actualités
les élèves du Lycée scientifique Binel-Viglino de Pont-Saint-Martin 1

Des lycéens valdôtains lauréats du Concours français de la Résistance et de la Déportation

par

Concours né en France, en 1961, les établissements scolaires de la Vallée d’Aoste sont particulièrement fidèles à cette initiative à laquelle ils participent depuis 2003…

Des lycéens valdôtains lauréats du Concours français de la Résistance et de la Déportation

 

Elèves du Lycée scientifique Binel-Viglino de Pont-Saint-Martin

les élèves du Lycée scientifique Binel-Viglino de Pont-Saint-Martin 1

les élèves du Lycée scientifique Binel-Viglino de Pont-Saint-Martin 1

L’Assesseur de l’éducation et de la culture, Emily Rini, a annoncé avec vive satisfaction que des lycéens valdôtains se sont particulièrement distingués cette année au Concours national français de la Résistance et de la Déportation, organisé par le Ministère français de l’éducation nationale. Le thème proposé pour l’édition 2015 était “La Libération des camps, le retour des déportés et la découverte de l’univers concentrationnaire”.

Les élèves de la classe de IVème du lycée scientifique Binel-Viglino de Pont-Saint-Martin ont obtenu le premier prix dans la catégorie “Travail collectif exclusivement audiovisuel” : la mention reconnaît l’activité de recherche historique menée par ces jeunes qui, guidés par leurs enseignantes d’histoire et de français, ont réalisé une production originale, un DVD, aux contenus approfondis et à la forme soignée.

Les lauréats sont Valentina Baricocchi, Gabriele Bastrentaz, Piergiorgio Borettaz, Alessandro Bruni, Serena Costabloz, Erik D’Aprile, Letizia D’Imperio, Jenny Deambrogio, Alberto Guolo, Cindy Haskaj, Sarah Jellouli, Francesco Maccarone, Samuel Nolly, Andrea Patrizio, Beatrice Rampin, Samuele Rosina, Diego Leonel Saavedra Koch et Viola Vicentini, sous la coordination des enseignantes Mirella Dondoglio et Viviana Morsetti.

C’est un excellent résultat pour ces jeunes, qui ont approfondi avec passion et sensibilité le thème donné” a commenté l’Assesseur Rini…

Lycée linguistique de Courmayeur

Les élèves du Lycée linguistique de Courmayeur

Les élèves du Lycée linguistique de Courmayeur

Dans la catégorie “Dossiers collectifs”, une très honorable deuxième place a été attribuée aux classes de IIIème, IVéme et Vème du lycée linguistique de Courmayeur, qui ont réalisé un beau livre accompagné d’images fortement évocatrices de la période historique en question, suggérant les sentiments et les émotions qui ont accompagné le retour des déportés. Les lauréats sont : Margherita Botticini, Giulia Cena, Carola Gandelli, Micol Jerusel, Margherita Lucato, Silvia Nogara, Emma Paillex, Rosanna Scapoli, Alessia Sirigu, dont le travail a été coordonné par les enseignantes Annie Gadin et Emanuela Simonato.

Quant aux lycéens de la classe de Vème de l’Institution scolaire Binel-Viglino de Saint-Vincent, sur les conseils des enseignantes Ornella Lucat et Maria Biagini, ils ont opté pour l’”Epreuve individuelle”, qui consistait à développer en classe un sujet donné, en mobilisant compétences, connaissances et réflexions personnelles. Parmi eux, Alessio Trèves s’est classé onzième, sur la centaine de candidats français qui ont soumis leurs productions au jury du Concours : un excellent résultat, qui démontre encore une fois la qualité et le sérieux de la préparation des élèves valdôtains face à une épreuve écrite en langue française. Dans leur démarche de recherche de témoignages vivants et d’investigation aux archives, tous ces élèves ont pu compter sur la section didactique de l’Institut historique de la Résistance et de la société contemporaine d’Aoste.

C’est un excellent résultat pour ces jeunes, qui ont approfondi avec passion et sensibilité le thème donné” a commenté l’Assesseur Rini. “Nous sommes particulièrement fiers d’eux et de leur engagement, qui laisse certainement présager qu’ils deviendront des citoyens responsables. Nous remercions également les enseignants qui, chaque année, arrivent à intéresser leurs élèves et à les conduire avec grande satisfaction à gagner ce prestigieux prix français

La réflexion que les élèves approfondissent à différents niveaux, local, national et européen, contribue à conforter la construction d’une citoyenneté européenne. C’est tout l’esprit de ce Concours né en France, en 1961 : transmettre des valeurs qui se rattachent aux droits de l’homme et aux principes de la démocratie, tout en perpétuant chez les jeunes le souvenir du passé récent et, en même temps, établir un lien significatif entre les générations.

Bonlieu - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Bonlieu – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Les établissements scolaires de la Vallée d’Aoste sont particulièrement fidèles à cette initiative à laquelle ils participent depuis 2003 et, au fil des années, ils ont très souvent obtenu d’excellents résultats, preuve d’un engagement sérieux, d’une grande motivation et d’une capacité affirmée à s’exprimer en langue française.

La Cérémonie de remise des prix aux jeunes lauréats de la Vallée d’Aoste et de l’Académie de Grenoble a eu lieu vendredi 8 mai 2015, à Annecy, dans l’imposante salle du théâtre de Bonlieu.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *