Auto & Trafic
© Sergio Palumbo - 123 Savoie

Etude ergonomique au sein du réseau de bus de Chambéry

par

Idénéa Ergonomie réalise en c e moment une étude ergonomique pour faciliter l’intégration du nouveau système de billettique du STAC, réseau de bus de Chambéry…

Etude ergonomique au sein du réseau de bus de Chambéry

 

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

L’agence Idénéa réalise une étude pour le Service de Transport de l’Agglomération de Chambéry (STAC), sur les conséquences de la mise en place d’un nouveau matériel de billettique, qui sera installé dans l’ensemble des bus du réseau dans le courant de l’année 2016.

Une étude pour l’amélioration des conditions de travail des chauffeurs de bus

Le STAC va mettre en place dans l’ensemble des bus de son réseau, fin 2015 / début 2016, un nouveau matériel de billettique : des pupitres électroniques à destination des voyageurs et des chauffeurs qui permettront la vente de tickets et la validation des titres de transport par carte magnétique. La direction du STAC est depuis longtemps sensibilisée aux problématiques des conditions de travail, et dans un contexte où le bus est de plus en plus connecté, mais où l’on demande pour autant aux chauffeurs de faciliter les contacts humains avec les clients, elle a fait appel à l’agence Idénéa pour étudier l’impact de ce nouveau dispositif sur les conditions de travail et pour que ce changement se déroule dans les meilleures conditions.

L’étude menée consiste à analyser les différents critères de choix d’implantation des pupitres (positionnement, orientation, facilité d’utilisation,…), et ce afin de faciliter le travail des chauffeurs et la relation avec les clients. La problématique posée est la suivante : les chauffeurs auront besoin d’accéder aux pupitres pour vendre des tickets aux clients, il faut donc que cette implantation n’ajoute pas de contraintes visuelles ou musculaires et que l’adaptation à la nouvelle interface se fasse dans les meilleures conditions.

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

La première étape de l’étude, qui a débuté début avril, consiste à analyser le travail actuel de 6 chauffeurs de bus, sans le nouveau dispositif, en observant leur relation avec les clients, leur conduite, leur gestuelle quotidienne, etc. Cette phase d’observation va permettre de déterminer les critères pour implanter au mieux les bornes. En parallèle, un prototype sera installé pendant un mois dans chacun des 12 types de bus différents que possède le réseau STAC, comportant chacun un poste de travail distinct, afin d’évaluer les conditions réelles d’utilisation du nouveau dispositif. La conclusion de l’étude sera présentée à la fin du mois d’août 2015.

De nombreuses références dans le domaine des transports

Dans un contexte où les transports urbains se veulent de plus en plus écologiques et privilégiés par les usagers, une réflexion sur l’amélioration des conditions de travail des différents corps de métier qui composent les réseaux de transport, doit accompagner la démarche des collectivités. Historiquement, l’ergonomie s’est développée dans les secteurs marqués par les trois-huit, comme l’aéronautique, la chimie, le nucléaire, etc., et aujourd’hui, ce sont les transports urbains qui sont de plus en plus sensibilisés aux conditions de travail.

Les acteurs du transport sont donc de plus en plus demandeurs d’études ergonomiques, que ce soit sur les interfaces de systèmes de billettique, sur les conditions de travail, ou encore sur du réaménagement de postes de travail. Idénéa travaille depuis longtemps sur ces problématiques :
– User Studio, RATP, Métro de Paris, 2014 : l’agence a réalisé des tests ergonomiques sur un prototype d’écran tactile d’orientation pour les voyageurs du métro et du RER Parisiens
– RATP, SNCF, DCF, RER B, 2013 : l’agence a réalisé une étude ergonomique et a participé à la reconception de la salle de contrôle du RER
– T2C Tramway de Clermont-Ferrand, 2011: l’agence a réalisé une étude sur les conditions de travail des chauffeurs, suite à l’ajout d’une pédale au pied pour remplacer une commande à la main.
– SEMITAG à Grenoble, 2010 : Lors du déménagement de la salle de contrôle et de régulation, Idénéa a repensé l’aménagement des locaux, l’implantation des postes de travail, l’implantation des écrans, etc.
– Métro de Montréal, 2006 : l’agence a été sollicitée par Xerox (ACS/ASCOM), pour améliorer l’ergonomie et la simplicité d’usage des logiciels servant à piloter et configurer les équipements billettiques.
– Tramway de Lyon, 2000 : l’agence a été sollicitée par Xerox (ACS/ASCOM), concepteur de bornes interactives, afin de réaliser une étude sur l’interface des bornes interactives de distribution des titres de transport du tramway de Lyon.

Cœur de métier de l’ergonomie française, l’amélioration des conditions de travail est une des activités principales d’Idénéa. Aujourd’hui, l’adaptation des organisations entraine et impose des changements qui influent sur les conditions de travail et sur la santé. L’ergonome observe et analyse le travail réel pour étudier et apporter des solutions concrètes aux difficultés du travail et permettre de développer les points forts de l’entreprise. Grâce à une démarche participative, l’ergonome intègre le point de vue des différents acteurs et aide à trouver des compromis qui permettront d’améliorer la sécurité et la santé au travail.

Idénéa

Créée en 2000 par Stéphane Denis et Damien Huyghe, Idénéa (équipe de 6 personnes, CA 2014 : 543 k€) est une agence d’ergonomie implantée à Grenoble et à Annecy. Généraliste par conviction, elle intervient auprès d’entreprises et de collectivités dans de nombreux domaines, tels que l’expertise CHSCT, le design produit, l’interface homme machine, la formation, le mobilier et l’aménagement… afin d’apporter des améliorations et des solutions en matière de santé, de conditions de travail et d’innovation dans les projets et organisations.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *