livres
Le Darou dahus adeaquatus picéa

Le Dahu, légende vivante des montagnes

par

Mythe ou réalité, le dahu court toujours, entretient la pensée des générations, des passionnés du monde animal !

Patrick Leroy, éternel émerveillé de la nature

le dahu - tome 1Dessinateur et illustrateur, Patrick Leroy, originaire de Gaillard, en Haute-Savoie, est sans doute, le tout premier dahutologue français en exercice. Invité en 2005 par l’association “Art et Fugue” à Argentine, avec un montage diapositives, il avait traité avec fougue et véracité “les origines du dahu depuis la préhistoire avec la naissance de l’homme de Cro-Magnon jusqu’à nos jours”. Avec son côté Tintin, cet éternel émerveillé de la nature, a sans doute gardé en lui une âme d’enfant. Le public s’était laissé guider avec magie, sur les traces et les ascensions de ce mammifère étrange.

Le Dahu, légende vivante des montagnes (tome 1)

Le Dahu du désert - Dahus Méharis

Le Dahu du désert – Dahus Méharis

Le Dahussard dahus capra lubricum

Le Dahussard dahus capra lubricum

Tome 1, paru en 2000
Ce dahutologue avait reproduit avec fidélité les moindres détails et des plus croustillants de ce quadrupède dont il a assuré qu’il est un proche cousin du chamois, du bouquetin et de l’izard. Il possède une queue de vache et les oreilles des chiens Saint-Bernard. Cet animal à la fois discret et rusé reste tout aussi énigmatique que le yéti ou la bête de Gévaudan. Le dahu ne provoque certainement pas la psychose identique à celle du loup ! Il incite l’homme à l’observation, à la patience, et surtout, à bien prendre ses assises terriennes avant tout déclenchement intempestif. Ceux qui l’ont déjà aperçu le disent sans détours : “il était là comme un mirage et a disparu soudainement” !

Avec l’évolution des villes et des communes rurales dans ce métissage urbanistique, le dahu a toujours su trouver des solutions d’adaptation pour ne pas brusquer les mentalités. “Son respect s’est toujours manifesté par un départ sur la pointe des sabots !”. Chaque citoyen a sa propre version sur l’histoire, les viviers et cachettes du dahu. Essayez, dans la même logique, de mettre d’accord des chasseurs et des pécheurs sur leurs butins ? Entre une approche scientifique et une visualisation sur le terrain, Patrick Leroy, fidèle veilleur de la pensée crypto zoologiste, a trouvé de bons motifs pour mieux apprivoiser au quotidien cet animal très attachant. Avec la problématique de l’extinction de son espèce, randonneurs et chasseurs n’en finissent pas de guetter le dahu. Il a bénéficié d’une adaptation aux fortes pentes, au milieu naturel, d’une dissymétrie dans la longueur des pattes.

De sources officielles, le dahu fait le tour d’une montagne sans plier les genoux sur la partie la plus élevée de la pente. Il ne peut se retourner car les pattes les plus courtes se retrouveraient dans le vide et déclencheraient la chute. Il est également difficile aux membres de deux espèces de dahus, de se reproduire sans risquer le même inconvénient !

Le Dahu et son petit

Le Dahu et son petit

L’auteur présente le Père Noël, dans son bel habit rouge, avec sa grande barbe, sa hotte bourrée de cadeaux, apparaît dans son traîneau, tiré non pas traditionnellement par des rennes mais par 8 dahus”. Il fait claquer sa langue, guide ses valeureux coursiers en les appelant chacun par leur nom : Tamarou en Languedoc, Darou dans les Vosges, et Cursus Montanus, dans les pays de l’Arc Alpin !

Il existe aussi un cimetière des dahus où l’on retrouve leurs cornes impressionnantes


le dahu, encyclopédie complémentaire à la précédente (tome 2)

Encyclopédie complémentaire à la précédente, il fallait oser le faire : “Ecrire deux livres sur le dahu”! Le premier : le dahu, légende vivante des montagnes, le deuxième : le dahu, encyclopédie complémentaire à la précédente, parus aux éditions du Mont et tirés à 45.000 exemplaires.

le dahu - tome 2Tome 2, paru en 2002
Dans le deuxième tome, de Patrick Leroy, avec de superbes dessins sont évoqués les origines planétaires du dahu.

En voici quelques extraits, à croquer :

Déjà dans les pyramides avec la décoration des murs peints de la chambre secrète du roi Djoser, la tête du capridé est représentée. En Chine, le Brontodahus possède de longs poils pour longer les volcans. Dans les Vosges, il passe son temps dans les arbres pour ne pas s’accrocher aux branches. Le dahu des marais, a un long museau pour brouter les algues et nénuphars. Le dahu méharis des régions sahariennes utilise l’inclinaison des dunes, avance même avec elles en utilisant la force du vent.

Le Darou dahus adeaquatus picéa

Le Darou dahus adeaquatus picéa

Dans la vallée du Rhône, à cause du mistral, les poils de la bête sont rabattus en arrière. Celui des canaux, localisé en Belgique et le Nord de la France utilise la différence des pattes pour descendre et remonter les rivières et surtout les écluses. Le dahu du Tibet évolue dans les pentes himalayennes. De taille réduite, le dahu nain est le plus dur à observer, au moindre bruit, il file dans son terrier qui possède une entrée et une sortie.

Il existe aussi un cimetière des dahus où l’on retrouve leurs cornes impressionnantes. En 1787, Horace Bénédicte Saussure gravit le Mont-Blanc et dans son ascension apparaît le dahu.

Le peintre Louis David en 1901, exécute un tableau intitulé “Bonaparte au Grand Saint-Bernard”. Il se renseigne auprès des soldats de l’empereur pour traduire l’émotion de la bataille de Marengo. Les grognards racontent que le dahu est au sommet du col. En 1908, féru de photographies, l’italien Rines traverse les Alpes pour saisir des clichés du monde paysan, le cultivateur Auguste Chedal, pose devant l’appareil. Le photographe développe le cliché et remarque au second plan un dahu aux pattes plus courtes d’un côté. Cette observation, sera, à l’origine, de la création du quattropied de l’appareil photo.

le dahuLe soir, à l’issue de la saison touristique, l’animal légendaire rejoint les villages et apprécie les trottoirs créés par l’homme moderne ! Notre dahutologue, a même dressé avec précision l’inventaire indispensable à ceux et celles qui veulent s’initier à la chasse au dahu !

A noter qu’une édition complète “L’intégral”, regroupant les 2 ouvrages, est parue en 2012 aux Editions du Mont.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *