Auto & Trafic
L’épreuve de déneigement, réalisée avec de la sciure de bois - © ATMB

Challenge Viabilité Hivernale des autoroutes alpines avec ATMB

par

ATMB a organisé le 14ème Challenge Viabilité Hivernale des autoroutes alpines le 13 octobre 2015 à Bonneville et qui a rassemblé 39 compétiteurs…

Challenge Viabilité Hivernale des autoroutes alpines avec ATMB

 

L’ensemble des équipes réunies au centre d’exploitation de Bonneville - © ATMB

L’ensemble des équipes réunies au centre d’exploitation de Bonneville – © ATMB

Une fois par an, les équipes des autoroutes alpines ATMB, APRR, AREA et SFTRF se donnent rendez-vous pour une compétition unique en France : le “Challenge Viabilité Hivernale”. Cette année, c’est ATMB qui a organisé la compétition dans le 1er centre d’exploitation autoroutière Haute Qualité Environnementale® de France, à Bonneville, inauguré en novembre 2014.

Cette compétition a rassemblé 39 compétiteurs répartis en 13 équipes constituées de deux agents autoroutiers et d’un mécanicien. Les équipes se sont affrontées sur sept épreuves, dont une simulation de déneigement, le chargement de sel, la manœuvre d’engin (gymkhana), l’éco-conduite, mais aussi une épreuve théorique avec un questionnaire sur l’usage du sel : à quelle température, en quelle quantité, etc. A l’issue de la rencontre, voici le palmarès :
– 1er : AREA, district de Nances
– 2ème : APRR, district d’Auxois
– 3ème : ATMB, centre de Bonneville
– 1er prix Sécurité : AREA, district de Chênes, pour la seconde année consécutive

Un tel événement est pour les sociétés d’autoroutes alpines une belle occasion de mettre à l’honneur les hommes en jaune et leur savoir-faire. Leur expertise est mise au service de nos clients toute l’année, et tout particulièrement pendant la saison hivernale. Cette année, nous sommes heureux d’accueillir la compétition au sein de notre centre d’entretien qui va fêter son premier anniversaire” explique Christophe Dubois, président du jury et directeur de l’entretien et de l’exploitation chez ATMB.

Un premier challenge au centre d’exploitation autoroutière HQE® de Bonneville

L’épreuve de déneigement, réalisée avec de la sciure de bois - © ATMB

L’épreuve de déneigement, réalisée avec de la sciure de bois – © ATMB

Inauguré en 2014, ce centre d’exploitation est le tout premier site en France à obtenir la certification Haute Qualité Environnementale®. Ses infrastructures en font le lieu idéal pour ce 14ème Challenge Viabilité Hivernale. Pensées autour de trois grands axes environnementaux (préservation de la ressource en eau, gestion améliorée des déchets et utilisation optimisée de l’énergie), les infrastructures ont aussi été adaptées aux conditions météorologiques d’exception. Pour faire face aux conditions climatiques particulièrement rudes sur le réseau d’ATMB, le centre intègre une surface de travail agrandie et optimisée grâce à des garages et boxes permettant le stockage et la protection du matériel (engins et sel) à l’abri des intempéries. La rapidité et l’efficacité des interventions des équipes sont ainsi optimisées au bénéfice de la qualité de service rendu aux clients.

Les équipes d’ATMB mobilisées pour la saison hivernale

Pendant la saison hivernale qui débutera le 2 novembre, ATMB déploie des moyens uniques en France avec la mobilisation de 41 camions de déneigement, dont deux nouveaux à la norme Euro 6, et 175 hommes pour assurer la sécurité des conducteurs qui empruntent chaque jour l’autoroute.

La situation géographique du réseau, culminant à 1.274 mètres d’altitude, implique une mobilisation particulière. Enregistrant chaque année jusqu’à 6 mètres de hauteur de neige et 110 jours de températures négatives, ATMB est aussi la seule société d’autoroute française à posséder une équipe d’artificiers chargés de déclencher des avalanches préventives sur la Route Blanche, menant au Tunnel du Mont-Blanc.

Afin de favoriser l’information des équipes et des interventions adaptées, ATMB est équipé de 16 stations météorologiques qui viennent compléter les outils de Météo France : 12 sur l’Autoroute Blanche, 3 sur la Route Blanche et 1 au Tunnel du Mont-Blanc. Chaque station est équipée d’un dispositif d’alarme qui se déclenche dès que la sonde détecte une anomalie, comme un risque de verglas.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *