nature et environnement
Xavier Dullin - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Chambéry métropole engagée contre les crues

par

Vendredi 1er mai 2015 et durant le week-end, des précipitations importantes ont eu lieu dans l’agglomération chambérienne, maintenant en alerte les équipes de Chambéry métropole…

Chambéry métropole engagée contre les crues

 

Notre territoire a subit depuis vendredi 1er mai 2015 des précipitations importantes ayant fait réagir les cours d’eau de l’agglomération chambérienne. En effet, l’Albanne a atteint vendredi en fin d’après-midi un niveau très élevé, limite débordant sur certains secteurs. La Leysse et l’Hyères ont atteint des niveaux qui n’avaient pas été vus depuis de nombreuses années.

Xavier Dullin - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Xavier Dullin – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Chambéry métropole par l’action de sa direction “gestion des cours d’eau et protection contre les inondations” travaille à la protection contre les crues. Après l’aménagement de la confluence Leysse Albanne, et la réalisation du bras de décharge de Savoie Technolac, l’agglomération s’est lancée dans l’aménagement de la confluence Leysse-Hyères. Ce chantier, d’un montant global de 25 millions d’€ et dont les premières tranches de travaux ont débuté pour un montant de 15 millions d’€, possède le double objectif “protection contre les crues et renaturation hydro-écologique”. A cela s’ajoute les études sur d’autres secteurs (Mère, Albanne, Nant Bruyant, Nant Petchi) et l’étude sur les systèmes d’endiguements (plus de 15 kilomètres) qui protègent notre agglomération des débordements de la Leysse et de l’Hyères“, a indiqué Xavier Dullin, Président de Chambéry métropole.

Et de poursuivre “ces études permettront de nous orienter sur les travaux futurs qui succéderont à ceux en cours pour compléter le dispositif de protection contre les crues des zones d’habitations et économiques. Mais la lutte contre les inondations ne se limite pas aux grands travaux. En effet, l’entretien prodigué tout au long de l’année par l’équipe d’entretien “la brigade bleue” permet de limiter les effets d’événements comme celui que nous vivons actuellement. L’équipe est d’ailleurs intervenue vendredi 1er mai dans le cadre de son astreinte afin de sécuriser notamment les grilles protégeant les sections couvertes de certains cours d’eau, ou encore les secteurs dits “sensibles”.

Il faut rappeler que chaque propriétaire est responsable de l’entretien de sa berge, même si l’agglomération, dans le cadre d’une déclaration d’intérêt général, intervient pour s’assurer du bon état des berges dans le souci d’une gestion la plus écologique possible. Dans une situation critique comme celle que nous vivons, éviter les inondations c’est l’affaire de tous : agglomération, mais aussi communes, et propriétaires. La situation que nous vivons ce week-end nous rappelle combien les travaux dans lesquels s’est engagée notre agglomération sont importants et nous conforte dans les orientations prises“.

Les équipes de Chambéry ont d’ailleurs été mobilisées durant tout le week-end, puisque d’autres précipitations sont arrivées sur des sols saturés et avec des cours d’eau relativement hauts.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *