actualités
© Sergio Palumbo - 123 Savoie

Drapeaux en berne à Chambéry

par

Drapeaux en berne à Chambéry suite à l’attaque au siège de Charlie Hebdo à Paris…

Drapeaux en berne à Chambéry

 

Michel Dantin © 123 Savoie

Michel Dantin © 123 Savoie

Suite à l’attaque au siège de Charlie Hebdo à Paris, Michel Dantin, maire de Chambéry, député européen, a décidé de mettre en berne les drapeaux chambériens pour condamner cet acte sans précédent contre un organe de presse.

Une minute de silence aura lieu ce jeudi 8 janvier 2015 à 12h place de l’hôtel de ville et un rassemblement aura lieu dès 11h30.

– Cliquez ici pour voir notre galerie photo complète des journées du 7, 8, 9 et 11 janvier 2015 –


Réactions suite aux événements dont est victime notre confrère Charlie Hebdo…

Xavier Dullin - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Xavier Dullin – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Xavier Dullin,

Président de Chambéry métropole Conseiller régional Rhône-Alpes

Je tiens à exprimer ma profonde émotion face à l’attaque lâche perpétrée ce matin au siège Parisien du journal “Charlie Hebdo” faisant de nombreuses victimes et blessés. Cet attentat frappe directement le ciment de notre Démocratie.

J’appelle les habitants et élus de l’Agglomération à s’associer à la minute de silence organisée demain, place de l’Hôtel de Ville de Chambéry à 11h30 précise, en présence du Maire de Chambéry, afin de condamner cet acte inqualifiable“.


Jean-Jack Queyranne - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Jean-Jack Queyranne – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Jean-Jack Queyranne,

Président du Conseil régional Rhône-Alpes

L’attaque survenue ce matin au siège de Charlie Hebdo est un attentat terroriste d’une extrême violence, planifié et ciblé. C’est la Nation toute entière qui est frappée : des journalistes, qui défendaient la liberté d’expression, des policiers, qui ont assumé leur mission avec un grand courage, des citoyens exécutés lâchement. Toute la Nation doit se rassembler devant la gravité de cet événement dans le refus de la barbarie et la lutte contre le terrorisme. Les pouvoirs publics doivent agir avec la plus grande sévérité contre les auteurs de cet acte.

Au nom de la Région Rhône-Alpes, je m’incline devant la douleur des victimes et de leur famille. Je leur témoigne une profonde solidarité. Je me rendrai aujourd’hui au rassemblement organisé par le Club de la presse à 18h à Lyon sur la place des Terreaux“.


Bernadette Laclais - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Bernadette Laclais – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Bernadette Laclais,

Députée de la Savoie

Bouleversée et choquée par l’attentat qui a frappé Charlie hebdo ce matin. Pensées émues et solidarité envers les victimes, leurs proches familles et amis et le monde de la presse sous le choc.

Restons unis et solidaires dans l’adversité pour combattre la barbarie et le terrorisme“.


Hervé Gaymard - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Hervé Gaymard – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Hervé Gaymard,

Président du Conseil général de la Savoie

Nos pensées vont d’abord vers les victimes et leurs familles. Cette attaque terroriste est une attaque contre chaque Français, contre la liberté, et contre la République. Il faut agir sans relâche contre le terrorisme et le djihadisme, pour défendre une société libre et laïque. Sur ce combat, tous les Français doivent se retrouver“.


Dominique Dord - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

Dominique Dord – © Sergio Palumbo – 123 Savoie

Dominique Dord,

Député-Maire Aix-les-Bains

En hommage aux victimes du lâche attentat de Charlie Hebdo, retrouvons nous, ce jeudi 8 janvier 2015, à midi place de la Mairie pour une minute de silence. Tous nos drapeaux sont en berne“.


La Ligue des droits de l’Homme,

le Mouvement de la Paix et Amnesty International

A la suite de l’attentat contre les libertés qui a visé le journal Charly Hebdo et tué douze personnes, policier en faction, journalistes et caricaturistes, nous appelons à un rassemblement d’hommage et de protestation. Nous exprimons notre solidarité à la rédaction de Charlie Hebdo et aux blessés, et exprimons nos condoléances aux familles des victimes.

Nous n’accepterons ni l’instrumentalisation de la haine par la haine ni le recul des libertés sous le joug de la menace. Nous sommes dans la tristesse et l’indignation, mais c’est le courage et la lucidité qui doivent l’emporter pour la sauvegarde des droits et libertés“.

La Ligue des droits de l’Homme, le Mouvement de la Paix et Amnesty International appellent à un rassemblement : Vendredi 9 janvier 2015 à 18h place du Palais de Justice à Chambéry.


Europe Ecologie-Les Verts

EELV fait part de sa profonde émotion suite à l’attaque du siège du journal Charlie Hebdo et apporte tout son soutien aux journalistes, aux salariés du journal, aux policiers ainsi qu’à leur famille. Cet acte immonde, qui a fait de nombreuses victimes, porte atteinte aux valeurs fondamentales de la démocratie et de la République française, et notamment à la liberté d’expression et liberté de la presse qu’incarne le journal satirique Charlie Hebdo.

Le premier temps de recueillement doit se faire dans l’unité, la dignité et la réaffirmation des valeurs de solidarité et de tolérance, qui sont la meilleure réponse à apporter à l’obscurantisme et à la barbarie“.


Madeleine Louarn, Présidente du SYNDEAC (Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles)

Nous sommes tous choqués, indignés, bouleversés par l’attentat meurtrier qui a été commis envers la rédaction de Charlie Hebdo. Nous pensons aux disparus et aux blessés, à leurs familles, à leurs proches. C’est un journal qui a été visé, et à travers lui la liberté de la presse, la liberté d’expression, la liberté de création. C’est un journal satirique de dessinateurs qu’on a tenté de faire taire, et à travers eux des journalistes, des artistes, des auteurs. C’est l’impertinence, la pensée, le rire, l’intelligence que l’on voulait faire disparaître. Les leurs, les nôtres.

C’est ce qui nous atteint, mais c’est aussi ce qui nous réunit. Nous appelons nos adhérents à participer aux rassemblements spontanés qui s’organisent à l’appel de nombreuses organisations. Nous soutenons les établissements et les équipes qui prendraient la décision de faire relâche pour participer avec leurs publics aux marches républicaines de ce week-end. Ce premier geste est juste, il est à la hauteur de la gravité, dans ces foules anonymes spontanément rassemblées dans nos villes, en France et un peu partout en Europe et par le monde. Dans le temps du deuil, il nous reste la responsabilité d’un avenir commun. Il nous faut sortir de la sidération première pour agir, parler, travailler, écrire, jouer, penser, danser, rire aussi. La violence du coup porté à l’humain, à la liberté, à la laïcité, à la démocratie vient d’atteindre un degré qui appelle une réponse. Elle sera collective, elle est déjà largement partagée.

Pour nous, continuons simplement de bâtir par les arts et la culture une société dans laquelle chacun peut être libre. Par les œuvres, les programmes des théâtres et des expositions, les rencontres quotidiennes. C’était déjà le sens de notre Appel du 10 décembre dernier. Que ce drame qui nous touche tous nous donne aussi plus de force encore“.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *