concerts & spectacles
Damien Varon - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Chambéry pour une “Party Fun Live”

par

Chambéry va vous faire vivre une soirée hors normes aux rythmes de la musique avec une “Party Fun Live”, qu’il ne faudra vraiment pas manquer !…

Chambéry pour une “Party Fun Live”

 

Damien Varon - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Damien Varon – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Une ville… Chambéry, une radio… Fun Radio, ensemble pour une “Party Fun Live”, qui se déroulera le 11 août 2015 au Carré Curial.

L’ambition est, dans le cadre des manifestations de l’été, Eté Show à Chambéry, de donner au public un événement musical en accès gratuit et surtout en partenariat avec une grande radio, et ce pour tous les publics“, c’est ce qu’a rappelé Damien Varon, Conseiller municipal délégué auprès de l’adjoint chargé des technologies innovantes, de la communication et auprès de l’adjoint chargé de l’animation de la ville de Chambéry.

Tentative réussie par Damien Varon, puisque Fun Radio a répondu présent et la “Party Fun Live” aura lieu à Chambéry. “Ce genre d’événement, je l’espère, sera renouvelé dans les années à venir et sera une référence” a indiqué Damien Varon et de poursuivre “nous avons souhaité inviter des artistes fédérateurs, qui ont créé l’événement ces derniers mois avec leur musique. La ville de Chambéry espère ainsi créer un nouveau grand rassemblement festif“.

Place aux artistes

Lost Frequencies

Lost FrequenciesUn jeune DJ belge bruxellois de 21 ans : Félix De Laet. Elevé dans une famille de musiciens, ce passionné a d’abord commencé son éducation musicale par le piano, qu’il jouait en compagnie de son frère dans son enfance. Mais c’est lorsque son père lui offre son premier MacBook Pro, il y a trois ans, qu’il commence à s’intéresser aux logiciels de musique. Ses inspirations ? Elles sont éclectiques et le jeune homme, assoiffé de musique, se dit inspiré tout autant par le hip-hop que par le jazz ou la drum and bass.

En décembre 2013, en parallèle de ses études d’économie, il commence à partager ses créations sur Soundcloud sous le nom de Lost Frequencies. “Je fais d’autres musiques, sous d’autres noms d’artistes”, confesse-t-il dans le quotidien belge De Standaard. “Il y a deux ans, je faisais des remixes de vieux morceaux oubliés – ces “fréquences perdues” – pour leur donner une seconde vie. D’où ce nom !”

Avec “Are You With Me”, Lost Frequencies fait des étincelles dans toute l’Europe et notamment en France chez Play On, où son tube électro pointe dans le top 10 des meilleures ventes. Son nouveau single “Reality” est sorti mi-mai en Europe. Un album est en préparation sortie prévue Septembre 2015. N°1 Angleterre, Belgique, Canada, Allemagne, Disque de platine en Belgique, il est l’artiste le plus shazamé en France.

===

Mokobe

XT2A4005.psdMokobe est l’un des membres fondateurs du groupe 113. Après plusieurs albums à succès avec ses deux compères Rim K et AP (plus de 3 millions de disques vendus, 2 Victoires de la Musique) et avec son collectif la Mafia K1 Fry, Mokobe décide de se lancer en solo. Il est vite reconnu comme étant l’un des grands hitmakers avec les titres “Un Gaou à Oran” et “Bouger Bouger” qui se placent directement numéro 1 de l’airplay.

En juin 2007, il sort son tout premier album solo baptisé “Mon Afrique”, où l’on retrouve les plus grands artistes de la musique africaine, Youssou NDour, Salif Keita, Seun Kuti, Sekouba Bambino, Tiken Jah Fakoly, Amadou et Mariam et même Gohou Michel (”Les Guignols d’Abidjan”) mais aussi des artistes Hip Hop de la scène française comme Diams, Booba, et le 113. L’album est un gros succès, avec un tube de l’été “C’est dans la joie”, 150.000 singles vendus. Mokobe est un artiste très engagé à travers sa musique aussi bien en France pour de nombreuses associations, qu’en Afrique. Ainsi, chaque album vendu a permis d’acheter des moustiquaires afin de lutter contre le paludisme au Sénégal et au Mali. Sa musique lui vaut de nombreuses distinctions dont les Trophées des Arts Afro-Caribéens (Hommage à Aimé Césaire) pour le Meilleur Album lors de l’Edition 2008.

En Janvier 2009, Mokobe est le premier rappeur à recevoir le titre de “Chevalier de l’Ordre National du Mali ” (légion d’honneur) décerné par le Président de la République. Il est récompensé Meilleur Artiste International et Meilleur Ambassadeur du Hip Hop au 1er Mali Hip Hop Awards 2009. Originaire de Vitry-sur-Seine, c’est avec une grande fierté qu’il reçoit en 2010 la “Médaille de la Ville”. 2010, le 113 sort son opus “Universel”. Mokobe a sorti son second album solo intitulé “Africa Forever” en Octobre 2011. Porté par le premier single “Oulala” feat Yorobo, il se veut aussi éclectique que le premier : de la parodie (“50 CFA”, “Mokosinatra”) au hip hop (“Boombadeing”, “Ça passe tout seul” feat Despo Rutti) en passant par les clubs (“Oulala”, “Africa Fiesta”) mais toujours avec un message fort, universel et culturel (“Taxi Phone” feat Soprano, “Africa Forever” feat Jah Cure). Il garde ce regard ultra précis sur la communauté Africaine, de France ou d’ailleurs, qu’il partage grâce à sa musique avec son public interculturel, toutes générations confondues. Mokobe est nominé aux BET awards en 2012 avec cet album.

Un nouvel album s’annonce…
Octobre 2015 “#CDouxDeh” donne le signal à l’été 2014, tous ses revenus sont reversés à une association caritative en banlieue parisienne. 2015 : Nouvel extrait “Getting Down” en featuring avec les célèbres jumeaux Nigérians P-Square; disponible sur les plateformes download et streaming depuis le 1er juin.

===

Nils Van Zandt

Nils Van ZandtOriginaire des Pays-Bas, Nils Van Zandt est un Dj / producteur passionné et charismatique. Ses sets percutants lui ont permis de conquérir un large public aussi bien dans les bars, les clubs et les festivals de Hollande. Il trouve son inspiration à travers la House, le Moombathon et le R&B “Oldskool” qu’il mélange à merveille. En tant que producteur, il dispose de plusieurs projets et collaborations réussies qui lui ont rapporté plusieurs distinctions y compris le classement dans le top 10 dans 31 pays. Actuellement, son nouveau single “For You” est actuellement dans le top 10 I-tunes en Belgique, Pays-Bas et en France. Il est également top 10 des diffusions radios.

===

Amine

AminePersonne n’a oublié la guitare funky, a basse ronde et surtout le refrain ravageur du tube “J’voulais”, ni l’histoire d’amour impossible narrée dans “Sobri” qu’il chantait en duo avec Leslie. Après ses immenses succès à l’orée des années 2010, Amine s’est offert une parenthèse pour se consacrer à sa récente paternité et à une autre de ses passions : le dessin au Maroc son pays d’origine. De retour en studio avec le producteur Kore (Amel Bent, Lacrim, Brodinski…), Amine finalise actuellement son nouvel album solo. Son premier single “Senorita” est un hit chaleureux, ensoleillé et follement généreux.


===

Lumberjack

LumberjackLumberjack incarnent le nouveau duo de DJs/producteurs français. Leurs premières releases “Monarch” & “Kheops” obtiennent toutes les deux un Top 20 Beatport dès leur sortie et s’imposent comme titres références pour de nombreux DJs internationaux. Benny Benassi, David Guetta, Chuckie, Bob Sinclar, Martin Garrix, Showtek & Quentin Mosimann… pour ne citer qu’eux, les jouent lors de leurs sets en club & en festival comme à Tomorrowland et à l’Ultra Miami. Showmen, tape à l’œil et matures, ils font partie des DJs les plus prometteurs !

Repérés par Radio FG, pour qui ils mixent la compilation “FG Summer 2014”, et Fun Radio où ils mixent dans Party Fun, 2015 est l’année de la consécration pour ce duo. Axwell & Bob Sinclar viennent de faire appel à eux pour remixer leur tube planétaire “What A Wonderfull World”. La machine est lancée. Les Lumberjack ont, en une année, obtenu la visibilité nécessaire et se construisent aujourd’hui une image qui leur correspond et qui ne cesse de rassembler un public toujours plus nombreux à chaque prestation. Le trio s’est déjà hissé dans le top 10 iTunes.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *