événements

Championnat de France Stihl Timbersports® au pied du Mont Blanc

par

L’élite du bûcheronnage sportif se donne rendez-vous aux Contamines-Montjoie. Au programme, la lutte pour le titre de champion de France “à la sciure de leur front”…

Championnat de France Stihl Timbersports® au pied du Mont Blanc

 

C’est aux Contamines-Montjoie, au pied du Mont Blanc, que se tiendra la finale du championnat de France Stihl Timbersports® (compétition de bûcheronnage sportif) les 8 et 9 juillet 2017.

Comme à chacune de leurs prestations, c’est devant un public scié que ces athlètes qui envoient du bois manient hache, scie et tronçonneuse avec force, rapidité, et précision, dans un esprit convivial !

Des épreuves spectaculaires…

… parmi lesquelles le springboard, où les sportifs doivent couper à la hache un billon de bois de 27 cm situé… à près de 3 m du sol.

Gilles Guiguet

À ce petit jeu, c’est le savoyard Gilles Giguet qui est le plus rapide, en moins d’une minute. Les spectateurs ne bouderont pas leur plaisir lors des autres disciplines, toujours à la hache ou à la tronçonneuse, jusqu’à la dernière épreuve, celle la Hot Saw. Cette discipline passionnante consiste à couper 3 rondelles de bois d’un diamètre de 46 cm à l’aide d’une tronçonneuse surpuissante… en quelques secondes.

Les rookies ouvrent le bal le samedi 8 juillet à 17h

Dès le samedi après-midi ce sont les jeunes de moins de 25 ans qui s’affronteront dans 4 disciplines à la hache, à la tronçonneuse et à la scie passe-partout.

Place aux “pros” le dimanche 9 juillet dès 14h

À surveiller de près : Pierre Puybaret (30  ans), champion de France 2014 et 2015 et détenteur de trois records nationaux sur les six disciplines Timbersports, ainsi que les très expérimentés Roger Gehin (50 ans), actuel champion de France qui compte à son actif 5 titres de champion de France, et Gilles Giguet (57 ans). Tous se présentent en favoris.

Qui succédera à Roger Gehin, champion de France en titre, et défendra les couleurs de la France à  Lillehammer le 3 novembre prochain ? Qui sera dans le Top 5 de l’équipe de France et disputera le championnat du monde par équipe à Lillehammer le 4 novembre ?

Histoire de “Stihl”

Image d’illustration – Jason Wynyard – New Zealand – 2014

L’histoire commence en Allemagne en 1926, lorsqu’Andreas Stihl, ingénieur de son état, crée à Stuttgart la A. Stihl Maschinenfabrik, qui fabrique alors des foyers de précombustion pour des chaudières à vapeur et des machines à laver.

En 1929, il décide d’explorer une autre branche et présente une tronçonneuse à moteur à essence manipulable à 2 personnes. Puis, en 1959, il met au point la première tronçonneuse d’abattage pour un seul utilisateur, la fameuse Contra. Tout le monde est scié !

Fort de son succès mondial grandissant, en 1984, Stihl crée une filiale en France. Aujourd’hui, l’entreprise est présente dans 160 pays et emploie plus de  14.000 personnes.

Les Stihl Timbersports® Series

Ces compétitions ont vu le jour en 1985 aux États-Unis et ont donc fêté leur trentième et unième anniversaire en 2016. Elles trouvent leurs racines en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis lorsque les travailleurs forestiers organisaient leurs propres concours pour départager les meilleurs. En 2001, elles traversent l’Atlantique pour s’installer en Europe et notamment en France avec une première édition en 2003 au château de Jambville dans les  Yvelines. Depuis 2005, les championnats du monde Stihl Timbersports® réunissent les meilleurs bûcherons sportifs du monde.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *