actualités
Région Auvergne - Rhône-Alpes

Fin 2015, la Région Rhône-Alpes n’existera plus

par

Le 31 décembre 2015, la Région Rhône-Alpes n’existera plus et laissera place à la Région Auvergne – Rhône-Alpes…

Fin 2015, la Région Rhône-Alpes n’existera plus

 

En effet, l’union entre Auvergne et Rhône-Alpes se réalisera après les élections régionales, qui auront lieu les dimanches 6 et 13 décembre 2015. Les électeurs seront appelés, dans chaque circonscription départementale et dans la métropole lyonnaise, à désigner les 204 conseillers régionaux : 16 pour l’Ain, 9 dans l’Allier, 9 en Ardèche, 4 pour le Cantal, 13 dans la Drôme, 32 pour l’Isère, 20 pour la Loire, 6 pour la Haute-Loire, 35 pour la Métropole de Lyon, 17 dans le Puy-de-Dôme, 12 dans le Rhône, 11 en Savoie et enfin, 20 pour la Haute-Savoie. Leur mandat prendra fin en 2021.

Région Auvergne - Rhône-Alpes

Dès le 4 janvier 2016, un nouvel exécutif élu par ces 204 nouveaux conseillers régionaux prendra les commandes de la région Auvergne – Rhône-Alpes. Sa première réunion se tiendra au chef-lieu officiel mais provisoire de la nouvelle région. La capitale régionale sera désignée par décret pris avant le 31 décembre 2015, après avis du conseil municipal de la commune envisagée comme siège du chef-lieu et des conseils régionaux intéressés. L’avis du conseil régional Rhône-Alpes a été donné le 29 juin. Le nom et le chef-lieu définitifs de la région seront fixés par décret en Conseil d’État pris avant le 1er octobre 2016, après avis du conseil régional de la région nouvellement constituée.

Au préalable, le conseil régional devra adopter, avant le 1er juillet 2016, une résolution comportant :
– L’avis au Gouvernement relatif à la fixation du nom définitif de la région ;
– L’avis au Gouvernement relatif à la fixation du chef-lieu définitif de la région ;
– L’emplacement de l’hôtel de la région ;
– Les règles de détermination des lieux de réunion du conseil régional et de ses commissions ;
– Les règles de détermination des lieux de réunion du conseil économique, social et environnemental régional et de ses sections ;
– Le programme de gestion des implantations immobilières du conseil régional.

“La nouvelle région aura une superficie de 69.711 Km², sera habitée par 7,634 millions d’habitants…”

Les règles relatives à l’emplacement de l’hôtel de région, aux lieux de réunions et aux implantations immobilières pourront être modifiées pendant le premier mandat suivant le renouvellement des conseils régionaux par une résolution adoptée dans les mêmes formes. Mais la continuité du service public sera assurée et les lycées d’Auvergne et de Rhône-Alpes ne pourront que tirer bénéfice de la naissance de cette grande région.

Aujourd’hui l’Auvergne c’est 4 départements : l’Allier (préfecture Moulins), le Puy de Dôme (préfecture et capitale régionale Clermont-Ferrand), La Haute Loire (Préfecture le Puy-en-Velay), le Cantal (préfecture Aurillac). Cette région compte 1.355.630 habitants (au 1er janvier 2013), 7 auvergnats sur 10 vivent dans l’espace urbain. Près de la moitié sont domiciliés dans le Puy-de-Dôme (639.000, dont 467.000 dans l’aire urbaine de Clermont-Ferrand).

Demain la région Auvergne – Rhône-Alpes, qui succèdera aux deux Etablissements Publics Régionaux créés en 1972 et aux deux régions devenues collectivités de plein exercice en 1983, sera composée de 12 départements. Elle aura une superficie de 69.711 Km², sera habitée par 7,634 millions d’habitants et aura un PIB de plus de 230 milliards d’€.


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *