santé
Cathy Darietto - © DR

Glisse en Cœur 2016, le vibrant appel de Cathy Darietto

par

A l’heure où l’inscription des équipes en ligne bat son plein, l’actrice et metteur en scène Cathy Darietto, directrice artistique de l’association “Après la Pluie”, lève le voile sur son action dans un vibrant appel aux dons…

Glisse en Cœur 2016, le vibrant appel de Cathy Darietto

 

Cathy Darietto - © DR

Cathy Darietto – © DR

Glisse en Cœur, qui se tient du 18 au 20 mars 2016 au Grand-Bornand, est un “marathon des neiges” qui met en compétition des équipes formées dès à présent autour d’une idée forte : récolter un maximum de dons au profit, cette année, de l’association marseillaise Après la Pluie emmenée par l’actrice Cathy Darietto, et dont l’objectif consiste à soulager les enfants hospitalisés pour cancer par l’écriture et la pratique théâtrale.

Elle est de ces visages qui nous disent à tous quelque chose, pour le croiser régulièrement au gré des séries TV les plus populaires (Sous le soleil, de 2000 à 2006, Enquêtes réservées ou encore Caïn, ces derniers mois sur France 2) comme au cinéma, où elle compte pour principaux succès au box-office la comédie sentimentale L’Arnacoeur, l’ambitieuse Vénus Noire d’Abdellatif Kechiche en 2010, ou encore La Vérité si je mens…3.

L’actrice et metteur en scène Cathy Darietto est aussi et avant tout une femme de cœur, à l’investissement sans faille au sein de l’association Après la Pluie…

 

3 questions à… Cathy Darietto


Comment est née l’association Après la Pluie ?

Cathy Darietto : J’ai créé Après la Pluie en 2006 pour mon fils, Robin, tombé malade deux ans auparavant. Il avait 16 ans. Je découvrais à ce moment-là le livre “La vie sauve”, témoignage bouleversant sur le lien entre culture et appréhension du cancer co-écrit par Marie Desplechin et Lydie Violet. Robin m’a soufflé l’idée d’en faire un spectacle, en me disant “maman, joue-le partout”. Un livre écrit à quatre mains est devenu, sur scène, une pièce dite à quatre voix. C’est ainsi qu’est née Après la Pluie, portée par l’idée que même au pire du désespoir, il y a toujours un soleil qui revient dans ta vie…

Concrètement, en quoi les dons récoltés grâce à Glisse en Cœur vont-ils vous aider dans votre mission ?
Cathy Darietto : Chaque début d’année, nous nous demandons si nous aurons les moyens de continuer quelques mois de plus. Si le montant des dons récoltés lors de Glisse en Cœur devait atteindre la somme de la dernière édition, soit 273.000 €, cela représenterait trois années de travail avec les enfants. Ce sont autant de tournées partout en France, toutes les semaines, toute l’année, l’édition de nouveaux livres-disques Une partie des dons sera également versée à la recherche sur les cancers de l’enfant, aujourd’hui en souffrance.

Quel message souhaitez-vous transmettre aux centaines de skieurs investis dans la course ?
Cathy Darietto : Je crois qu’à partir du moment où l’on fait les choses avec son cœur, peu importe la valeur du don. C’est ce qui me bouleverse sur Glisse en Cœur, cette impression qu’en l’espace de 24h, tout est possible. Les moments vécus sur cet événement sont d’un autre ordre : tout le monde est là pour les enfants et donne à sa façon. S’il y a une chose que je tiens à dire, c’est que je n’ai jamais rencontré un enfant malade qui ne soit pas digne de notre respect, de notre admiration…


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *