événements

E viva la festa dei bambini au Grand-Bornand

par

A quelques jours, dorénavant, du festival européen de spectacles vivants pour jeune public, l’Italie est invitée “bonheur” de cette nouvelle édition d’Au Bonheur des Mômes…

Au Bonheur des Mômes

E viva la festa dei bambini !

– du 26 au 31 août 2018 –

Vitrine de la nouvelle scène internationale, la 27ème édition du rendez-vous européen de spectacles jeune public fera à nouveau référence cet été, avec 125 compagnies internationales pour 536 représentations couvrant toute la palette des arts vivants… entre théâtre, mime, marionnettes, danse et autres performances circassiennes, Au Bonheur des Mômes cultivera plus que jamais audace, curiosité et ouverture d’esprit autour d’une programmation aussi ludique qu’exigeante.

De gauche à droite : l’assesseur aux Finances, Activités productives, Artisanat et Politiques du travail Stefano Aggravi, l’assesseur à l’Agriculture et à l’Environnement Elso Gerandin et les directeurs généraux du festival Au Bonheur des Mômes Alain Benzoni (directeur artistique) et Isabelle Pochat-Cottilloux (directrice administrative), lors de la conférence de presse de présentation de l’événement organisée cette semaine à Aoste – © Bureau de presse de la Région autonome Vallée d’Aoste

L’Italie invitée bonheur : Quand le festival a un parfum de Vespa et de dolce vita…

Tony Clifton Circus – © Rubbish Rabbit

Vilain Petit Canard – © Eliana Manca

Et cet été, prime à l’Italie, invitée “bonheur” du festival le plus tendre de l’été avec pas moins de 20 compagnies venues tout droit de la botte pour faire du bruit jusqu’au fin fond des alpages haut-savoyards.

Parmi elles, les clowns trashs et autoproclamés “les plus détestés des mamas italiennes” du Tony Clifton Circus qui, au gré du “Grand retour de Rubbish Rabbit”, raviront les petits spectateurs de leurs facéties hautement transgressives le mardi 28 août à 17h30, sur la grande scène de la Grenette.

 

 

Autre ambiance, avec le bouleversant “Journal d’un vilain Petit Canard” proposé par la Factory Compagnia abordant de fait, et jusque dans l’identité de son actrice-titre, le droit à la différence porté haut et fort par le festival. Un événement dans l’événement promis le mercredi 29 août à 10h et 15h, à la salle du Farto.

LA Vallée d’Aoste présente en force

Dans le cadre de cette fête exceptionnelle et colorée, les Assessorats régionaux de l’Agriculture et de l’environnement, ainsi que des Finances, des activités productives, de l’artisanat et des politiques du travail, avec le soutien de la Présidence de la Région et la collaboration du Département de la surintendance des activités et des biens culturels de l’Assessorat de l’éducation et de la culture, le Musée de l’Artisanat Valdôtain (MAV), l’Unione Regionale Cuochi Valle d’Aosta et l’Associazione Viticoltori della Valle d’Aosta (VIVAL) présenteront au festival des activités suggestives et amusantes, ainsi qu’un espace consacré au bois, à la nature et à la bonne table valdôtaine.

Côté performance, un des plus fameux sculpteurs sur bois du Val d’Aoste, Siro Vierin, réalisera au jour le jour une sculpture d’art vache amenée à intégrer le parcours éponyme du Grand-Bornand. Ce partenariat inédit verra ainsi l’accueil de chefs invités à faire découvrir aux festivaliers les spécialités culinaires de nos cousins italiens le temps d’ateliers où mettre la main à la pâte, au sens propre du terme. L’Espace Vallée d’Aoste sera également animé par divers ateliers de présentation de la culture valdôtaine allant de la sculpture sur bois à hauteur d’enfant à la découverte des monuments romains d’Aoste, sans oublier les cultures vivrières de la vallée. Une belle occasion de resserrer les liens d’amitié et de collaboration entre Le Grand-Bornand et la Vallée d’Aoste, territoires alpins dont les peuples partagent une même identité montagnarde et francophone, tout en permettant aux plus jeunes et à leurs familles de découvrir les multiples facettes de la plus petite des régions d’Italie.

Les ateliers Vallée d’Aoste au festival… Cliquez ICI


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.