Vie Economique

EDF hydroélectricien du territoire Arlysère

par

EDF a rencontré les collectivités et acteurs locaux du territoire Arlysère (Beaufortain et Val d’Arly) autour des faits marquants de son activité d’hydroélectricien en 2016 et les perspectives 2017…

EDF hydroélectricien du territoire Arlysère

 

Visite de la centrale de la Bâthie – © EDF – DR

Mardi 11 avril 2017, EDF a rencontré les collectivités et acteurs locaux du territoire Arlysère autour des faits marquants de son activité d’hydroélectricien en 2016. Ce rendez-vous était l’occasion de dialoguer avec les parties prenantes que l’entreprise côtoie au quotidien.

Il a permis de revenir sur les chiffres clés de ses activités de production, de maintenance et de développement de l’hydroélectricité, mais aussi d’échanger sur les projets en cours ou à venir menés avec les acteurs du territoire. A l’issue de cet échange, les 50 invités présents ont pu découvrir la centrale hydroélectrique de la Bâthie et son bassin d’amortissement.

Garantir la sûreté et la performance des installations

En 2016, EDF compte sur le périmètre d’Arlysère 157 salariés. Ils ont en charge la maintenance et l’exploitation de 4 grands barrages et 12 centrales qui ont permis de produire, en 2016, 1540 GWh, soit la consommation domestique annuelle de 640.000 habitants (plus de 1,6 fois la population de la Savoie). Pour mener à bien ces missions, 7 personnes ont été recrutées au cours de l’année.

Sur le champ économique, l’entreprise a consacré près de 11 millions d’€ à l’ensemble de ses chantiers, comme l’augmentation de la puissance de la centrale de la Bâthie, près d’Albertville, l’examen technique complet du barrage de la Girotte avec le remplacement du câble de commande de la vanne du barrage et la rénovation du génie civil de la prise d’eau, ou encore la révision de 4 turbines dans différentes centrales du Beaufortain et Val d’Arly.

EDF a poursuivi en 2016 sa campagne active de sensibilisation aux risques liés au fonctionnement des aménagements hydroélectriques. 6 “hydroguides” sont intervenus tout l’été pour informer le public à proximité des installations hydroélectriques. 326 enfants ont également été sensibilisés lors de conférences dans les écoles.

Être acteur du développement territorial

Au titre de l’année 2016, EDF a versé aux collectivités environ 16 millions d’€ d’impôts, taxes et redevances. Elle participe au développement économique et touristique d’Arlysère en s’engageant, aux côtés de ses parties prenantes, dans les projets à enjeux du territoire. EDF a ainsi poursuivi son soutien au développement de l’offre trail du Beaufortain, axe majeur du développement du tourisme estival et vecteur de retombées économiques, à travers les différents trails du territoire : la Pierra Menta EDF été, l’Ultra Tour du Beaufortain, la Frison Roche et le trail de Noël des Saisies.

L’entreprise et la Communauté d’Agglomération Arlysère ont par ailleurs souhaité en 2016 renforcer leur collaboration en formalisant un cadre commun d’actions, au travers d’un partenariat, en cours d’élaboration, articulé autour de 4 axes : un territoire à énergie positive, attractif, innovant et soucieux de la préservation des milieux naturels et du patrimoine.

L’agence “Une Rivière, un territoire Savoie” a poursuivi son action sur l’ensemble du département. Elle accompagne la transition énergétique des territoires et met en relation les PME locales avec les acheteurs EDF. Cette démarche a contribué à générer en 2016 un chiffre d’affaire de 4,9 millions d’€ auprès d’entreprises basées sur le territoire Arlysère.

Agir pour la biodiversité

EDF et la Fédération pour la Pêche et la protection des milieux aquatiques de Savoie ont poursuivi en 2016 le suivi des migrations de la truite Fario sur le Doron de Beaufort, avec pour objectif l’acquisition de connaissances sur le comportement migratoire des truites en rivière de montagne. Ce programme bénéficie de l’expertise du service de recherche et développement d’EDF et alimente un programme de recherche de la nouvelle Agence Française pour la Biodiversité.

EDF, le SIVOM des Saisies et l’ONF ont mis en œuvre leur partenariat d’échange de données visant à améliorer la compréhension du fonctionnement de la tourbière des Saisies, Réserve Naturelle Régionale. En partenariat avec le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Arly (SMBVA), la société d’électricité a également poursuivi sa contribution pour améliorer les connaissances sur l’hydrologie du Doron de Beaufort.

Un projet pour Roselend

© EDF – Dominique Guillaudin

Dans le secteur de Roselend, partant du constat d’une responsabilité partagée autour des différents usages du site (pastoralisme, tourisme, biodiversité et hydroélectricité), la commune de Beaufort et EDF ont engagé un dialogue impliquant l’ensemble des acteurs locaux, avec l’appui de deux partenaires techniques : la Société d’Économie Alpestre de la Savoie et le Conservatoire d’Espaces Naturels de Savoie. 3 réunions de concertation se sont tenues pour tenir compte de l’avis de chaque acteur et créer une dynamique collective. 10 fiches actions, nées de cette concertation, ont été créées et présentées aux acteurs du projet pour aboutir à des solutions où chacun se sent impliqué et responsable. En 2017, le comité de pilotage validera les projets et leur plan de financement et lancera les premières actions.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *