château

Conflans a conservé intacts ses maisons anciennes, son enceinte, son château restauré (XVIème) et sa silhouette caractéristique de vieille cité médiévale…

Conflans, une cité préservée et colorée

Conflans est une cité médiévale truffée de dédales de petites rues pavées, d’échoppes colorées, d’anciennes fontaines et de terrasses fleuries et ombragées.
Le vieux village de Conflans a conservé intacts ses maisons anciennes, son enceinte, son château restauré du XVIème siècle et sa silhouette caractéristique de vieille cité médiévale. Depuis les terrasses, on profite de jolies vue sur le confluent de l’Arly et de l’Isère et sur la Combe de Savoie.

Édifiée sur un éperon rocheux pour se protéger des crues des deux rivières, l’Isère et l’Arly, Conflans abritait au XIVème siècle derrière ses murs, les maisons-fortes de puissants seigneurs, puis les demeures des bourgeois enrichis. Avec l’endiguement des deux rivières, l’activité de Conflans diminue rapidement au profit d’une nouvelle ville dans la plaine : l’Hôpital-sous-Conflans.

En 1836, le roi Charles-Albert réunit les deux communautés sous le nom d’Albertville.

vue sur Conflans depuis la place de l’Europe à Albertville © 123 Savoie

vue sur Conflans depuis la place de l’Europe à Albertville © 123 Savoie

Un lieu stratégique…

…mais aussi un lieu de commerce

Différents princes et hommes d’état sont passés à Conflans : Henri IV, Richelieu, et Christine de France.

Compte tenu de sa situation stratégique intéressante, le comte de Savoie et l’archevêque de Tarentaise se disputaient la propriété de la cité.
Des impôts prélevés sur les marchandises ainsi que la location des halles rapportaient de bons revenus aux propriétaires de ce lieu. Trois foires annuelles et des marchés hebdomadaires le samedi attiraient environ 1.500 personnes. Les cabarets étaient nombreux et le vin coulait à flots : 500 hectolitres consommés en moyenne par an.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *