nature et environnement

Pour Enedis, l’élagage est un vrai enjeu

par

La surface des forêts françaises a doublé depuis 1850 et couvre aujourd’hui plus du quart de notre territoire. De nos jours, la forêt s’accroît d’environ 40.000 ha par an. L’élagage constitue donc un véritable enjeu pour la qualité de l’acheminement électrique…

Pour Enedis, l’élagage est un vrai enjeu

 

L’élagage répond à un souci constant d’amélioration de la qualité de la distribution de l’électricité tout en garantissant la sécurité des personnes et des biens à proximité des lignes. Le code de l’énergie reconnaît à Enedis (ERDF auparavant) le droit de couper les arbres et les branches qui, se trouvant à proximité de l’emplacement des conducteurs aériens d’électricité, gênent leur pose ou pourraient, par leur mouvement ou leur chute, provoquer des courts-circuits ou des avaries sur les ouvrages.

Les campagnes d’élagage sont réalisées tout au long de l’année, en privilégiant la saison estivale en moyenne et haute montagne, avec une attention toute particulière lors des périodes de nidification de l’avifaune. Deux techniques d’élagage sont pratiquées : Sous tension jusqu’à 2 mètres des lignes électriques et hors tension entre 0 et 2 mètres sauf utilisation de la Jiraff.

Sur les 6 communes de la Communauté de communes de Yenne, Enedis a déjà réalisé, à l’automne 2016, près de 10 km d’élagage. La Jiraff permettra d’affiner au plus près des lignes électriques 20.000 Volts la coupe de la végétation et de sécuriser le réseau électrique.

La technique d’élagage avec Jiraff

Les travaux d’élagage réalisés avec les techniques traditionnelles sont longs et difficiles. C’est pourquoi Enedis expérimente de nouveaux modes d’élagage comme la “Jiraff”.

La “Jiraff” est un engin doté d’une scie circulaire placée à l’extrémité d’un mât télescopique pouvant atteindre une hauteur de 22 mètres. Cette méthode est 5 fois plus rapide que les techniques classiques et offre la possibilité d’élaguer environ 1 km de ligne par jour.

Avec son bras isolant, elle permet d’élaguer la végétation qui se trouve à jusqu’à 60 cm des lignes sous tension, sans couper l’alimentation électriques aux clients. Ces nouvelles techniques de plus en plus performantes complètent l’élagage traditionnel et garantissent chaque jour une meilleure qualité de l’acheminement électrique.

Pour les secteurs difficiles d’accès, Enedis effectue un diagnostic des zones à élaguer par hélicoptère, notamment pour les secteurs en altitude. Le matériel embarqué dit “Lidar*” permet de calculer la distance entre la végétation et les lignes électriques par l’émission et la réception d’une onde lumineuse émise par un faisceau laser.

* À la différence du radar qui emploie des ondes radio ou du sonar qui utilise des ondes sonores.

3 Millions d’€ consacrés à l’entretien et à la maintenance des réseaux sur le département de la Savoie

Le programme de maintenance et d’entretien garantit le maintien de la qualité de la fourniture électrique à l’ensemble de la clientèle. L’élagage est un poste budgétaire important dans ce programme de maintenance avec une action particulière de mise à niveau, sous et à proximité des lignes, qui contribue à la désensibilisation des réseaux aériens aux aléas climatiques.

En 2016, sur le département de la Savoie, ce programme global de maintenance et d’entretien s’élève à 3 millions d’€ dont la moitié consacrée à 250 km de végétation élagués sur les réseaux aériens haute tension (20.000 Volts).

Enedis dans les Alpes investit sur l’ensemble des réseaux électriques

Ces investissements permettent d’améliorer la réactivité, la fiabilité du réseau mais également de raccorder les nouveaux clients. Enedis oriente ses investissements en priorité sur la fiabilisation des réseaux 20.000 Volts et l’automatisation vers des réseaux toujours plus intelligents.

En 2016 Enedis dans les Alpes (Savoie – Haute Savoie- Isère) a investi 134 millions d’€ pour la modernisation, la performance, la sécurité, la qualité des réseaux et le raccordement des clients, dont 33,5 millions en Savoie.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *