actualités
Concert de clôture

Festival des Voix du Prieuré 2015 : bilan et perspectives

par

Le Festival des Voix du Prieuré vient de se terminer et l’heure est au bilan. En raison du contexte difficile, cette 12ème édition, bien qu’un peu contraint de réduire sa voilure, a été comme toujours très riche…

Une 12ème édition qui tire son épingle du jeu

– Texte et photos : © Nathalie Damide Baldji, correspondante 123 Savoie –

Apéro vocal Vocalam, les choristes

Apéro vocal Vocalam, les choristes

Le contexte difficile, qui engendre des baisses de subventions* et rend la recherche de partenaires financiers de plus en plus ardue sur le champ de la culture, n’a pas empêché le Festival des Voix du Prieuré, de réaliser une très belle 12ème édition. Reste que sans la présence du public, l’aide précieuse des bénévoles, le relais des médias et le soutien des partenaires, ce type d’événement demeure fragile. Beaucoup de Festivals en région Rhône-Alpes ont tout simplement cessé d’exister faute de moyens, et de nombreux autres événements culturels se posent la question de leur pérennité.

Bilan Voix du Prieurè 2015Le programme de la 12ème édition, bien qu’un peu contraint de réduire sa voilure, a été, comme toujours très riche en nombreux rendez-vous et propositions atypiques et conviviales. Il a pu nourrir l’enthousiasme de l’équipe logistique, des bénévoles, des artistes et des intervenants.

Pour Nadine Belly, administratrice du Festival c’est une “grande satisfaction d’avoir accueilli un public aussi nombreux, qui a apprécié l’éclectisme de la programmation et particulièrement les voyages proposés vers d’autres cultures et traditions“.

* -15% sur la subvention département cette année, qui est le 2ème partenaire institutionnel par ordre d’importance (juste après la Mairie du Bourget-du-Lac).

 

 

“Les 3 Grands succès 2015 et un bel anniversaire”

Programme jeunesse 100 pour 100 réussi
Le premier grand succès de l’édition réside dans son programme jeune public sans égal cette année, avec une artiste en résidence, Landy Andriamboavonjy, dont le charisme et le travail en milieu scolaire** au fil de l’année, ont été les clés d’une belle réussite. Chaque rendez-vous proposé a largement rencontré son public. “Ce fut sans conteste une des grandes réussites de cette édition” selon Isabelle Abry-Durand, coordinatrice de l’action à destination des publics scolaires dans le cadre des Voix du Prieuré.

West Side Story

West Side Story

– 1 rendez-vous avec les bébés (Doudou Vocal) sans précédent, qui affichait complet et remporté un vif succès.
– 1 dédicace en musique chez Garin à Chambéry (une première),
– 3 concerts spectacles dédiés à trois tranches d’âges du CP au collège à l’espace culturel de la Traverse qui ont fait le plein.

Pour Isabelle Abry-Durand, “le festival, ce n’est pas qu’en juin. Depuis le mois d’octobre, il est présent auprès de 480 scolaires unis autour de la personnalité solaire de Landy Andriamboavonjy, artiste multi facettes, invitée privilégiée de cette programmation“.

West Side Story : "L’amour est plus fort que la haine" tous ensemble en langue des signes, grâce à Rose, l’une des élèves du collège de Boigne.

West Side Story : “L’amour est plus fort que la haine” tous ensemble en langue des signes, grâce à Rose, l’une des élèves du collège de Boigne.

Coup de cœur du public pour Medi Terra
Un concert qui a particulièrement su toucher le cœur du public, mêlant traditions et modernité, musiques d’ailleurs et racines latines, artistes régionaux d’exception ou venus de loin. Chacun a pu se reconnaitre un peu, à travers ces escales méditerranéennes musicales. La musique vocale contemporaine s’est faite ici chaleureusement attirante, agréablement accessible à tous et particulièrement émouvante.

Le festival s’est ouvert à d’autres cultures et a des métissages musicaux. Métissage complètement réussi avec le concert Médi Terra (lire l’article). La complicité professionnelle est parfaite et la complicité humaine est contagieuse ! Ovation méritée en fin de concert” soulignait Bernard Tétu.

Le souffle des Balkans à guichet fermé
7 femmes bosniaques aux voix exceptionnelles, venues transmettre toute leur joie de vivre, leurs émotions et traditions, non sans une bonne dose d’humour, allant jusqu’à offrir au public des loukoums qu’elles avaient apporté de Sarajevo, et cela tout en continuant à chanter. Standing ovation et grands moments de frissons, l’église Saint-Laurent affichait complet pour ce rendez-vous qui a su attirer les foules et remplir de bonheur les spectateurs. La musique vocale contemporaine entremêlée de traditions, a su enchanter de ses belles harmonies, les oreilles du public.

Corona de Sarajevo. D’autres traditions musicales, vocales… Proximité des musiques populaires, musiques des villes et musiques des champs… Les chanteuses et leur chef ont un engagement et un enthousiasme communicatif !“, faisait remarquer Bernard Tétu.

Ensemble Corona

Ensemble Corona

Les 85 ans de Lucien Guérinel en clôture

Lucien Guérinel

Lucien Guérinel

Le concert de clôture, en hommage au compositeur Lucien Guérinel, était l’occasion de présenter certaines de ses créations, dont “les sept paroles du Christ en croix”, une pièce interprété par l’Ensemble Six Voix Solistes–Résonance Contemporaine, l’ensemble 20.21, l’ensemble bosniaque Corona ainsi qu’un baryton solo et un ensemble de musiciens, le tout sous la direction d’Alain Goudard, complice historique du festival.

Il s’agissait aussi de fêter l’anniversaire de Lucien Guérinel, présent pour cette représentation émouvante dans une église comble.

Pour Bernard Tétu, directeur artistique du festival “Le compositeur, un jeune homme de 85 ans, est cultivé, original. Il ne se complait pas dans le compromis. Il va droit son chemin, hors des sentiers battus et ne soucie pas des chapelles ou des médias“. Un personnage, donc.

Ce qu’il faut aussi retenir…

“D’essentielles actions de terrain”

Parce que le Festival des Voix du Prieuré n’est pas seulement un programme offrant une série de concerts de grande qualité, mais bien parce qu’il est aussi un acteur du territoire tout au long de l’année, au niveau des scolaires, des jeunes, des personnes laissées sur le banc de touche, d’un public empêché ; cet événement mérite attention.

Ecole de la 2ème Chance
Comme le rappelle Anne-Marie Chapsal, administratrice du festival, présidente de l’ensemble 20.21 et personne ressource sur les projets du festival à destination des publics empêchés, “Concernant l’école de la 2ème chance (E2C : http://www.e2c73.com/) l’on peut véritablement parler d’une première expérience réussie autour d’une collaboration entre les Voix du Prieuré et E2C autour de 3 axes : présentation des métiers du spectacle vivant, accueil du public et expérience artistique autour de la voix“.

Apéro vocal Vocalam

Apéro vocal Vocalam

Culture du Cœur

Selon Anne-Marie Chapsal, s’agissant de Culture du cœur (http://www.culturesducoeur.org/) “3 rencontres autour d’une pratique vocale collective éclectique ont réuni 14 participants. La dernière journée fut l’occasion de découvrir les lieux patrimoniaux que sont l’église du Bourget du Lac et le Prieuré“. Là encore un accompagnement sur le terrain que peu d’événements culturels peuvent se prévaloir de mener.

** Focus sur les PACTES

Le dispositif PACTES scolaire, financé par le Conseil Général de la Savoie, la Direction des services départementaux de l’Education nationale (DASEN), la direction régionale des affaires culturelles (DRAC), en partenariat avec l’EPCC DIAPASON 73, est un dispositif de soutien à l’éducation artistique et culturelle dans les établissements scolaires. C’est grâce à ce dispositif et à l’enveloppe qu’il impliquait, que Landy Andriamboavonjy a pu intervenir dans de nombreuses classes cette année.

L’un des rendus en images, de différents ateliers menés auprès des enfants de maternelle et primaire du bassin Chambéry-Aix.

“Toucher le public là où il est…”

Pour les actifs entre midi et 2 sur leur lieu de travail…
Un cabaret vocal exceptionnel, sur le temps de midi, s’est installé dans un lieu habituellement fermé au public : le bâtiment Helios (de l’INES) à Technolac. Rencontre entre architecture d’exception et musique vocale de haut vol pour une pause atypique en semaine.

Sans oublier les geeks, les – de 35ans hyper connectés et les smartphone addicts…
Un festival hyper connecté (lire l’article) avec un premier “TweetLive” complet, lors du concert Souffle des Balkans du 13 juin. Un relais direct sur Twitter et Facebook via ChambéryApp (toute nouvelle application gratuite sur smartphone sur le bassin chambérien).

Concert de clôture

Concert de clôture

“Tendance de l’édition 2016”
Pas sans Vous !

Traditionnellement de la dernière semaine de mai à mi-juin, la 13ème édition, celle de 2016, ne pourra se faire sans le soutien du public, d’adhérents et médias.

Adhérer à l’association du Festival dès à présent, c’est avoir la possibilité de venir sur les concerts en bénéficiant de tarifs réduits, connaitre en avant-première le programme du festival, et vivre l’événement de l’intérieur, mais c’est aussi et surtout permettre au festival de continuer d’exister, de continuer à offrir des ateliers et espaces à la création artistique, d’actions auprès de publics divers et jeunes générations, de laisser une place aux artistes amateurs de bon niveau ou des professionnels de la région, de mettre en relief un patrimoine…

“Nous préparons la 13ème édition avec détermination et enthousiasme” assure Bernard Tétu, directeur artistique. “Il faut soutenir le financement du festival par l’adhésion et le cas échéant des dons, surtout dans une période où les subventions sont en diminution. L’adhésion donne droit à une réduction d’impôt” précise Nadine Belly, administratrice du Festival.

Les Voix 2016 ? Attention aux coups de soleil, encore plus coloré !” annonce Isabelle Abry-Durand, coordinatrice de l’action à destination des publics scolaires pour le Festival.

Un retour en images à retrouver sur le site du festival www.voixduprieure.fr

123-logo-fond-blanc-170x100

partenaire média
du Festival des Voix du Prieuré


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *