et sur toutes les côtes méditerranéennes de Nice à Narbonne et aussi dans la Gaule Centrale et en Suisse.

995

Aqua Savarra

Son nom apparaît dans un document de 995 “Aqua Savarra”, certainement tiré d’un nom d’un lieu ou d’une personne.

13915 novembre

La dépouille d’Amédée VII dit le Comte rouge, est transportée sur une barque tendue de noir, avec son Saint Nicolas sur la poupe. Celle-ci fend l’eau du Canal de Savières devant les habitants de Chanaz rassemblés sur les rives et file vers l’abbaye d’Hautecombe.

1391décembre

Au mois de décembre de cette même année, le duc Amédée VIII (Salomon de Savoie) quitte sa résidence de Ripaille sur le lac Léman pour se rendre au château de Chambéry. Le convoi emprunta le Canal de Savières et traverse la commune.

1775août

Constitution de la compagnie des volontaires matelots

La compagnie des volontaires matelots de Chanaz fut constituée pour une parade à l’occasion de la visite du roi de Sardaigne Victor-Amédée III, venu au village pour inspecter les digues. Leur uniforme était composé d’une veste matelote rouge, d’une grande culotte et d’une ceinture blanche bordée de frange en or aux extrémités, par-dessus la veste.

178124 juillet

Les volontaires matelots, sous le commandement de Jean Antoine Curtillet alors major de la Compagnie, conduisirent le duc et la duchesse de Chablais d’Aix-les-Bains à l’abbaye d’Hautecombe. Certains matelots fabriquaient eux-mêmes leur barque à fond plat pour le transport de leurs produits vendus à Lyon.

 

Le chemin de halage le long du canal devait être régulièrement entretenu et les usagers en réclamaient parfois la réfection.

 

1797

Campagne d’Italie

Transport de l’artillerie de Bonaparte, des fonderies de la Loire au grand port d’Aix-les-Bains en 1797, utilisée pour sa fulgurante campagne d’Italie.

18102 juin

Joseph Tolon, voiturier, demanda au maire de Chanaz, la réparation du chemin de halage le long du Canal de Savières.

1837

Création de la Compagnie Savoyarde de Navigation

183717 octobre

“l’Abeille”, bateau à vapeur, partit de Lyon, atteignit Seyssel et lors de son retour à Chanaz, alors frontière franco-sarde, faillit s’embourber en s’engageant dans le Canal de Savières. Les habitants le halèrent et le firent contourner certaines courbes délicates, pour lui permettre de rejoindre le lac, d’effectuer une visite à l’abbaye d’Hautecombe et d’arriver au port Puer à Aix-les-Bains.

 

A cette époque les bateaux partaient de Lyon avant 3h du matin pour arriver à Chanaz devant la douane sarde à 7h, réputée minutieuse et intolérante… Les passeports étaient demandés… et l’arrivée à Aix-les-Bains avait lieu vers 10h.

 

183817 août

1er bateau à vapeur

Le 17 août 1838, un bateau à vapeur de Lyon franchit pour la première fois les passes étroites du Canal de Savières. Ce fut un progrès énorme pour la rapidité des communications. Dans les années suivantes, de nouvelles compagnies de navigations s’implantèrent dans la région.

1851
>
1856

De nombreux bateaux à vapeur aux noms originaux, empruntaient le canal (l’Hirondelle, le Pirate, la Coquette, l’Abeille…).

1855

Ce fut ainsi qu’en 1855, quatre bateaux à vapeur assuraient quotidiennement le service de transport des voyageurs et des marchandises d’Aix-les-Bains à Lyon, en desservant tout le littoral.

185616 mai

Naufrage de l’Isly

L’Isly, un bateau à vapeur, fit naufrage en faisant le service de Chanaz au port Puer à Aix-les-Bains, a été littéralement jeté contre les berges par les eaux du Rhône, partagé en deux et a sombré.

185720 août

Le Prince Napoléon, cousin de l’Empereur, et sa suite, embarqués sur la “Coquette”, remontent le Rhône, le canal de Savières passent devant Chanaz pour se diriger vers Brison-Saint-Innocent où aboutit le “Railway”.

1861

De nombreuses barques circulaient sur le Canal de Savières, pour le transport des marchandises et la “plate” pour assurer la traversée des voitures, chariots, bétail d’une berge à l’autre. Le port d’attache se situait face à la Maison de Boigne.

18631er mars

Un projet de rectification du Canal de Savières fut adopté par le conseil municipal.

1868juin

Construction du pont à Chanaz

En juin 1868 s’acheva la construction du pont sur le Canal, dont la commande avait été passée en septembre 1867.

188714 février

Le conseil municipal décida l’établissement d’un bac sur le Rhône entre Chanaz et Lavours.

 

Chanaz est ainsi tête de navigation sur le Rhône et sur le Canal depuis le Moyen-Age. Son activité est attestée par les Comptes Périodiques de Revenus depuis 1926. Aujourd’hui le Canal de Savières est un site privilégié par son cadre, sa faune et sa flore, et un grand nombre de visiteurs remontent son cours pour rejoindre le Lac ou Rhône.


Commenter 2 commentaires

Avatar de l'utilisateur Stéphane Coppier
@meunier daniel - Merci pour votre remarque, c'est corrigé.
Avatar de l'utilisateur meunier daniel
Je vous propose une petite correction dans le titre de cet article: le canal de Savières sert de déversoir et non de réservoir entre Lac du Bourget et Rhône .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *