événements
Catherine Botti - © Xavier Renauld

La chambérienne Catherine Botti sacrée Meilleur Ouvrier de France

par

Tout concours Meilleur Ouvrier de France s’achève par la réalisation d’une œuvre, symbole de l’alliance parfaite entre la maîtrise des techniques professionnelles et la sensibilité artistique du candidat…

La chambérienne Catherine Botti

sacrée Meilleur Ouvrier de France

 

© Xavier Renauld

© Xavier Renauld

Catherine Botti lors du Concours - © Xavier Renauld

Catherine Botti lors du Concours – © Xavier Renauld

Ils étaient 14 candidats en finale du concours Meilleur Ouvrier de France Primeur samedi 28 février 2015 au Salon de l’Agriculture. 5 d’entre eux, parmi lesquels la chambérienne Catherine Botti, ont décroché le prestigieux titre et peuvent porter fièrement le col tricolore sur leur veste vert pistache.

2050 l’Odyssée des fruits et légumes

Après un entretien oral la veille jugeant leur capacité à s’exprimer en public, les candidats ont franchi les portes du Salon de l’Agriculture le samedi 28 février à 5h du matin pour se projeter en 2050 et concevoir l’étal de demain.

5h d’épreuves haletantes devant un public conquis

Créativité, expertise, sélection, passion… Les candidats ont construit leur étal pas à pas avec des gestes précis et maîtrisés ne laissant place à aucune improvisation. Les fruits et légumes sélectionnés et travaillés avec soin ont été mis en scène, parfois dans des univers très audacieux, chaque finaliste rivalisant d’idées pour séduire un Jury composé de professionnels de la filière. “Cette finale Meilleurs Ouvriers de France 2015 au salon de l’agriculture a consacré cinq primeurs de talent, et grâce à tous les candidats qui ont brillé, le prestige de notre métier s’est exprimé !“, souligne Christel Teyssèdre, présidente de l’UNFD. “Nos 5 nouveaux MOF ont fait preuve de créativité et ont présenté des concepts sensationnels ! Pour eux tous, c’est le début d’un engagement fort pour promouvoir les valeurs du métier et partager la passion qui les anime“.

© Xavier Renauld

© Xavier Renauld

Les 5 MOF Primeurs 2015

– Catherine Botti de Chambéry, 53 ans
– Johann Favre de Carouge (Suisse), 34 ans
– Laurent Benakila de Champagne au Mont d’Or (69), 44 ans
– Jérôme Durquet d’Anglet (64), 34 ans
– Maxime Lafranceschina de Seyssinet (38), 35 ans

Catherine Botti - © Xavier Renauld

Catherine Botti – © Xavier Renauld

Catherine Botti, Meilleur Ouvrier de France

C’est dans sa région d’origine, la Savoie, que Catherine a choisi de s’installer Primeur. Elle inaugure son premier magasin en 1998, dans le centre-ville de Chambéry.

Je suis la première dans la région à avoir proposé des corbeilles de fruits et de légumes. Personne n’en faisait, cela a été une véritable valeur ajoutée à notre activité“. Forts de leur succès, elle ouvre avec son mari un deuxième magasin en 2011 au sein des Halles couvertes de Chambéry. Habituée des concours professionnels, et déjà finaliste du concours MOF en 2011, Catherine a abordé cette finale sereinement.

J’essaie de me préparer de mon mieux. Tout le monde ne sera pas élu. J’ai un atout, je sais comment se dérouleront les épreuves même si c’est un nouveau lieu, un nouveau thème. L’expérience de toute manière est enrichissante et stimule l’ouverture d’esprit“, précisait-elle avant le concours.

 

 

Qu’est-ce qu’un Primeur ?

Au cœur de nos villes et nos villages, le primeur propose une offre de fruits et légumes à taille humaine accompagnée de conseils et de services. Il sélectionne et achète ses produits auprès du réseau Grossistes ou directement auprès des Producteurs, s’attachant avant tout à valoriser les terroirs et les productions locales. C’est parce qu’il étudie, sélectionne et goûte lui-même les fruits et légumes qu’il propose, que le Primeur est à-même d’offrir des produits de qualité, mûrs à point et au goût de ses clients. Au quotidien, il délivre de précieux conseils sur la cuisson, la préparation et la conservation des fruits et légumes. Et pour satisfaire la quête de nouveauté de certains, il peut dénicher des fruits et légumes exotiques, rares, des variétés anciennes ou nouvelles.

Chiffres clés

– 14.600 points de vente situés partout en France dont 10.164 sur marchés.
– 35.000 actifs dont 16.000 salariés pour un chiffre d’affaires annuel de près de 4 milliards d’€.
– 30 % de la vente de fruits et légumes, soit près de 2 millions de tonnes commercialisés.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *