Vie Economique
Foncière hôtellière

Création d’une foncière hôtelière en montagne

par

La Caisse des Dépôts et les banques s’associent pour créer une foncière hôtelière afin de participer activement au développement économique et à la création d’emplois dans les stations…

Création d’une foncière hôtelière en montagne

 

Foncière hôtellière

Image d’illustration

La Caisse des Dépôts, le Crédit Agricole des Savoie, le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, la Banque Populaire des Alpes et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes ont l’intention de s’associer pour créer une foncière hôtelière. Dotée de 30 millions d’€ de fonds propres, elle pourrait permettre la réalisation d’environ 100 millions d’€ d’opération par la création ou la rénovation lourde de 1.500 à 2.000 lits touristiques dans les stations de montagne d’Isère, de Savoie et de Haute-Savoie.

La Foncière Hôtelière a vocation à s’adresser aux exploitants d’hôtels ou de clubs hôtel, porteurs de projets de création ou rénovation d’équipements. Elle interviendrait en fonds propres à compléter par des emprunts, dans des sociétés immobilières répondant à ces critères :
– société à créer ou existantes ;
– portant des actifs confiés en exploitation à des opérateurs privés confirmés ;
– participant à la définition des équipements ;
– assumant le risque commercial ;
– et s’engageant sur la durée au versement de loyers.
La Foncière Hôtelière interviendrait seule ou en partenariat dans les opérations avec d’autres investisseurs (professionnels de la montagne, structures spécialisées dans la gestion de patrimoine de familles, etc.).

Foncière hôtellièreCette initiative répond à un réel besoin de dynamisation et diversification de l’offre d’hébergements touristiques des stations. Les Alpes du Nord sont la première destination mondiale de sports d’hiver et comptent 553.000 lits touristiques. Or, entre 30 et 40 % des capacités d’hébergement toutes natures confondues, seraient jugées “froides”, c’est-à-dire occupées moins de trois semaines par an. En cause, la vétusté d’une partie du parc immobilier composé de meublés, propriété de particuliers pour l’essentiel, et le choix de certains de ces propriétaires de ne pas mettre, ou insuffisamment, leur hébergement en location. Ce phénomène ne cesse de s’accroître, au rythme de 2 à 3 % de lits qui sortent chaque année du circuit locatif marchand, affectant gravement l’attractivité des destinations et l’économie locale. Une offre hôtelière nouvelle ou remise à niveau, assortie de services adaptés aux attentes actuelles des clientèles françaises et internationales, est de nature à contribuer à la dynamisation de l’activité touristique des stations.

Le projet de la Foncière Hôtelière a ainsi pour objectif de participer activement au développement économique et à la création d’emplois dans les stations.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *