Evénements sportifs et résultats
Marion Rolland

Marion Rolland met un terme à sa carrière

par

“Le ski a été ma vie jusqu’à maintenant, j’ai réalisé mes rêves d’enfant…”, ce sont les mots prononcés par Marion Rolland, la skieuse des Deux Alpes qui quitte officiellement la compétition…

Marion Rolland met un terme à sa carrière

 

Marion Rolland

Marion Rolland

C’est désormais officiel, Marion Rolland la skieuse des Deux Alpes quitte le grand cirque blanc. Auréolée du titre de championne du monde de descente en 2013, privée pour blessure de deux objectifs majeurs (Jeux Olympiques de Sotchi en 2014 et Championnats du Monde à Vail / Beaver Creek en 2015), annonce après plus de 15 ans en Equipe de France la fin de sa carrière de skieuse.

Mais elle ne partira pas sans dire au revoir à son public, lors des Finales de Coupe du Monde à Méribel.

Après une nouvelle visite au centre Paul Santy de Lyon pour voir le Dr Sonnery-Cottet ce lundi, je suis maintenant fixée sur la suite du programme. L’opération aura bien lieu, mon ligament est trop touché pour espérer éviter la chirurgie (nous avons eu un petit espoir ces 30 derniers jours). La date n’est pas encore fixée mais ça sera probablement au début du printemps. Avec cette nouvelle blessure, il est temps pour moi de penser au futur” a indiqué Marion Rolland. Et de poursuivre “le ski a été ma vie jusqu’à maintenant, j’ai réalisé mes rêves d’enfant : j’ai eu la chance de connaître les podiums et de beaux résultats aux niveaux national et international, j’ai même décroché la plus belle des récompenses pour mon travail avec le titre de Championne du Monde de Descente en 2013. Je ne pouvais pas arrêter l’année dernière sans essayer de défendre mon titre en février 2015, j’aurais eu trop de regrets pour le reste de ma vie.

Je suis maintenant sereine pour prendre la décision d’arrêter ma carrière, j’ai vécu de magnifiques moments, j’ai su rebondir après des échecs, j’ai rencontré des personnes exceptionnelles et l’expérience du sport de haut niveau sera une grande aide dans ma nouvelle vie. L’important dans l’immédiat est de réparer mon genou correctement, j’ai quelques idées pour la suite mais ça implique que je sois d’aplomb physiquement“.

Je prends une nouvelle trajectoire mais la passion de la montagne et du ski resteront pour la vie…

Déjà opérée deux fois des ligaments croisés du genou gauche, en 2007 et en 2010, Marion Rolland avait dû à nouveau affronter la blessure avec une rupture du ligament croisé antérieur, du ligament latéral interne et du ménisque du genou droit en septembre 2013, quelques mois après sa médaille lors, d’un entraînement au Chili, ce qui l’avait alors privée de son rêve olympique à Sotchi. Avec la détermination qu’on lui connait et entourée de ses entraîneurs, de son préparateur physique, de son préparateur mental et de sa famille, elle avait tout mis en œuvre pour être le 6 février 2015 au départ des mondiaux de descente. Son retour en Coupe du Monde cette saison avec des places parmi les 30 meilleures mondiales et de très bons chronos sur des portions de courses, laissaient présager que le défi (un peu fou !) de Marion de revenir après plus de 600 jours sans compétition et d’être prête le jour J pour défendre son titre, était jouable !

Cortina d’Ampezzo, son Super-G et la violente chute de Marion le 19 janvier 2015 ont anéanti ses efforts mais pas sa passion du ski. Elle déclarait alors “C’est sûr, c’est dur d’être à nouveau arrêtée en plein élan, mais je connaissais les règles en décidant de reprendre le chemin du haut niveau. La sanction est rapide et sévère dans les disciplines de vitesse mais cela a toujours fait partie de mon quotidien et le bonheur de pouvoir tailler des courbes à pleine vitesse est plus fort que tout“. Depuis ses premières glissades à un an et demi à ski, ses années au Ski Club des 2 Alpes (depuis 1989), son parcours en Equipe de France de Ski alpin (depuis 1999), Marion a profité de chaque instant sur les skis où elle revendique être pleinement heureuse, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige. Pour elle, c’est “le plus beau bureau du monde”.

Si un avenir se dessine désormais pour Marion celui-ci ne sera évidemment pas loin de la neige et des montagnes. “Je souhaite impliquer mes sponsors actuels dans mes futurs projets, notamment Rossignol, la marque qui m’a suivie depuis ma toute première paire de ski, jusqu’au titre de Championne du Monde. Sans oublier ma station des 2 Alpes, mon éternel soutien, mon oxygène. Les autres marques techniques comme Bollé, Reusch, Leki et Sidas qui m’ont permis de skier avec le meilleur matériel, symbole de sécurité“.

Du 18 au 22 mars 2015 se dérouleront les Finales de la Coupe du Monde de Ski Alpin à Méribel, un rendez-vous que Marion avait aussi souligné en lettre d’or sur son agenda. La station l’avait d’ailleurs fêtée, lors de l’étape de Coupe du Monde 2013 et ce, juste après son titre en invitant Marielle Goitschel seule championne du monde française en descente avant Marion. Il n’en fallait pas plus pour que la dauphinoise choisisse ce moment pour ses adieux officiels à la Coupe du Monde. “Je ne partirai pas sans dire “Au-revoir” aux copains, à tous ceux qui m’ont soutenu, mes partenaires, la Fédération Française de Ski, les Douanes, qui seront tous rassemblés pour cette belle fête du ski, je vous donne donc rendez-vous aux Finales de la Coupe du Monde à Méribel les 18 et 19 mars prochains !!! ” a-t-elle conclut.

Une date incontournable donc pour vivre avec Marion et tous les athlètes de L’Equipe de France de très belles émotions !


Mots-clés pour lire d'autres articles

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *