actualités
Ancien et nouvel hôpital - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Le nouveau Centre Hospitalier de Chambéry

par

Construit dans les années 70, l’ancien hôpital Jacques Dorstter de Chambéry a fait son temps. Le nouvel hôpital, véritable défi humain et technique, qui a nécessité 4 années de travaux, ouvrira bientôt ses portes…

Le Centre Hospitalier Métropole Savoie de Chambéry

– © Sergio Palumbo – 123 Savoie –

Ancien et nouvel hôpital - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Guy-Pierre Martin et Sylvia Gotteland

Guy-Pierre Martin et Sylvia Gotteland

Le 15 juillet 2015 dernier, à l’invitation de Guy-Pierre Martin, Directeur, Sylvia Gotteland, Directrice adjointe, Directrice du projet “Nouvel Hôpital”, Philippe Dieudonné, Chef de projet, équipe projet “Nouvel Hôpital”, Suzanne Meyer, Responsable de la communication, Jean-Paul Galland du Groupement – Directeur de Projet Chantier “Nouvel Hôpital de Chambéry” et Mylène Radici du Groupement – Responsable Communication, nous avons pu visiter le nouvel établissement et assister à la remise des “clés”, symbolisées par une une œuvre réalisée par l’artiste savoyard Thierry Martenon (Entremont-le-Vieux).

Jérôme Brunet, Guy-Pierre Martin, Sylvia Gotteland et Jean-Paul Galland

Jérôme Brunet, Guy-Pierre Martin, Sylvia Gotteland et Jean-Paul Galland

Le nouvel hôpital de Chambéry remplace le bâtiment Jacques Dorstter, mis en service en 1972. Ses installations sont vieillissantes et sa structure interne est inadaptée pour répondre et faire face à l’évolution des besoins des prises en charge hospitalières. Grâce au départ de la clinique St Joseph voisine (regroupée avec la clinique Cléret à Challes-les-Eaux sous le nom de Médipôle de Savoie), l’hôpital a ainsi profité du terrain laissé libre pour lancer le projet de reconstruction d’un hôpital en lieu et place de l’ancienne maternité et de la clinique Saint-Joseph. La volonté de maintenir un hôpital au cœur de la ville s’est imposé comme une des priorités du projet.

Le nouvel hôpital regroupera les activités de médecine et de chirurgie en liaison avec le bâtiment de l’Eveillon, qui abrite la maternité, le service néonatal, le bloc chirurgical central et la stérilisation. Le Groupement de Conception / Réalisation, animé par les équipes de Vinci Construction France, œuvre depuis début 2011 à la réalisation du nouvel hôpital, véritable défi humain et technique, et ayant nécessité quatre années de travaux.

Un bâtiment contemporain compact

Le projet présente un bâtiment compact, de faible hauteur, parfaitement intégré dans le nouveau site. Il sera entièrement habillé de façades en verre sérigraphié. Le bâtiment se développe en limite de l’avenue de Lyon, au Sud, et du Faubourg Maché, au Nord. Le hall principal est orienté en direction du château des Ducs de Savoie et de la Ville ancienne. A partir de 2016, la démolition du bâtiment J. Dorstter permettra de disposer d’un espace de déambulation et de promenade, mais également d’une réserve foncière pour de futures extensions de l’Hôpital.

Nouvel hôpital

Nouvel hôpital

Les étages sont organisés par plateaux de 180 lits permettant notamment :
– Le regroupement des unités et services de soins par grandes spécialités médicales
– Le regroupement de l’ensemble des services de chirurgie sur un seul et même niveau
– Le positionnement des lits de consultation au même niveau que les unités d’hospitalisation de même spécialité médicale.

La répartition des services

Niveau N+4 : Hospitalisation Douleur soins palliatifs, ERMIOS (dispositif d’annonce et soins de support en cancérologie), administration
Niveau N+3 : Médecine (hospitalisation complète et de jour, consultations), unité post urgences.
Niveau N+2 : Chirurgie (hospitalisation complète et consultations), hospitalisations d’endocrinologie
Niveau N+1 : Hospitalisation et consultation geriatrie, pédiatrie, cardiologie et neurologie,
Niveau RDC : Hall Central, Imagerie, Urgences, Réanimation, surveillance continue et néphrologie – Dialyse
Niveau S-1 : Service biomédical, EFS (laboratoire et distribution de produits sanguins), SAMU, Laboratoires, Hôpital de jour de chirurgie (chirurgie ambulatoire), anesthésistes
Niveau S-2 : Radiothérapie, vestiaires centraux, pharmacie, magasin central, bloc chirurgical ambulatoire,

Les grandes étapes

Démolition Clinique Saint-Joseph

Démolition Clinique Saint-Joseph

2011 : Le paysage chambérien a totalement changé durant cette première année de travaux. En effet, la démolition des bâtiments existants sur le site entre juin et août a annoncé le top départ du projet et a rapidement transformé l’environnement. Cette phase, rendue complexe par la proximité de l’hôpital voisin en activité, a supposé la mise en place d’un grand nombre de mesures de prévention :
– Un rideau d’eau en limite de parcelle côté Hôpital
– Deux sondes acoustiques permettant le contrôle des émissions sonores
– Des laves-roues pour les camions en sortie de chantier, l’insonorisation de matériels de production, un arrosage régulier du terrain, des balayeuses en voiries…

Les équipes ont évacué au total 12.000 tonnes de gravats dont 11.500 ont été valorisées. 2011 c’est également l’année des travaux de terrassement. Il s’agissait d’évacuer 150.000 mᶾ de terre en seulement quelques mois pour permettre l’implantation du futur bâtiment. Une paroi berlinoise de 8.000 m² a permis de soutenir le terrain creusé sur 8 mètres de profondeur.

Terrassement - © Sergio Palumbo - 123 Savoie2012 : Une année charnière qui correspond au démarrage des équipes de Gros-œuvre. L’objectif était de faire sortir de terre un bâtiment de 73.000 m² comportant 3 niveaux d’infrastructure, un rez-de-chaussée et 4 étages. Cent cinquante compagnons de Vinci Construction France ont alors travaillé en collaboration pour mettre en œuvre 5.000 tonnes d’aciers et 50.000 mᶾ de béton.

2013 : Alors que le gros-œuvre progressait, la structure béton du nouvel Hôpital est apparue aux yeux des chambériens. La réalisation des niveaux s’est enchaînée, et déjà les premières entreprises du second œuvre ont fait leur apparition.

Autre temps fort de cette année 2013 : la livraison d’un nouveau service de radiothérapie. Implanté dans le bâtiment en cours de réalisation, un nouveau bunker, équipé d’un accélérateur à particules, a été mis en service au mois d’octobre. Après le défi de sa réalisation, les équipes ont dû assurer les conditions de son bon fonctionnement tout en continuant les travaux mitoyens dans le reste du chantier.

Nouvel hôpital 1 - © Sergio Palumbo - 123 Savoie2014 : Une année qui a débuté par l’achèvement du clos couvert : le bâtiment a revêtu son habillage de verre. Le complexe d’isolation par l’extérieur et l’ensemble des éléments de verre qui compose la façade ont été posés en un temps record. Le bâtiment était ainsi protégé des éventuelles intempéries et son rendu définitif s’offrait aux chambériens. A l’intérieur, la soixantaine d’entreprises ont œuvré, jour après jour, à l’aménagement technique et architectural des 4.053 pièces. Une coordination poussée dans tous les niveaux fût alors nécessaire pour des effectifs allant jusqu’à 450 personnes et des approvisionnements continus. L’avancement dans l’ensemble des chambres et pièces biomédicales était dès lors de plus en plus visible. Ainsi, peintures, protections murales, revêtements de sols, salles de bains, placards et plafonds dessinaient pas à pas l’esthétique des pièces. Les équipements, portes et sanitaires venaient parfaire cet ensemble. Par ailleurs, les réseaux (eaux, électricité, fluides médicaux, pneumatique…) prennent place dans les faux-plafonds, les équipes ont procédé à l’installation des appareils de ventilation, désenfumage, chauffage…

2015 : L’objectif final est proche, les équipes partenaires terminent d’équiper le bâtiment et la phase de vérification s’opère. Le contrôle de l’ensemble des pièces est réalisé afin de livrer un bâtiment fonctionnel et de qualité. Le grand axe de circulation du rez-de-chaussée, réalisé en phase finale des travaux, change radicalement l’aspect esthétique de l’entrée principale et donne tout le charme à cet espace constitué d’un atrium ouvert sur les 4 étages de la superstructure et accessible au public.

Les délais sont respectés, la livraison a lieu le 15 juillet 2015.

 


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *