monument
les jardins secrets © 123 Savoie

Les Jardins Secrets

par

Les Jardins Secrets sont l’œuvre d’une vie. Là ont pris forme les idées, les désirs, les souvenirs d’enfance et de voyage d’un couple…

les jardins secrets © 123 Savoie

les jardins secrets © 123 Savoie

Merci aux Jardins Secrets de nous avoir permis de réaliser cette page.

Les Jardins Secrets, l’oeuvre d’une vie

Situé à Vaulx, Hameau de Lagnat, entre Annecy et Aix-les-Bains, ce jardin est l’oeuvre d’une vie. Là ont pris forme les idées, les désirs, les souvenirs d’enfance et de voyage d’un couple : Alain et Nicole Moumen. Ensemble, ils ont créé ce lieu magique et unique.

Il était une fois…

En 1980, le couple acquiert une ferme à Vaulx et s’installe avec leurs trois filles, Leïla, Myriam et Sonia. A cette époque, Alain fabrique des meubles que Nicole décore. Loin d’eux l’idée de construire de tels Jardins, encore moins de les faire visiter. La ferme est délabrée mais offre un beau terrain attenant. Pendant plus de dix ans, aidés de leurs trois filles, Alain et Nicole Moumen rénovent, construisent, décorent et fleurissent dans le seul but de créer autour de leur maison un lieu de vie agréable, menant de front la vente de leurs meubles à l’atelier et la réalisation de jardins de plus en plus élaborés. Guidé par son seul instinct, Alain bâtit de façon empirique, sans l’aide d’aucun professionnel, en autodidacte, apprenant sur le terrain, au contact de matières qu’il affectionne. Il avance sans préméditation ni plan d’ensemble. Nicole joue avec les couleurs, les ambiances, décore et fleurit. Séduites par l’enthousiasme créatif de leurs parents, les trois filles collaborent à cette aventure et consacrent leurs vacances à raffiner et embellir leurs jardins, apprenant à sculpter, modeler ou peindre. Cachés derrière leur grand mur, les jardins intriguent et commencent à provoquer l’intérêt et l’admiration de l’entourage. Encouragés, sollicités, ils décident alors d’ouvrir leurs portes et livrent pour la première fois au public leurs “Jardins Secrets”.

La première année d’ouverture (de mi-avril à mi-octobre 1994), les Jardins Secrets accueillent 7.000 visiteurs. Les années qui suivent voient le nombre de visiteurs augmenter et les récompenses arriver : Trophée du tourisme vert (1997), Troisième prix Vacances en France (1997). De 1999 à 2004, les visiteurs se font de plus en plus nombreux pour atteindre 33.000 à 36.000 personnes par saison. Les Jardins Secrets deviennent le site incontournable de la région.

En 2004, pour fêter les dix ans d’ouverture au public, Nicole Moumen écrit un livre sur cette étonnante histoire familiale. “Jardins Secrets, Secrets de vie” est publié aux Editions Milan. En parallèle, les premières nocturnes (soirées musicales à la nuit tombée) sont organisées aux Jardins Secrets. Depuis 2004, l’aménagement des jardins se poursuit… La végétation aussi a pris de l’ampleur. Ils ne cessent d’embellir leurs jardins et achèvent leurs derniers chantiers. Ils ont encore dans la tête un projet dont la réalisation s’effectue en grand secret !

les jardins secrets

La ferme qui a servi de point de départ à l’aventure des Jardins Secrets a été restaurée et aménagée par le couple. Ils ont habillé les quatre pièces du rez-de-chaussée de plafonds à caisson, de boiseries et de meubles peints, créant différentes ambiances dans la pièce campagnarde, l’apothicairerie, la chambre provençale et la chambre autrichienne.
A l’extérieur, les allées fleuries, les galeries de bois finement ouvragé, les cours aux tapis de galets, les jardins clos et secrets composent une mosaïque raffinée et proposent, parmi les bassins, les fontaines et les fleurs, un voyage inspiré des pays de montagne aux rives de la Méditerranée.

les jardins secrets

Ainsi se succèdent : Le Jardin délice – La Cour du grand marronnier – Le Jardin andalou – Le Jardin de l’apothicaire – La Cour des calades – Les Loges de la folie – Le Jardin des lyres – Le Jardin de curé – L’Isle joyeuse – La Galerie de moucharabiehs – La Galerie des palmettes – L’Allée des roses.

Au milieu de ces jardins foisonnants d’idées et de surprises, Nicole et Alain Moumen offrent une halte sereine autour d’un grand bassin couvert. Des salons inattendus, douillets et intimes parlent d’un art de vivre venu d’ailleurs… Un avant-goût du Paradis à savourer dans le Salon aux étoiles, la Chambre bleue, le Salon marocain ou le Salon indien.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *