nature et environnement
Gypaète barbu - © Antoine Rezer

Enedis prend soin du gypaète barbu

par

Dans le cadre du programme européen Life GypHelp (2014 – 2018), Enedis (ex ERDF) et le Parc national de la Vanoise travaillent ensemble pour la protection des espèces…

Enedis prend soin du gypaète barbu

 

Un gypaète barbu vit une trentaine d’années en moyenne, et chaque adulte a, s’il passe l’âge critique de 6 ans, un taux de survie proche de 95 %. Ne se reproduisant pas avant l’âge de 8 ans, son rythme naturel est de donner en moyenne 1 jeune à l’envol tous les 3 ans. L’accroissement des populations est donc extrêmement lent.

Gypaète barbu - © Antoine Rezer

Gypaète barbu – © Antoine Rezer

Life GypHelp (2014 – 2018), un programme européen

Le programme Life GypHelp, soutenu par l’Union Européenne et par Enedis, entre autres partenaires, a pour objectif de protéger l’une des espèces les plus menacées en Europe : le gypaète barbu, vautour emblématique des Alpes. Ses effectifs sont en effet très faibles (en 2016 seulement 14 couples se reproduisent dans les Alpes françaises, dont 5 pour les seuls départements des deux Savoie). Aussi, le moindre cas de mortalité est grave pour cette espèce actuellement en situation de survie.

Logo Life GypHelpCe programme vise donc la réduction des menaces anthropiques qui pèsent sur les populations de gypaète barbu dans les Alpes françaises : percussion contre les câbles aériens (lignes électriques et câbles de remontées mécaniques), empoisonnement, saturnisme et dérangement de la reproduction. Ce programme intègre aussi la protection d’autres espèces concernées par les mêmes risques : grands rapaces, galliformes comme le tétras-lyre… Le gypaète barbu est ainsi désigné espèce parapluie. Depuis juin 2014, le programme Life GypHelp est mis en œuvre pour une durée de 4 ans et demi par Asters (Conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie), chef de file, aux côtés de ses partenaires : parcs nationaux de la Vanoise et du Mercantour, Fondation pour la Conservation du Gypaète barbu, Observatoire des Galliformes de Montagne et Fédération Départementale des chasseurs de Haute Savoie.

Dans le cadre de ce programme, le Parc national de la Vanoise travaille avec Enedis, ainsi que l’ensemble des gestionnaires de lignes électriques, pour l’inventaire et l’équipement des lignes et des poteaux sensibles. Il œuvre également en étroite collaboration avec les domaines skiables afin d’équiper les câbles de remontées mécaniques à risque. L’engagement d’Enedis, tant sur le plan des actions de neutralisation des réseaux qu’au travers de son investissement financier a participé à la concrétisation du projet Life GypHelp et la levée de fonds nécessaire à la mise en œuvre de ce programme.

C’est quoi un programme Life ?

Le programme Life est l’instrument financier de l’Union Européenne contribuant à la mise en œuvre des politiques de l’environnement comme le réseau Natura 2000. En effet, le Gypaète barbu fait partie de l’annexe I de la Directive Oiseaux permettant de désigner des Zones de Protection Spéciale faisant partie du réseau Natura 2000. Le programme Life a pour ambition le développement d’une démarche partenariale entre les différentes parties prenantes, afin qu’elles s’approprient la problématique et que les actions soient pérennisées à l’issue du projet.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *