sport

Julien Chorier se lance un défi “grandeur montagne”

par

Depuis plus de 10 ans, l’ancien cycliste amateur Julien Chorier a trouvé dans le trail, un type d’effort qui correspond à ses qualités physiques et mentales…

Julien Chorier se lance un défi “grandeur montagne”

 

Le 27 juillet 2018 prochain à 8h, Julien Chorier s’élancera sur un projet personnel d’ampleur, le Grand Tour de Tarentaise. Sur un parcours de 273kms et 18000m de dénivelé positif, réalisé habituellement en 25 étapes, le trailer savoyard tentera d’établir un premier temps de référence. Habitué aux compétitions longues distances les plus relevées du circuit mondial, le trailer de 38 ans devra, cette fois, utiliser toute son expérience pour venir à bout de son défi. Et pour donner encore plus de sens à cette quête, il souhaite partager son effort avec de nombreux coureurs. De Val Thorens à Val Thorens, la Tarentaise devrait avoir beaucoup moins de secrets pour lui après cet effort “grandeur montagne”.

Un record autour de la Tarentaise

Depuis plus de 10 ans, l’ancien cycliste amateur a trouvé dans le trail, et particulièrement dans les distances supérieures à 100km, un type d’effort qui correspond parfaitement à ses qualités physiques et mentales. Après avoir remporté quelques-unes des épreuves les plus emblématiques de la planète trail (Diagonale des Fous, Ultra-Trail du Mont Fuji, Hardrock Endurance Run, Madeira Island Ultra Trail), le sociétaire du team Hoka a décidé d’apporter une nouvelle dimension à son CV sportif : “Me lancer dans des défis personnels a toujours été une profonde motivation pour moi. Après avoir déjà préparé et tenté le GR20 par deux fois, j’avais retenu une chose essentielle : la préparation du projet, le partage de l’effort avec d’autres coureurs, mais aussi le fait d’être confronté à soi-même durant un tel challenge me donnent une pression positive. Cela crée une forme d’émulation qui aide à se dépasser et à rendre ce projet réalisable“. Le Grand Tour de Tarentaise s’inscrit clairement dans cette dynamique pour Julien, se donner un objectif ambitieux et tout mettre en oeuvre pour le rendre réalisable.

“Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”

Sur ce sentier de Grande Randonnée, officialisé il y a quelques saisons par Savoie Mont Blanc, ce ne sont pas moins de 25 étapes qui sont habituellement prévues pour les randonneurs. Julien Chorier, lui, s’est fixé un plan de marche qui devrait l’amener à boucler le tour de cette ancienne province de la Savoie qu’est la Tarentaise dans un temps compris entre 48 et 60 heures ! Le départ et l’arrivée se feront dans l’emblématique station des Belleville : Val Thorens. Puis apparaîtront sous le regard de l’ultra-traileur : Valmorel, le massif du Beaufortain, la Rosière, Tignes et la Vanoise. Des massifs et sentiers qu’il va courir de jour comme de nuit pour tenter de rallier le plus rapidement possible la plus haute station d’Europe. Plus que le défi sportif, ce sont les territoires traversés qui raconteront l’histoire de cette course. Une course personnelle, sans dossard, où il aimerait pouvoir partager un maximum de temps en compagnie d’autres coureurs.

D’ailleurs, certains noms connus dans le monde du trail ont déjà répondu présent pour venir accompagner le Chambérien dans son aventure : Hayden Hawks, vainqueur 2017 de la CCC®, Thibaut Garrivier, récent vainqueur de la Marathon Race et 3ème de la Transvulcania 2018, ainsi que le Néo-Zélandais Scott Hawker.

Un effort d’ultra-endurance

Tout au long de son parcours, l’équipe projet fera vivre l’actualité de sa progression à travers ses réseaux sociaux ainsi que son site web. Une page spécifique a été créée et sera mise à jour en temps réel pour ne rien rater des actualités et faits marquants de ce projet, même depuis son ordinateur : www.julienchorier.com/grandtourtarentaise


Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.