actualités
Fontaine tailleur de pierre © OT Samoëns

Les deux derniers frahans de Samoëns

par

Samoëns est fier de l’histoire de ses maçons et tailleurs de pierre, partis au bout du monde pour exporter leur savoir-faire exceptionnel, repris sur les gros chantiers du début du XXème siècle…

Histoire des frahans de Samoëns

Les tailleurs de pierre ont marqué l’histoire de Samoëns et ont fait la réputation du village depuis 1659. Ils font aujourd’hui partie intégrante du patrimoine de leur région, et sont une étape culturelle inévitable à Samoëns ; étape faisant écho à la nouvelle tendance du “tourisme intelligent”.

Fontaine tailleur de pierre © OT Samoëns

Fontaine tailleur de pierre © OT Samoëns

Anciennement appelés les “Frahans”, ces artisans détenaient un tel savoir-faire qu’ils se regroupèrent en une confrérie très réputée. Tellement réputée qu’ils furent appelés par les plus grands sur les chantiers les plus prestigieux : les fortifications par Vauban, les canaux de Saint-Quentin par Bonaparte, ou encore à Givors, en Pologne et jusqu’en Louisiane.

Aujourd’hui encore, la présence de ces tailleurs résonne toujours au creux des maisons de pierre du village, aussi et surtout car ce métier n’a pas cessé de vivre. Deux hommes font partie de cette poignée d’irréductibles tailleurs de pierre, laissez-nous vous présenter Guillaume Bozonnet et Pierre Bianco.

“La Société des Maçons” propose des visites guidées à la découverte du patrimoine local en hiver et en été.

Les deux derniers “frahans” de Samoëns

Guillaume Bozonnet

Guillaume Bozonnet

Pierre Bianco, tailleur de pierre

Pierre Bianco, tailleur de pierre

Guillaume Bozonnet et ses fontaines

Guillaume a fait ses débuts au sein de l’atelier de Jean Biord, avant de se mettre à son compte voilà maintenant plus de 30 ans dans l’ancienne ferme familiale de Chévreret. Pour lui, “la meilleure publicité c’est la qualité de mon boulot“. Bien plus qu’un “boulot” pour Guillaume, c’est surtout une passion qui le dévore, tellement qu’elle le pousse à la perfection.

En témoignent les restaurations des fontaines de la place du Gros Tilleul et de la devanture de l’office du tourisme et l’ESF. N’hésitez pas à aller le rencontrer à son atelier, il sera sûrement ravi de vous faire une petite démonstration de maniement de macettes !

Pierre Bianco, le Galilée des temps modernes

Passionné par les théories coperciennes, Pierre rêvait de recréer de ses propres mains une sphère qui semblerait être en mouvement. Sa passion pour le métier de tailleur de pierre lui permit de réaliser son chef-d’œuvre. C’est devant sa maison du Clos Moccand que l’on peut admirer sa sphère de 200 kg de calcaire, mue par un filet d’eau savamment calculé… le monde selon Bianco !

 


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 3 commentaires

Avatar de l'utilisateur TRITZ Marie-ange
Merci à Sergio PALUMBO, je n'ai découvert sa réponse qu'aujourd'hui. Je vais me renseigner suivant vos conseils. Bien cordialement
Avatar de l'utilisateur Sergio Palumbo
@ Tritz Marie-Ange : Bonjour, pour faire suite à votre demande, le plus simple serait de vous rapprocher de la Mairie de Tignes (04 79 40 06 40) ou http://www.mairie-tignes.fr/ (contact). Vous pouvez aussi vous adresser aux Archives départementales de la Savoie http://www.savoie-archives.fr/. Bien cordialement
Avatar de l'utilisateur TRITZ Marie-Ange
Bonjour, je recherche des informations sur mon arrière grand-père Constant DUC ou DUCH né en 1839 à TIGNES marié à Augustine BERQUE, qui était tailleur de pierre Savoyard. Il est parti de Tignes dans les années 1850 je pense, et est à l'origine du monument aux morts érigé à Floing, commune de Sedan 08 où il a immigré avec ses frères. Ce monument est appelé "le chêne brisé" en hommage aux morts de la guerre de 1870 . ils ont également gravé des pierres tombales... Sur le chêne brisé est écrit à propos de mon arrière grand-père" qu’il appartenait à une ancienne dynastie de tailleur de pierres Savoyard". Si vous pouvez m'aider dans mes recherches... Très cordialement Marie-Ange TRITZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *