événements
Paysage à l’estomac, 2013 - Huile sur toile, 162 x 130 cm - Collection de l’artiste

Françoise Pétrovitch s’expose au Musée des Beaux-Arts

par

Le musée des Beaux-Arts de Chambéry recevra du 7 novembre 2014 au 9 février 2015, près de 40 œuvres de l’artiste chambérienne Françoise Pétrovitch. Le propos de l’exposition est de révéler l’univers plastique très singulier de l’artiste…

Françoise Pétrovitch s’expose

au Musée des Beaux-Arts de Chambéry

– du 7 novembre 2014 au 9 février 2015 –

Snowman, 2013 - Huile sur toile, 161 x 130 cm - Collection de l’artiste

Snowman, 2013 – Huile sur toile, 161 x 130 cm
Collection de l’artiste

Le musée des Beaux-Arts de Chambéry accueille un ensemble de près de 40 œuvres de Françoise Pétrovitch, composé de lavis d’encre sur papier (encre et couleurs diluées dans l’eau) et d’huiles sur toile.

Une vidéo sonorisée intitulée Le loup et le loup, d’une durée de 4’44’’, sera diffusée en boucle dans l’espace d’exposition. Réalisée en collaboration avec Hervé Plumet, cette vidéo anime une série de dessins de l’artiste. Cette œuvre a été présentée en 2012 au French Institute-Alliance Française de New-York.

Pour l’exposition, l’artiste a réalisé deux grands dessins muraux spectaculaires, dont un de 7m².

Françoise Pétrovitch est née en 1964 à Chambéry. Elle vit et travaille à Cachan. Elle enseigne à l’Ecole Estienne à Paris (Ecole supérieure des arts et des industries graphiques). Représentée dans des collections publiques et privées, elle participe à de nombreuses expositions en France et à l’étranger depuis une dizaine d’années.

Le propos de l’exposition est de révéler l’univers plastique très singulier de l’artiste, composé essentiellement de figures humaines juvéniles et d’animaux multiples (oiseaux, loups, cerfs, belettes, chiens, chats, lapins). Ses histoires apparemment naturelles sont en fait surnaturelles, mythiques et fantastiques. Au-delà de l’apparente simplicité du dessin, naissent en effet d’étranges mondes flottants dans lesquels il est tentant de plonger et dont on sort charmé. Car Françoise Pétrovitch agit comme un chamane, hybridant le monde animal avec le monde humain, préférant une certaine pureté de la nature à l’asphyxiante organisation sociale. Il en résulte des formes d’abstraites qui servent de liant entre les figures humaines, jusqu’à recouvrir toute la surface d’univers colorés d’eau et de lumière.

2 sœurs - Sans titre, 2013 - Lavis d’encre sur papier, 160 x 120 cm - Collection de l’artiste

2 sœurs – Sans titre, 2013 – Lavis d’encre sur papier, 160 x 120 cm – Collection de l’artiste

Paysage à l’estomac, 2013 - Huile sur toile, 162 x 130 cm - Collection de l’artiste

Paysage à l’estomac, 2013 – Huile sur toile, 162 x 130 cm – Collection de l’artiste

C’est par le lavis (encre et couleurs diluées dans l’eau) qu’elle a forgé sa réputation. Cette technique lui permet en effet de créer un monde d’enfants et d’adolescents perméables à toutes les tentations de marginalité et de postures ambiguës : rassemblements secrets, actes inavouables, rêves impossibles, cruauté innocente. Pour la première fois dans une exposition, aux côtés de ses lavis les plus récents, elle présente deux triptyques et un polyptyque ainsi qu’une vingtaines d’huiles sur toile, technique picturale qu’elle réinvestit depuis plusieurs années.

La scénographie de l’exposition est signée Cyril Gros (Lyon)

Françoise PetrovitchUne monographie de l’artiste éditée par la Galerie Sémiose, de 335 pages et 220 reproductions en couleur, dont les musées de Chambéry sont partenaires, est en vente.

amazon caddie

Un petit catalogue de l’exposition édité par les musées de Chambéry, d’une quarantaine de pages avec 28 reproductions en couleur, est également en vente.
Le titre : “Les étranges mondes flottants de Françoise Pétrovitch”.

– Commissariat : Caroline Bongard, directeur des musées de Chambéry.
– Commissaire associée pour le développement culturel : Frédérique Martiningo.
– Scénographie : Cyril Gros.


Informations pratiques

Le musée est ouvert tous les jours sauf les mardis et les jours fériés.
Horaires : de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Entrée payante, possibilité de visites guidées (payant). Accès libre aux expositions, visites guidées et conférences pour les chambériens titulaires de la carte d’abonnement “Musée de la ville de Chambéry” :
Entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois et sur présentation de justificatifs pour les moins de 26 ans, les étudiants en art, les adhérents des “Amis des musées” de Chambéry, les guides conférenciers, les enseignants, les journalistes et les détenteurs de la carte ICOM.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *