Vie Economique
Le Crédit Agricole étudie les besoins des frontaliers

Le Crédit Agricole étudie les besoins des frontaliers

par

Les Caisses régionales Crédit Agricole des Savoie, Alsace Vosges, Centre-Est et Franche-Comté, en partenariat avec IPSOS et le Groupement transfrontalier européen (GTE), publient une étude exhaustive sur les besoins et les comportements des frontaliers en 2015…

Le Crédit Agricole étudie les besoins des frontaliers

 

Le Crédit Agricole étudie les besoins des frontaliers

Les Caisses régionales Crédit Agricole frontalières (des Savoie, Alsace Vosges, Centre-Est et Franche-Comté) et leur filiale Crédit Agricole Financements (Suisse) SA présentent une étude portant sur les principales préoccupations bancaires et sociétales de la population frontalière. Au travers des 7 thématiques clés que sont : l’emploi, la consommation et l’épargne, le rapatriement de salaire, le logement, la retraite, les transports et enfin l’actualité des frontaliers, cette étude brosse un panorama particulièrement riche de la vie transfrontalière, de Genève à Bâle.

Les résultats complets de “l’Observatoire des Frontaliers 2015” sont disponibles depuis le 30 juin 2015 sur le site www.ca-frontaliers.com

Le Crédit Agricole étudie les besoins des frontaliers 1Le nombre de travailleurs frontaliers, résidant en France et de nationalités autres que suisse, a augmenté de 60 % ces dix dernières années et de 78% dans les Savoie. Aujourd’hui, ils sont 150.000 à franchir quotidiennement la frontière depuis la France pour travailler en Suisse. Ces chiffres montrent l’importance de cette population dans l’économie de la Confédération helvétique. Le Crédit Agricole, présent aux côtés des frontaliers depuis plus de 30 ans, a souhaité mettre en place cet observatoire en partenariat avec le GTE, pour bien comprendre leurs attentes afin de mieux les servir“, précise Pierre Fort, Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole des Savoie.

Une table ronde intitulée “Les frontaliers, entre mythes et réalités”, organisée mardi 30 juin, en présence des représentants des filiales Crédit Agricole, d’un sociologue (Cédric Dupont), ainsi que du GTE, a présenté les principaux résultats et les premières analyses. “Cet observatoire s’inscrit dans la durée, il nous permettra dans l’avenir de mieux connaître les évolutions, les attentes et les difficultés des frontaliers. Et d’ailleurs, le premier préjugé que fait tomber cette étude concerne leur intégration en Suisse. Les 3/4 d’entre eux se sentent intégrés socialement et les 2/3 ont une vie sociale en Suisse, en dehors de leur travail. Et oui, les frontaliers ont des amis suisses, n’en déplaise aux rumeurs“, commente Michel Charrat, Président du Groupement transfrontalier européen.

“L’Observatoire des Frontaliers paraît pour la première fois en 2015…”

Les résultats de cet observatoire montrent que le travailleur frontalier issu des Savoie est en majorité un homme de 42 ans, CSP+*. Contrairement aux idées reçues, l‘emploi frontalier est un emploi stable avec un fort sentiment d’intégration. 57% des travailleurs frontaliers travaillent depuis plus de 10 ans en Suisse“, indique Catherine Galvez, Directeur Général de Crédit Agricole Financements (Suisse) SA. Concernant le volet immobilier : 32%* des frontaliers des Savoie sont propriétaires avant de travailler en Suisse et 77%* le deviennent après. Cette étude confirme également qu’une des préoccupations quotidiennes des frontaliers porte sur le taux de change.

*Chiffres issus de l’étude complémentaire à l’Observatoire, en partenariat avec le Groupement Transfrontalier Européen et donne une vision élargie pour les territoires des Savoie grâce à un échantillon de 400 frontaliers résidants en Savoie et Haute-Savoie.

Méthodologie

L’Observatoire des Frontaliers paraît pour la première fois en 2015. L’enquête a été réalisée entre le 19 mars et le 2 avril 2015 par IPSOS auprès de 1.000 frontaliers travaillant en Suisse et habitant en France. Le GTE et cinq entités du groupe Crédit Agricole ont contribué à cette étude : Crédit Agricole des Savoie, Crédit Agricole Alsace Vosges, Crédit Agricole Centre Est, Crédit Agricole Franche-Comté et la filiale suisse Crédit Agricole Financements.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *