histoire
Les Rencontres automnales 2012

Louis Mandrin, tantôt bandit, tantôt héros !

par

Héros du peuple, trahi et torturé, voici la légende du célèbre Mandrin et de sa révolte contre l’administration fiscale, par une contrebande armée à grande échelle…

Louis Mandrin, tantôt bandit, tantôt héros !

Louis Mandrin est né le 11 février 1725 à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (dans le Dauphiné). Il est le fils aîné d’une famille de 9 enfants. Son père, négociant marchand et maquignon décède alors qu’il a 17 ans. Il devient alors le chef de famille.

 

silhouette de Louis Mandrin © OT Val Guiers

silhouette de Louis Mandrin © OT Val Guiers

Son entrée chez les bandits

Un revers de fortune le contraint à signer un contrat avec la Ferme Générale* de France qui n’honorera pas celui-ci. De ce fait ses difficultés financières s’accroissent.

Pour subvenir aux besoins de sa famille, il commet vols et méfaits. Son frère Pierre est pendu pour faux monnayage. Louis Mandrin est également soupçonné. Il participe alors à une rixe sanglante et est à son tour condamné à mort.

Tous ces événements font monter la colère et le besoin de vengeance chez Mandrin. Soupçonné d’être le chef d’une bande de brigands sévissant dans la plaine de la Bièvre, Louis est contraint à la clandestinité. Il rejoint alors le Pont-de-Beauvoisin et entre dans la troupe du contrebandier Jean Bélissard.

Le Grand Goulet © 123 Savoie

Le Grand Goulet © 123 Savoie

Les cachettes sont nombreuses

Louis Mandrin prend la tête d’une armée de contrebandiers, constituée de paysans et de soldats déserteurs et met en place une organisation quasi-militaire.

Il mène 6 campagnes de janvier à décembre 1754, exclusivement contre les fermiers généraux. Il va encore plus loin en vendant, sous la menace, les marchandises qu’il a volées aux employés de la Ferme Générale. Il parcourt alors des centaines de kilomètres à travers le Dauphiné, l’Auvergne, le Languedoc, la Bourgogne et la Franche-Comté.

L’Avant-Pays Savoyard est alors une zone de non-droit. Les contrebandiers tel Mandrin y imposent leurs lois et échappent à tout contrôle.

Les grottes des Échelles furent l’un des nombreux repaires que Mandrin utilisait pour échapper aux soldats du roi.

Il devient un héros aux yeux du peuple

Enfant au repaire Louis Mandrin

Enfant au repaire Louis Mandrin
Photo : C. Arnal APST

Au XVIIIème siècle, la Savoie importe son sel de France que les Ducs de Savoie se chargent de taxer lourdement. Le tabac monopole ducal permet également aux contrebandiers de remplir leur escarcelle. La Savoie est pauvre, malmenée par l’occupation étrangère, Genève et le royaume de France sont tentants.

Louis Mandrin séduit la population en lui permettant d’acquérir à bas prix des produits coûteux comme le sel ou le tabac, des marchandises rares ou prohibés comme les indiennes (toiles de coton imprimées aux Indes et importées par l’Angleterre dont le commerce est interdit en France), des montres ou des livres protestants.

Mais surtout, le fait qu’il s’en prenne aux collecteurs d’impôts fait de lui un héros aux yeux du peuple.

Les Rencontres automnales 2012

Les Rencontres automnales 2012 en Val Guiers, dédiée à Louis Mandrin

Trahi et arrêté illégalement

Exaspérée, la Ferme Générale en appelle au roi Louis XV et à son armée. Au cours de sa 6ème campagne, il est poursuivi par les chasseurs du capitaine Fischer. Cette armée se déguise en paysans et entre illégalement dans le Duché de Savoie.

Mandrin réfugié au château de Rochefort est arrêté, trahi par deux de ses amis, dans la nuit du 10 au 11 mai 1755. Il est ramené à Valence le 13 mai 1755.

Une fin terrible mais digne

Le roi de Sardaigne, Charles Emmanuel III, devant cette intrusion dans son territoire, demande l’extradition de Mandrin.

Pour éviter l’incident diplomatique, le roi Louis XV va céder mais les fermiers généraux activent le procès.

Il est jugé le 24 mai et est exécuté le 26 mai 1755. Louis Mandrin est roué à vif, il est écartelé, ses jambes sont écrasées entre deux planches actionnées par un vérin, son bourreau lui brise les membres avec une barre métallique puis il est placé sur la roue. Au bout de huit minutes, à la demande de l’évêque de Valence, son bourreau l’étrangle. Durant son supplice Mandrin est resté digne.

Le début d’une légende

De la mort de Mandrin naîtra la légende du hors la loi se battant contre l’injustice et contre la malhonnêteté des collecteurs d’impôts, comme le montre cet extrait issu de La véritable histoire de Mandrin de Corinne Townley :

“La tradition populaire a véhiculé l’image du bandit justicier, redresseur de torts et défenseur des faibles. Ce mandrin a des ailes, écrivait Voltaire, il a la vitesse de la lumière… C’est un torrent, c’est une grêle qui ravage les moissons dorées de la Ferme (générale)”.

La véritable histoire de Mandrin, de Corinne Townley
édition La Fontaine de Siloë, collection Les Archives de Savoie – 2005 – page 23

Et encore :

“Mandrin est celui qui prend à ceux qui ont trop pour le donner à ceux qui n’ont pas assez. Depuis la Savoie et le Dauphiné jusqu’à l’autre bout du royaume, tout un petit peuple suit en pensée la geste des cavaliers de l’illicite connus par les récits de veillées, les complaintes, les rondes et les chansons”.

* Ferme Générale : compagnie privée qui a passé un contrat avec le gouvernement pour collecter les impôts indirects (gabelle sur le sel, impôt sur le tabac…). Elle reverse l’impôt au roi après avoir prélevé sa part. Dans leur intérêt, les Fermiers Généraux augmentent les taxes ce qui a pour conséquence de pressurer le peuple et ainsi d’appauvrir les provinces et donc de voler le roi.


Le Repaire Louis Mandrin

Rue du Faubourg, 73240 Saint-Genix-sur-Guiers
C’est au cœur de l’Office de Tourisme Val Guiers, à Saint-Genix-sur-Guiers, en Avant-Pays Savoyard, que la Communauté de Communes Val Guiers a choisi d’implanter le Repaire Louis Mandrin, projet qui mûrissait depuis plusieurs années et qui a ouvert ses portes le 1er juillet 2008.

Repaire Louis Mandrin à St-Genix-sur-Guiers Photo : Christian Arnal / APST

Repaire Louis Mandrin à Saint-Genix-sur-Guiers
Photo : Christian Arnal / APST

Au troisième millénaire, la légende de Louis Mandrin qui vole les riches pour distribuer aux pauvres fait toujours recette. Au détour d’un virage, sur une place d’un village, au cœur d’une ville, ces traces sont toujours visibles. Châteaux, ponts, gorges, musées, moulins, églises, monastères, lavoirs, maisons en pisé, grottes… en témoignent.

Louis Mandrin, lors de ses campagnes, se réfugia souvent dans cette zone aujourd’hui appelée le Val Guiers pour échapper aux troupes françaises.

Ainsi divers lieux ont vu passer Louis Mandrin : le château de Rochefort (où il fût arrêté, le 11 mai 1755), la grotte de Dullin (selon la légende, Louis Mandrin y aurait caché un trésor) le château de Montfleury (où l’on peut voir le pistolet qui lui aurait appartenu), les auberges de Pont-de-Beauvoisin et des Échelles…

Ce personnage historique qui a fait couler beaucoup d’encre, se devait d’avoir, au même titre que bien d’autres, un lieu où l’on parlerait de lui.


affiche du film Les Chants de Mandrin

affiche du film Les Chants de Mandrin

LES CHANTS DE MANDRIN
Réalisé par Rabah Ameur-Zaïmeche
Avec Jacques Nolot, Christian Milia-Darmezin, Kenji Levan…
Historique, Aventure, Drame
► : 01h37min

Après l’exécution de Louis Mandrin, célèbre hors-la-loi et héros populaire du milieu du XVIIIème siècle, ses compagnons risquent l’aventure d’une nouvelle campagne de contrebande dans les provinces de France. Sous la protection de leurs armes, les contrebandiers organisent aux abords des villages des marchés sauvages où ils vendent tabac, étoffes et produits précieux. Ils écrivent des chants en l’honneur de Mandrin, les impriment et les distribuent aux paysans du royaume…


Commenter 2 commentaires

Avatar de l'utilisateur projetMandrin
http://projetmandrin.com/ Projet Mandrin - à découvrir et à suivre ;)
Avatar de l'utilisateur La légende de Mandrin | Actualité...
[…] St-Genix-sur-Guiers - Héros du peuple, trahi et torturé, voici la légende du célèbre Mandrin et de sa révolte contre l'administration fiscale, par une contrebande armée à grande échelle...  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *