Vie Economique

La CPAM de la Savoie lutte contre la fraude

par

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Savoie fait de la lutte anti-fraude une priorité ! C’est ce qu’a confirmé l’organisme lors d’une conférence de presse…

La CPAM de la Savoie lutte contre la fraude

 

Conformément à ses engagements, la CPAM de la Savoie conduit une politique active en matière de lutte contre les fraudes. Dans ce sens, l’organisme a organisé une conférence de presse “Fraudes ” ce Mardi 12 septembre au sein même du Pôle santé de la Foire de Savoie.

Durant une heure, Daniel Jacquier, Président du Conseil, Odile Pinéro, Directeur de la CPAM de la Savoie, Edmond Guillot, Sous-Directeur, Raja Yassoub du Pôle Fraudes, Khamissa Regragui, du Département Santé et le Dr Jacquemoud, médecin chef du service médical, ont pu échanger et répondre aux interrogations des journalistes et du public de professionnels de santé présents. À cette occasion, le bilan de l’année 2016 a été exposé en détail avec un rappel sur les types de fraudes, les sanctions possibles à l’encontre des assurés et des professionnels de santé et les moyens de lutte contre la fraude.

L’accent a été également mis sur le partenariat et le travail mené au quotidien et sur le terrain avec les organismes locaux tels que les services de la gendarmerie, de la police nationale, de l’Urssaf ou encore du tribunal. Cette mise en commun de moyens est une condition sine qua non pour évoluer et faire face aux difficultés de gestion et optimiser ainsi les ressources disponibles.

Quel est le temps moyen passé sur un dossier “assuré” et quelles sont les possibilités de l’Assurance Maladie pour instruire un dossier ?
CPAM de la Savoie : “Il est difficile d’évaluer un temps car chaque dossier est différent .Cela nécessitent plusieurs semaines voire plusieurs mois. Pour les moyens, nous pouvons par exemple utiliser “le droit de communication” de la réglementation qui nous permet de solliciter le public employeurs notamment pour avoir des informations et accumuler des preuves sur les mécanismes frauduleux suspectés“.

Depuis 2008, l’Assurance Maladie s’est énormément professionnalisée et investie dans ce domaine de lutte contre la fraude notamment par la présence d’agents enquêteurs assermentés.

Par l’ensemble de ses actions, la CPAM rappelle à chacun le principe de solidarité qui la régit et le risque de sanction en cas de manquement, à la véracité des éléments fournis pour justifier de l’attribution de prestations, mais aussi pour un professionnel, aux infractions commises dans le cadre de l’exercice de son activité.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *