Vie Economique
© J. Bourcet

Le Grand-Bornand améliore son domaine skiable

par

La station du Grand-Bornand a lancé une vaste réflexion sur le devenir de son domaine skiable et dès l’été 2015, une première vague d’investissements a vu le jour…

Millésime 2015 : un bon cru pour le domaine skiable

 

© J. Bourcet

© J. Bourcet

Pour 2015, priorité à la valorisation de l’existant avec pas moins de 7 chantiers sur les domaines alpin et nordique : une nouvelle piste verte et des pistes retravaillées.

C’est dans le secteur du Maroly, vaste zone d’alpage propice à l’évaison, qu’a été créée la nouvelle piste “les Myrtilles”. Elle permettra aux skieurs de faible niveau de parcourir tout le dénivelé du secteur du Maroly avec un nouveau parcours de plus de 3 km. Elle répond à deux objectifs : ouvrir une vraie variante “tout public” en offrant une nouvelle circulation et en désenclaver le secteur de Prarian, et offrir un retour direct vers le Chinaillon sans devoir reprendre de remontée mécanique.

Un soin particulier a été apporté à l’intégration de la piste dans le site avec un traitement des talus le plus naturel possible et par une revégétalisation rapide. Sur le plan environnemental, outre une attention particulière portée aux zones d’habitat du tétra-lyre, ce chantier a permis d’enfouir plus de 1.200 m de ligne électrique aérienne et de supprimer une douzaine de pylônes. Des améliorations ont été réalisées sur le parcours “dénivelé ma”, parcours qui offre une spécificité bornandine : plus de 1.100 m de dénivelée continue depuis le sommet du Mont Lachat jusqu’au village du Grand-Bornand. Deux zones ont été retravaillées :
– un reprofilage important des pistes Azalée et Châtillon avec plus de 20.000 m3 de mouvements de terrains opérés, permettant ainsi de fiabiliser et de sécuriser une liaison importante pour les circulations skieurs en direction du secteur du Rosay.
– un traitement du passage en dévers sur la piste des Envers qui redescend vers le Grand-Bornand Village.

Au niveau du réseau de neige de culture, plus de performances avec un objectif simple : faire plus de neige de culture avec encore plus de qualité, surtout aux conditions de température dites “marginales”, soit entre -4° et -2°. 3 zones du domaine skiable sont concernées :
– la piste de la Tolar, un des accès direct au secteur d’altitude du Maroly, avec 6 nouveaux enneigeurs dont un sur “grue” permettant la production de neige en plein milieu de la piste ;
– la piste des Gettiers, dont l’emplacement incontournable en centre de domaine justifie un gros volume de production de neige, avec 11 nouveaux enneigeurs de nouvelle génération ;
– la piste de Châtillon, en liaison avec les travaux de terrassements Azalée/Châtillon, dont cette partie sera nouvellement équipée avec 6 nouveaux enneigeurs, augmentant la couverture du domaine en neige de culture.

Le domaine nordique n’est pas en reste avec des aménagements pour la création d’itinéraires en liaison douce sur la vallée du Bouchet de façon à différencier les cheminements raquettes et piétons de ceux des pistes de ski de fond. La campagne de travaux 2015 dans le domaine skiable représente plus de 1,4 millions d’euros investis dont 700.000 € au titre de la neige de culture et 750.000 € pour l’ensemble des travaux de pistes.


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *