château
Tour du château de Thomas II

Château de Thomas II

par

Situé sur la commune de Le Bourget-du-Lac, le château n’était à l’origine qu’un simple rendez-vous de chasse accompagné d’un vivier…

Tour du château de Thomas II © 123 Savoie

Tour du château de Thomas II © 123 Savoie

 

Histoire du château de Thomas II de Savoie

Situé sur la commune du Bourget-du-Lac, à l’extrémité Sud du lac du Bourget, le château n’était à l’origine qu’un simple rendez-vous de chasse accompagné d’un vivier, construit sur une terre acquise en 1248 auprès du Prieuré du Bourget par Thomas II de Savoie. Il est de forme quadrilatère avec des tours carrées. Le château conserve une architecture militaire mais la sécurité de celui-ci était assurée par le marais qui l’entoure, un pont-levis et un fossé.

Il fut, pour son époque, le château le plus confortable de Savoie.

Toutes les fenêtres étaient vitrées, les murs étaient recouverts de tapisseries, chaque étage possédait une cheminée et des latrines. On peut dire que le Bourget était la “capitale mondaine” de la cour itinérante de Savoie, avec une intense activité comme de nombreux séjours de la cour comtale, événements familiaux et diplomatiques.

Son caractère résidentiel est marqué par l’usage de tours quadrangulaires conçues pour un usage domestique. Il n’y a pas lieu d’utiliser une architecture militaire plus spécialisée (contrôle du col du Chat par le château de Bourdeau habité par les Seyssel). L’emplacement des tours qui présente une localisation irrégulière peut s’expliquer par un terrain très marécageux avec buttes résiduelles glaciaires et/ou par des fonctions résidentielles distinctes : logis du comte, logis du châtelain, accueil de vassaux familiers.
Comme tout bâtiment de prestige, le château conserve une forme architecturale et des éléments propres à l’architecture militaire mais la sécurité est surtout assurée par le marais (tour, porte avec pont-levis, fossés, murs) : il s’agit bien d’un bâtiment civil avec de remarquables éléments de confort. Ainsi, dans le contexte de nouvelles fortifications durant la deuxième moitié du XIVème siècle, le château est renforcé jusqu’en 1389 par des bretèches en bois (élément construit en saillie par rapport au mur et qui permettent de jeter des choses sur les assaillants) et la construction ou l’amélioration des murs de défense (non jointifs aux tours), mais parallèlement, on améliore le fenestrage confirmant ainsi son rôle résidentiel. Les bâtiments internes répartis dans l’enceinte autour de la cour et associés aux tours, n’ont pas de fonction clairement identifiée, mais comprenaient plusieurs étages : logis et salle d’apparat ont certainement évolué. L’environnement du château est déterminant mais méconnu. Quelle a été l’évolution du marais et du rivage lacustre ?


Chronologie

1248

Construction du château

Le Château n’est à l’origine qu’une simple demeure, un rendez-vous de chasse construite sur une terre acquise en 1248 auprès du Prieuré du Bourget par Thomas II de Savoie, comte de Flandre et de Hainaut, comte de Piémont de 1244 à 1259.

1292

Agrandissement du château

Un nouveau logis mentionné en 1292 est peut-être alors édifié. Des artistes ou artisans intervenants par ailleurs dans d’autres châteaux comtaux, notamment à Chambéry dans la 1ère moitié du XIVème siècle réalisent différents travaux. Le plan en quadrilatère avec quatre tours semble avoir été édifié à l’époque de Thomas II ou au règne d’Amédée V, comte de 1285 à 1323, dont ce fut le château natal.

Le développement de la construction est mal connu jusqu’aux aménagements et embellissements, réalisés par le comte Amédée V à la fin du XIIIème siècle et au début du XIVème siècle.

jusqu’en1427

Intense activité

Le Bourget est une des résidences favorite de la cour itinérante des Savoie jusqu’en 1427 : ornementation et aménagements attestés surtout au XIVème siècle confirment une intense activité : nombreux séjours de la cour comtale, évènements familiaux et diplomatiques connus par ailleurs (chroniques de Savoie).

1438

Le château est inféodé aux Seyssel

1456

Incendie

Le château est détruit par un incendie et n’a pu être reconstruit.
Un dessin à l’encre de chine de Martellange le montre ruiné au début du XVIIème siècle.

1524

Le château est inféodé aux Nemours

1589

Le château est inféodé aux Berliet de Chiloup

XVIIIesiècle

Le château est inféodé aux Buttet d’Entremont

1841
>
1849

Vente du château

Le château est vendu et servira de carrière de pierres de taille.

1979

Vente du château

Acquisition du château par la commune du Bourget-du-Lac.

1983

Monument classé

Le château est classé aux Monuments Historiques.


Le marais

Le marais

Le marais

A proximité, le marais a été aménagé par le Conservatoire des Espaces Naturels.

château de Thomas II château de Thomas II lac du Bourget

– Cliquez-ici pour voir la galerie complète sur notre photo-blog –


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *