cinéma
Jerzy Kukuczka

Kukuczka, le plus grand himalayiste

par

Jerzy Kukuczka est un alpiniste légendaire qui gravit son premier “8.000”, le Lhotse (8.516 m), en 1979. Pendant les années 80, il gravit les quatorze sommets de plus de 8.000 mètres existant sur la Terre et devient le second alpiniste à accomplir cet exploit, un an seulement après Reinhold Messner…

Kukuczka, l’incroyable histoire du plus grand himalayiste

 

Affiche Kukuczka AstréeUn film de Jerzy Porebski avec Jerzy Kukuczka, Reinhold Messner, Kurt Diemberger, Krzysztof Wielicki, Bernadette McDonald et Carlos Carsolio.

L’Incroyable histoire de Jerzy Kukuczka est aujourd’hui considéré dans le monde entier comme le plus grand himalayiste de tous les temps. Il fut le second homme à conquérir les quatorze sommets de plus de 8.000 mètres présents sur la Terre mais, contrairement à ses homologues de l’ouest comme Reinhold Messner, qui bénéficiaient de toutes les avancées technologiques, Jerzy Kukuczka vivait dans la Pologne communiste et devait se contenter d’équipements sommaires, se nourrissant sur place grâce à des conserves provenant d’entrepôts militaires.

Malgré cela, il a accompli cet exploit en 8 ans seulement, un record absolu, et en multipliant les hivernales et les voies nouvelles. Véritable force de la nature, il mourut tragiquement en 1989, faisant une chute de 3.000 mètres lors d’une tentative d’ascension de la mythique face sud du Lhotse (8.516 m).

Ce film fort et émouvant retrace la vie, les exploits et la carrière d’une légende de l’alpinisme, d’un héros des temps modernes, grâce à des images inédites de ses expéditions, grâce aussi à Reinhold Messner, Carlos Carsolio, Krzysztof Wielicki et Kurt Diemberger, les plus grandes stars mondiales de l’alpinisme.

Qui est Jerzy Kukuczka ?

Jerzy Kukuczka

Jerzy Kukuczka

Reinhold Messner - © movienet

Reinhold Messner – © movienet

Jerzy Kukuczka est un alpiniste légendaire né le 24 mars 1948 à Katowice en Pologne. Il gravit son premier “8.000”, le Lhotse (8.516 m), en 1979. Pendant les années 80, il gravit les quatorze sommets de plus de 8.000 mètres existant sur la Terre et devient le second alpiniste à accomplir cet exploit, un an seulement après Reinhold Messner. Il aura ainsi réalisé cette ”Couronne de l’Himalaya” en seulement 8 ans alors que Messner a mis 16 ans pour accomplir la même performance avec des moyens techniques et financiers bien supérieurs.

Jerzy Kukuczka utilisait les équipements très limités fournis par la Pologne communiste et a été le fer de lance de cette école polonaise qui a donné certains des plus grands alpinistes du monde (Krzysztof Wielicki, Wojtek Kurtuyka… etc.). Il parvient ainsi à l’Everest (8.848m) en 1980 par une voie nouvelle, puis enchaîne le Makalu (8.463m), le Broad Peak (8.047 m), les deux Gasherbrum (8.068 et 8.035 m) entre 1981 et 1983. En janvier 1985, il fait la première hivernale du Dhaulagiri (8.167 m) puis en février celle du Cho Oyu (8.201 m). Il a ainsi gravi quatre des quatorze “8.000” en première hivernale et termine leur ascension en 1987 par le Shisha Pangma (8.046 m). En 1989, il décide de tenter l’ascension de la mythique face sud du Lhotse (8.516 m).

Le 24 octobre, alors qu’il se trouve à 8.200 mètres d’altitude, il fait une chute, sa vieille corde, qu’il avait achetée sur un marché de Katmandou, rompt soudainement. Il avait 41 ans. Il est considéré dans le monde entier comme le meilleur himalayiste de l’Histoire de l’alpinisme.

Des exploits hors du commun !

Afin de situer ces personnalités, il faut souligner qu’aujourd’hui encore, 30 ans après la performance de Reinhold Messner et malgré des améliorations considérables dans l’efficacité des équipements, seuls 31 hommes et 2 femmes ont réalisé l’exploit de gravir les quatorze ”8.000” et qu’à ce jour aucun français n’y est encore parvenu. Les premier, quatrième et cinquième alpinistes à avoir réalisé cet exploit ont participé à ce film, le deuxième était Jerzy Kukuczka, lui aussi présent dans le film grâce à des séquences inédites et le troisième était le suisse Erhard Loretan, mort en 2011 lors d’une ascension au Grünhorn. D’autre part, Kurt Diemberger qui lui aussi participe au film est l’un des deux seuls hommes (l’autre est Hermann Buhl, mort en 1957) à avoir conquis deux ”8.000” en première mondiale : le Dhaulagiri et le Broad Peak.

Le réalisateur : Jerzy Porebski

Jerzy Porebski

Jerzy Porebski

Jerzy Porebski est né le 28 Février 1956 à Bielsko-Biala dans le sud de la Pologne, non loin des Tatras. Il est réalisateur, scénariste et producteur de films de montagne et d’alpinisme. Il s’intéresse aux explorateurs, aux grands défis de l’alpinisme, à la culture et à son histoire. Proche des alpinistes himalayens polonais, il a beaucoup travaillé sur ce thème. En 2008 il tourne ainsi une série de 5 films sur l’histoire de l’himalayisme polonais. Il est également scénariste de plusieurs bandes dessinées.

Les principaux titres auxquels il a participé sont Les guerriers de l’Everest, qui raconte la première ascension de l’Everest en hivernale par Krzysztof Wielicki et Water Warriors. Suite au succès de ces titres, il écrit le scénario de Hermann Buhl : L’important c’est que ce soit grand et beau, une bande dessinée illustrée par Ewa Labaj dédiée à la première ascension du Nanga Parbat par Hermann Buhl en 1953. En 2013, Jerzy Porebski a reçu le Prix du Meilleur réalisateur au Vertical Film Festival de Moscou pour son film Kukuczka.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *