nature et environnement
© Gwenaëlle Grandjean pour Alpes Magazine

Carton plein pour les soirées du Cinéma Alpin à Chambéry

par

Durant trois soirées à Chambéry, les passionnés de montagne, de cinéma, ou amoureux des Alpes n’ont pas fait le déplacement pour rien…

Carton plein pour les soirées du Cinéma Alpin

à Chambéry

 

© Gwenaëlle Grandjean pour Alpes Magazine

© Gwenaëlle Grandjean pour Alpes Magazine

Quatre films, trois soirées et la présence des réalisateurs sur scène.

Telle est la formule simple des Soirées du Cinéma Alpin d’Alpes Magazine et de Montanea, qui, pour leur deuxième édition, qui s’est tenue du 27 au 29 janvier 2015 au centre de congrès le Manège, ont rencontré un engouement croissant auprès du public chambérien, au point de déborder des 400 places du Manège à Chambéry, pour voir ou revoir des films “cultes” du cinéma alpin et de grands documentaires sur les Alpes, mais aussi l’Himalaya !

Pari donc plus que tenu par Alpes Magazine, l’association Montanea et le pôle Montagne et Grands Evénements de Chambéry Tourisme & Congrès en programmant cette année, “Mort d’un Guide“, un très grand téléfilm de 1974 (réalisé par Jacques Ertaud), avec sur scène le chef opérateur René Vernadet et Laetitia Chalandon, qui a rendu hommage à “Monsieur” Vernadet dans son documentaire “L’œil qui précédait l’exploit“. Le public chambérien a particulièrement apprécié le documentaire des Lapied, des cinéastes qui travaillent en famille, pour “Alexandre, fils de berger“, un film tendre sur l’amour filial et la transmission du métier de berger entre Fernand le père et Alexandre le fils. Enfin, le guide et réalisateur François Damilano et le randonneur Gérard Guerrier ont amené le public, pour le premier, au sommet de l’Everest, en décrivant avec justesse les coulisses d’une expédition “guidée” avec clients ; et le second en faisant partager en musique et avec humour, sa traversée des Alpes entre Munich et Bergame.

Plus de 1.400 personnes ont assisté à l’ensemble des soirées, obligeant les organisateurs le dernier soir, à ouvrir des salles annexes dans le Manège. Pour les troisièmes soirées du Cinéma Alpin, les organisateurs vont devoir s’adapter à la demande, pourquoi pas, une séance pour les scolaires le mercredi après-midi, tout en conservant l’esprit “coup de cœur” de la sélection des films et la proximité entre les réalisateurs invités et le public.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *