Gastronomie
Margaux Choisel

L’annécienne Margaux Choisel gagne grâce “aux madeleines”

par

Début février 2016, nous vous présentions Margaux Choisel, une habitante d’Annecy, et qui participait au concours de cuisine amateurs de l’Institut Paul Bocuse. Elle vient d’être sacrée gagnante parmi près de 100 candidats…

L’annécienne Margaux Choisel gagne grâce “aux madeleines”

 

Les finalistes du concours

Les finalistes du concours

Vendredi 12 février 2016, la candidate d’Annecy a régalé les papilles du jury avec sa recette de madeleines salées au roquefort et fruits compotés au Sauternes et s’est imposée face aux cinq autres finalistes originaires de Colmar, Boulogne Billancourt, Lyon, Saint-Jean-d’Illac ou encore de Giubiasco en Suisse.

Sélectionnés parmi 96 dossiers de candidatures, ils ont eu chacun 1h15 et un budget de 30 € pour élaborer leur recette originale de madeleines salées face à un jury de professionnels et de gastronomes présidé par Alain Le Cossec, chef MOF exécutif de l’Institut Paul Bocuse, Philippe Jousse, Chef de l’École de Cuisine Gourmets, ancien Chef d’Alain Chapel 3* et par la célèbre savoyarde Mercotte.

Les lauréats et le jury de cette 2ème édition du concours de l’École de Cuisine Gourmets Institut Paul Bocuse

Les lauréats et le jury de cette 2ème édition du concours de l’École de Cuisine Gourmets Institut Paul Bocuse

Les lauréats

Margaux Choisel

Margaux Choisel

1er Prix Margaux Choisel d’Annecy avec sa recette de madeleines au roquefort et fruits compotés au Sauternes
Elle remporte un week-end gastronomique pour deux personnes, comprenant une nuit au Royal 5* Institut Paul Bocuse ainsi qu’un repas à l’Institut, restaurant-école, situés au cœur de Lyon.

“Ma recette est inspirée d’un célèbre accord mets et vins qui m’a fait découvrir à quel point le vin est un élément structurant de la dégustation. Ainsi, j’ai choisi d’illustrer l’accord surprenant du roquefort et du Sauternes. J’ai injecté le roquefort uniquement au cœur de la madeleine pour créer un contraste avec le reste du produit. La madeleine, quant à elle, est aromatisée avec une compotée de fruits qui exprime toutes les notes aromatiques que l’on retrouve habituellement dans le Sauternes”.

2ème Prix Stéphanie Clinard de Saint-Jean-d’Illac a réalisé des madeleines au fenouil caramélisé, graines de fenouil et saumon fumé.

3ème Prix Valérie Filholde de Lyon a imaginé une recette à base de mousseron, courge muscade, petit épeautre, huile d’olive et piment d’Espelette.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *